3 septembre 2013

GAME BOY : Jurassic Park


Vous savez, il fut un temps il y a quelques années où l’internet n’existait pas pour le commun des mortels. En ce temps là, il fallait vraiment juger un livre sur sa couverture ou sur les on-dit. C’est en ces temps reculés que les joueurs se basaient sur la boite des jeux ou sur une licence plaisante pour acheter un jeu. Laissez-moi vous parler de Jurassic Park sur Game boy et de cette période  que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître.



 

De mon temps …

… on trouvait les tests de jeux dans des tas de papiers glacés attachés ensemble et appelés « magazines ». Je sais que ce genre de chose peut vous paraître surréaliste mais à l’époque, c’était très normal. Etant un peu jeune et ayant adoré le film Jurassic Park, j’ai donc demandé ce jeu à mes parents qui me l’ont gracieusement offert. Je ne vais pas vous réécrire l’histoire complète du film Jurassic Park mais il y a une île pleine de dinosaures agressifs et différents intervenants qui tentent de s’en échapper. Et voilà résumé le côté histoire du film et du jeu vidéo. Jurassic Park a eu droit à beaucoup d’adaptations plus ou moins réussies sur NES, Super Nintendo, Mégadrive et autres PC mais intéressons nous à la version Game boy. Celle-ci a quelques similitudes avec la version NES, disons même qu'il s'agit quasiment d'un portage. On dirige le professeur Grant qui va devoir trouver les deux enfants perdus sur l’île d’Isla Nublar avant de s’enfuir en hélicoptère. Jusque là tout va bien.


Ca mord, ces petits trucs ?

Donc, vous êtes le professeur Grant. Félicitations. Vous avez 6 niveaux à passer pour pouvoir vous enfuir de Jurassic Park mais ce ne sera pas une mince affaire. Principalement à cause des dinosaures qui sont un peut partout. Il y a principalement les petit compos, sortes de petits lézards, ceux qui crachent du venin et enfin les raptors. Heureusement, vous trouverez des armes sur votre chemin … enfin, une arme avec différentes munitions. Cette espèce de bazooka peut lancer des balles normales, des balles moyennement puissantes, des balles très puissantes et des bolas (3 balles de puissance moyenne attachées entre elles par une corde). Graphiquement, le jeu ne s’en sort pas mal du tout. Les environnements sont un peu vides mais en général le niveau de détail est très correct. Et comme je l’ai déjà dit plus haut, le jeu ressemble très fort à la version NES et à la version Super Nintendo pour les extérieurs. Les intérieurs par contre ne sont pas en vue à la première personne comme sur Super Nintendo mais bien en vue du dessus comme le reste du jeu. Hé oui, on est sur Game boy.


Attention, zone piégée.

Quelques autres dinosaures feront subrepticement leur apparition dans le jeu. En premier, il y a les tricératops qui veulent écraser le jeune garçon à sauver dans le premier niveau , le T-Rex qui en veut à la jeune fille du niveau 2 et les diplodocus qui sortent de l’eau lors du passage en barque du niveau 3. Dans les trois cas, il n’y pas vraiment de challenge à relever. En fait, tout au long des six niveaux, le plus problématique ne sera pas tant les dinosaures mais les pièges disséminés un peu partout. En fait, il faut comprendre que le but de chaque niveau, et j’insiste bien sur le mot chaque, est de trouver tous les œufs de dinosaures afin de se voir délivrer une carte d’accès pour un bâtiment ou  un ordinateur. Sachant que les dinosaures apparaissent souvent à l’improviste, vous perdrez régulièrement des points de vie. Heureusement, des cartes mystère (car avec un point d’interrogation)  pourront vous rendre de la vie (cool),  vous blesser un peu (moins cool) ou carrément vous tuer en un coup (pas cool). Et comme il n’y a aucune indication pour connaître l’action d’une carte, il vous faudra les essayer au petit bonheur la chance. Le pire vient lorsqu’elles sont cachées sous les arbres et que vous marchez dessus à l’improviste …. Grrrr. Mais ce n’est pas tout, il y a aussi des zones pièges comme les grilles électrifiées ou les lanceurs d’arcs électriques dans le bateau (niveau 5) ou les mini volcans lançant des boules de lave rebondissantes (niveau 4). Vous comprenez donc que les dinosaures ne seront pas votre seul problème sur Isla Nublar.


Le labyrinthe d’Alice.

Mais le top du top, le truc qui va vraiment vous pourrir la vie vient des labyrinthes que sont les niveaux 3 et 6. Dans le niveau 3 vous devrez réactiver une dizaine d’ordinateurs dans un ordre précis qui vous imposera de vous balader du début à la fin du bâtiment plusieurs fois. Et le niveau 6 est pire car là il faut à chaque fois trouver tous les œufs pour avoir un badge qui ouvre une porte vers une autre partie du bâtiment où vous devrez trouver tous les œufs pour avoir un autre badge pour ouvrir une porte du bâtiment précédent, … et c’est comme ça pendant un looooong moment. Franchement, il n’y a aucune utilité pour ce genre de passage si ce n’est d’artificiellement augmenter la durée de vie du jeu. En fait, celle-ci tourne péniblement autour de 45 minutes, ce qui reste assez correct pour un jeu Game boy. Sinon, que dire d’autre ? Ah oui, les niveaux de tirs car si vous montez un escalier, vous n’êtes plus au même niveau que les dinosaures en contrebas et ne pouvez donc les tuer et dans l’escalier, vous ne pouvez pas tirer du tout. Imaginez-vous au bord de l’escalier avec juste un chouia de vie et 3 petits dinosaures campant à vos pieds, prêts à vous tuer … C’est frustrant. Ca et les dinosaures qui font du respawn non-stop dès qu’on revient à un endroit visité 5 secondes auparavant. Un autre point qu’il me faut mettre en avant (si on veut) est la musique. Alors là, c’est vraiment très moyen. Non seulement ce n’est pas terrible mais parfois elle écorche les oreilles avec des bruits stridents. Et, pour finir en beauté, il n’y a pas de fin. Hé non, vous avez juste un stupide message suivi d’un niveau vide avec des panneaux reprenant les noms des développeurs et autres (les crédits, quoi) où vous pouvez vous promener. C’est vraiment décevant.


Bof … j’aimais mieux le film.

Alors Jurassic Park sur Game Boy a raté son coup, très nettement. Il est ennuyeux et devient même carrément frustrant dès le niveau 3. En plus, la répétitivité des actions, les labyrinthes, … Non, vraiment, il y a bien mieux sur Game Boy. J’y ai beaucoup joué étant jeune car je n’avais pas trop le choix (et pas trop de jeux) mais sincèrement, il n’est pas terrible sans être totalement mauvais.


Appréciation Globale
5/10