30 août 2013

PSP : Les Simpsons - Le Jeu


Les Simpson sont un au centre d’un véritable phénomène télévisuel. Avec leur humour irrévérencieux, leur pléthore de personnages et leur univers décalé, ils peignent au vitriol du rêve Américain. Différentes adaptations ont déjà vu le jour sur différents supports mais on parle ici d’un jeu qui a la particularité d’être sorti en même temps sur différents supports avec la promesse d’avoir à chaque fois exactement le même jeu que ce soit sur la Playstation 2, la Playstation 3, la XBOX 360, la WII, la DS voire même la PSP (que nous testons ici). Allons donc suivre les aventures de ces personnages hauts en couleurs que sont Homer, Marge, Bart, Lisa et Maggie.

Medal Of Homer

Les Simpson - Le Jeu est sorti au même moment que Les Simpson - le film mais n’a pas voulu jouer la carte de l’adaptation du film pour proposer une aventure complètement différente sans aucun rapport. ET TANT MIEUX! Grâce à ça, Les Simpson – le jeu- se veut être vraiment original, tant dans son histoire que dans toutes les situations qu’il propose car oui, l’histoire est originale et même relativement sympathique. Kang et Kodos on décidé d’envahir la terre et organisent donc avec leur armada une attaque en règle. Tandis que la famille Simpson vit sa vie avec ses petites aventures et déboires récurrents, ils seront d’un coup en charge de sauver le monde et découvriront par la même que tout ce qui se passe n’est qu’un jeu duquel ils sont les personnages. Ils devront donc remonter le fil électrique de la matrice pour trouver le joueur original qui n’est autre que … non, je ne le dirais pas. Je ne tiens pas à spoiler la fin du jeu mais sachez que l’on retrouvera tous les personnages de la série télé sous une forme ou une autre.

Neverquest.

Car des aventures, vous en vivrez tout au long du jeu et elles seront toutes relativement différentes. Chacun des 16 stages que vous devrez finir se jouera toujours à 2 joueurs que vous pourrez contrôler alternativement sachant que chaque membre de la famille Simpson a des pouvoirs particuliers même si tous pourront frapper et sauter. Homer pourra par exemple se transformer en balle géante qui roulera, rebondira, écrasera tout sous son poids, pourra s’envoler et même se transformer en tas de gélatine. Bart pourra se transformer en BartMan pour planer avec sa cape, faire de doubles sauts, grimper à certaines parois et utiliser son lance-pierre. Marge pourra utiliser son mégaphone pour contrôler des PNJ et les envoyer combattre, détruire ou construire des bâtiments. Lisa pourra utiliser le pouvoir de Bouddha pour faire apparaître une main géante qui frappera le sol, enverra des éclairs ou soulèvera des objets. Vous pensiez que j’allais oublier Maggie? Pas du tout, le petit boutchou sera constamment accroché sur le dos de Marge mais elle partira parfois seule en exploration dans des endroits exigus pour déclencher des interrupteurs. Toute la famille sera donc à contribution et chaque stage se fera avec deux des membres (Maggie étant toujours avec Marge) qui se devront d’être complémentaires pour résoudre toutes les petites énigmes qui jalonneront;votre parcours.

Grand Theft Scratchy.

Autant vous le dire, que ce soit les graphismes ou l’ambiance même du jeu, on se croirait réellement suivre un épisode interactif pour notre plus grand bonheur. Il faut réellement reconnaître que la qualité graphique est impressionnante pour une PSP et ressemble bien à toutes les autres versions (sur les autres consoles). Mieux, il y a de multitudes de cinématiques qui sont propres au jeu qui auraient leur place sans problème dans la série télé. On est face à du grand art qui ne peut laisser de marbre quelque fan que ce soit. Les musiques et voix sont également très bonnes car les acteurs de la série ont prêté leurs voix pour les besoins du jeu. Que dire d’autre sinon que cet étalage de bonne nouvelle doit forcément avoir un revers quelconque et malheureusement, Les Simpson - Le Jeu n’échappera pas à cette règle. Dès les premières minutes, vous comprendrez vite pourquoi je dis ça car il y a 2 problèmes principaux dans ce jeu, l’un étant bien plus important que l’autre. Le moins important étant la durée de ce jeu qui se finit en 6 à 8 heures sans vraiment forcer. Non pas que le jeu soit facile mais le contenu est assez pauvre en durée même s’il est diablement varié.Le second (et le pire) problème par contre vous apparaîtra dans toute sa splendeur dès les premières secondes de jeu : le couple maniabilité/caméra est très mauvais.


Escape from Krusty Island.

Comment vous décrire a quel point la relation entre la maniabilité et la caméra est problématique? Commençons par un fait clair et précis : sur tous les supports, vous pouvez indépendamment choisir votre direction de mouvement ainsi que l’angle de la caméra excepté sur PSP. Sur PSP, il n’y a qu’un seul stick et c’est avec lui que vous réglerez la direction ou la caméra (couplé à la touche L). Imaginez donc que vous vous déplaciez constamment avec une caméra fixe, que tout élément du décor vous bouche la vue, que la gestion des sauts devient donc complètement aléatoire, vous aurez une idée du problème. Imaginez ensuite que vous deviez bouger la caméra pour viser une cible ou tout simplement préparer un saut un peu compliqué et boum, le décor se trouve entre la caméra et le personnage donc vous ne voyez plus rien du tout. La finalité de cette explication est de vous faire comprendre à quel point ce genre de détail peut complètement pourrir un jeu et surtout le plaisir de jouer au dit jeu. Finir des parties où les phases de plate-forme sont un peu plus nombreuses ou juste plus compliquées devient un véritable sacerdoce voire une épreuve de force entre vous et le jeu. Je ne sais pas trop … mis à part cet ENORME problème, le jeu est superbe, prenant avec un univers superbement bien rendu.


Bartman Begins.



Tout à été dit dans ce tests mais je vais rapidement le résumer : très beau, musiques nickel, voix originales, cinématiques magnifiques et contrôles pourris font de ce jeu un titre que je ne peux que recommander aux fans purs et durs qui apprécieront l’univers décalé des Simpson mais dans tous les cas, la maniabilité exécrable vous dégouttera rapidement de finir le jeu.



Appréciation globale
5/10