27 août 2013

XBOX 360 : Conan


Conan, le barbare bodybuildé allaité aux anabolisants, le plus célèbre des cimmériens popularisé par l’interprétation d’Arnold Schwarzenegger au cinéma nous arrive sur XBOX 360. Pour ceux qui, en plus des films, connaissent les aventures écrites du célèbre barbare, le défi parait de taille. Par Crom, dépiautons cette bestiole et examinons ses entrailles !




Je bourrine, tu bourrines, …

Conan est un beat’them all dans la même veine qu’un God Of War sur Playstation 2 et 3. En gros, on avance au fils des niveaux et on frappe sans trop se poser de questions. On va arrêter là la comparaison car God Of War reste, pour moi, un des maîtres du genre à la limite de l’inattaquable. En effet, Conan peut tenter de suivre les traces du maître mais reste bien en deçà à tous points de vue. Côté scénario, on est passablement déçu. L’historique écrit de Conan est tellement vaste et riche que l’on peut se demander pourquoi utilise une histoire complètement nouvelle qui ne casse pas trois pattes à un canard … Conan, en exploration d’une île lointaine, se fait voler son armure magique (???) après avoir réveillé malencontreusement un ancien démon. Conan va donc rechercher ses 4 pièces d’armures aidé par une jeune femme, nièce du dit démon. Déjà, Conan qui utilise de la magie, ce n’est pas normal ! Conan est un barbare qui déteste tout ce qui tourne autour de la magie mais passons.

Attention chérie, ça va couper ...

 Conan peut utiliser différentes armes qu’il prendra sur les corps de ses ennemis défunts. Epées, cimeterres, lances, … tout y passe. Conan peut donc utiliser des armes à une main (tout ce qui est du type épée)  ou une arme dans chaque main (pour ces mêmes épées), des boucliers en plus des épées, des armes à deux mains (épées lourdes, lances) ou des objets comme une torche en plus de son épée. Ceci permet d’avoir différents styles de combats entre les armes à deux mains, lourdes à utiliser mais très puissantes, les armes à 2 mains, très rapides mais pas très puissantes et les armes à une main, moyennes en vitesse et puissance. Conan peut débloquer différentes combos au fur et à mesure de sa progression en collectant des orbes rouges (qui a dit God of war ?) dont certains s’apparentes plus à  des « Finish Him » comme des décapitations, des découpages par le centre, etc. Conan peut aussi soulever et projeter des objets et des ennemis. Et enfin, Conan peut délivrer des vierges attachées de ci, de là pour récupérer des bonus. Mouais mouais mouais . L’idée des vierges est bonne (car Conan est un homme à femmes, tout le monde sait ça) mais elles ne servent à rien de point de vue scénaristique. En plus, une fois libérées, elles font des propositions assez osées à Conan mais restent là sans bouger … de vraies potiches, quoi. Au fil de ses récupérations de pièces d’armure, Conan aura accès à quelques pouvoirs magiques …mais bon, je vous ai déjà dis ce que j’en pensais ! Enfin, on retrouve les QTE pour achever les boss. Et les QTE, c’est comme toute bonne chose : il ne faut pas en abuser (si vous me comprenez).


C’est par où la montagne du pouvoir, svp ?

Un tel jeu ayant pour héros Conan aurait pu être génial … mais hélas, ce n’est pas vraiment le cas ici. D’abord, la maniabilité n’est pas des plus précises. Et le fait que l’on ne puisse pas contrôler la caméra rends parfois difficile les mouvements et les combats. Ensuite, débloquer des dizaines de combos est très bien mais pouvoir les utiliser serait mieux. En fait, on se limite vite aux premiers combos suffisamment accessibles sinon il est très fastidieux de réussir les dits combos. Graphiquement, le jeu tiens la route mais ce n’est pas non plus l’extase. On a déjà vu bien mieux sur XBOX. Même les cut-scènes auraient mérités un peu de travail pour paraître plus crédibles. Ensuite, la durée de vie de Conan est assez limitée même si une dizaine d’heures reste raisonnables pour ce genre de jeu. Terminez tout ça avec un  sérieux manque de rythme  et une replay-value est très faible et vous obtiendrez un jeu que vous remiserez vite au placard pour ne plus l’en ressortir.

Crom !

Quel dommage. Conan aurait pu être une très bonne surprise et mais manque cruellement de travail pour être véritablement attrayant. En occasion, Conan peut encore intéresser histoire de passer quelques heures dans la peau du célèbre barbare … mais sans plus. Conan est un jeu en demi-teinte qui aurait mérité d’être beaucoup mieux réalisé pour ce que son personnage représente  et pas pour ressembler à un Kratos de bas-étage.


Appréciation globale
5/10