23 août 2013

SUPER NINTENDO : Clayfighter 2 - Judgement Clay


Clayfighter est un peu un ovni dans le monde des jeux de combats de la période 16 bits. Contrairement à tous autres jeux de combats, celui-ci met en avant l’aspect comique grâce à ses personnages en pâte à modeler. Reste à voir si Clayfighter 2 –Judgment Clay vaut la peine de s’y intéresser.



PLAY-DOH

Clayfighter 2 –Judgment Clay est donc la suite de Clayfighter, premier du nom. Celui-ci avait sévi sur Super Nintendo et Mégadrive sans pour autant vraiment faire parler de lui. Seul cet aspect pâte à modeler le gardait en mémoire. On pourrait se demander pourquoi donc lui faire une suite … Clayfighter 2 garde donc les mêmes principes que son aîné pour l’aspect des personnages et des décors. Les personnages sont très bien réussis et surtout très drôles dans leurs animations et leur façon de combattre. On a par exemple une pieuvre, un lapin commando, une bananne géante, un bébé avec une massue à pointe, un bonhomme de neige, … Mon personnage préféré étant encore le blob qui peut prendre beaucoup de formes différentes suivant ses attaques. Les différentes mimiques des combattants vous feront sourire plus d’une fois.

Et sinon, quoi de neuf ?

En fait, pas grand-chose … On se retrouve quasi avec la même chose que Clayfighter, premier du nom. Graphiquement, les décors sont toujours d’assez bonne qualité et représentent bien le combattant qui y est lié et les voix digitales sont très bonnes et renforcent l’aspect comique. Les musiques et bruitages sont toujours aussi quelconques. Alors, rien de neuf ? Si, la grande différence vient qu’il n’y a plus de boss « commun » dans ce sens ou chaque combattant devra affronter un clone de lui-même avec des attaques différentes. Donc, on a les 8 personnages de base et les 8 clones. Dans ce sens, ce n’est pas trop mal. Cependant, les combattants sont beaucoup trop limités à mon gout. Avec 3 attaques spéciales en moyenne et un combo, on ne va pas très loin même si c’est plus ou moins dans les standards de l’époque. Si la maniabilité reste correcte, la gestion des collisions est loin d’être parfaite.

Patamod’ un jour ….

Question durée de vie, le jeu est très court. Et une fois que vous aurez fini l’histoire d’un personnage et vu tous les combattants et leurs mimiques, vous n’aurez même pas envie de continuer.  Et quand on parle d’histoire … heureusement qu’elle est un peu décrite dans le manuel du jeu. On ne sait pas pourquoi on se bat et il n’y a rien à la fin du mode histoire que les crédits. Le jeu à deux peut remonter un peu ce constat car il est assez fun mais ne vous gardera pas longtemps sur ce jeu.  C’est bien dommage car le concept est assez plaisant.

Merci d’avoir joué …

… mais franchement, je ne trouve pas beaucoup d’intérêt à Clayfighter 2 –Judgment Clay. Le premier épisode se suffisait à lui-même. Même si cette suite est d’assez bonne qualité, elle n’a aucunement les épaules suffisamment larges pour être un concurrent à tous les jeux de combats de l’époque. Heureusement que son aspect comique lui évite (un peu) le naufrage.


Appréciation globale
4/10