20 avril 2013

PSP : Guilty Gear Judgment


Guilty Gear, la série de jeux de combats à succès, revient sur nos petits écrans pour notre plus grand plaisir. Forte de ses personnages charismatique, de sa 2D magnifique et de son système de combat très technique, elle a su se faire une place de choix dans nos cœurs de gamers. Cette fois-ci, avec Guilty Gear Judgment, on va un peu sortir des sentiers battus car c’est ici à un beat’em all  que nous avons à faire.

 

 

 

 

Heaven or Hell

Si vous appréciez un tant soit peu les jeux de combats et que vous ne connaissez pas la série des Guilty Gear, HONTE A VOUS ! On parle ici d’une des meilleures séries de jeux de combat 2D avec Street Fighter … mais pas au même niveau. Street Fighter se veut nerveux et rapide et assez accessible, Guilty Gear est beaucoup plus technique. Guilty Gear a également amené avec lui plein de petites subtilités comme le fait de charger sa barre de power en étant offensif et non défensif, ses KO en un coup ultime bien placé, … Mais si quelque chose a surtout fait parler de la série des Guilty Gear, il s’agit principalement de ses graphismes 2D absolument démentiels avec des animations fabuleuses et, dans une moindre mesure, ses musiques à l’accent rock’n roll très prononcé. Voilà. Avec ces explications, vous avec un topo de la situation et peut-être même une idée de ma fébrilité lorsque le gros joueur spécialisé dans les jeux de combat que je suis a enfin mis la main sur Guilty Gear Judgment.

 

 

 

 

 

 

Golden Axe, Street Of Rage et maintenant Guilty Gear?

Surprise : Guilty Gear Judgment n’est pas un jeu de combat mais bien un beat’em all relativement classique dans son approche tel Golden Axe. On se déplace vers la droite pour atteindre la fin du niveau, on peut également aller en haut ou en bas pour atteindre ou éviter les ennemis, on a des zones où l’on doit sauter pour éviter des trous ou autres pièges, des monstres à utiliser comme monture, … Du classique vous disais-je. On a avec tous ça un bon panel d’ennemis différents  à éclater, des boss suffisamment costaux pour offrir un bon challenge, 18 niveaux pas trop longs mais bien faits et la possibilité d’utiliser des techniques spéciales et des super attaques propres à chaque personnage.




 

 

 

 

 

Let’s ROCK !

Rajoutez à ça une vingtaine de personnages utilisables pour le mode story (dont le boss final) même si seulement 5 sont disponibles au début. Les autres se débloquent au fur et à mesure que vous les rencontrerez dans le jeu … ce qui sous-entends des heures de jeu en perspective. On a aussi la possibilité de jouer en coopératif avec un autre joueur équipé d’une PSP et du même jeu via la connexion WIFI Ad-Hoc. Les graphismes sont à l’image de la série : impeccables. Que ce soit les personnages et les ennemis, les décors ou les effets spéciaux, tout transpire le travail bien fait. Les musiques très rock respectent elles aussi la logique de la série et les bruitages sont de très bonne facture. Histoire de parfaire le tableau, le jeu est intégralement en français.

 

 

 

 

 

 

 

A l’achat d’un jeu, un deuxième jeu offert !

Devinez qui s’invite en bonus ? Guilty Gear XX Reloaded est fourni sur la même galette ! On parle ici d’un jeu de combat « classique » 2D mais pas de n’importe quel jeu de combat : un des tous meilleurs de la série. Si vous pensiez que Guilty Gear Judgment valait le coup à lui tout seul, avec Guilty Gear XX Reloaded on atteint les sommets. Intégralement en français, 23 personnages disponibles, des techniques spéciales en pagaille, des musiques tendance rock toujours au top, des effets spéciaux de folie, la possibilité de jouer à 2 en réseau Ad-Hoc et toujours cette 2D absolument fabuleuse. Les fans (et les autres) seront comblés par ce « petit » bonus qui leur assurera encore des heures et des heures de jeu. Attention, je rappelle que les jeux de combats de la série nécessitent quand même de l’entrainement. On a beau dire, même si on peut s’amuser sans trop être fan ou sans trop connaître les techniques inhérentes à son personnage ou a la logique de la série, seuls ceux qui s’investiront plus dans ces derniers points pourront profiter au maximum de Guilty Gear XX Reloaded.



 

 

 

 

 

Allo, chérie ? Ca va couper !

Il y a quand même un petit bémol (petit, je vous rassure) à mettre sur Guilty Gear XX Reloaded. Et pour être précis, il y en a 2. Le premier est la disparition du mode Histoire … sniff. On a principalement le mode arcade, un mode MOM assez similaire, un mode survie, le versus en réseau et le mode entrainement. Il est triste de se priver d’un mode histoire très complet mais le mode arcade suffira largement à votre bonheur. Le deuxième petit point dérangeant est la maniabilité. En soit, elle est vraiment très bonne mais la PSP s’adapte assez mal aux rotations et quarts de tour à moins de jongler entre la croix directionnelle et le stick analogique et même là, ce n’est pas gagné. Au final, on ne s’en sort pas trop mal mais c’est parfois un peu compliqué de sortir ses techniques ultimes. Hormis ces deux petits soucis, on est en face d’une petite bombe qui mérite largement d’être découverte.


 

 

 

 

 

Une salade de beignes agrémentée de taloches !

Que dire de plus ? Pour son arrivée sur la PSP, Guilty Gear fait très fort. Guilty Gear Judgment vaut le coup à lui tout seul mais couplé à Guilty Gear XX Reloaded, il est rigoureusement indispensable. En un mot comme en cent : il vous le faut, c’est obligatoire !
 
Appréciation globale
8/10