23 septembre 2014

PLAYSTATION 3 : Walking With Dinosaurs


Ça y est, j’ai pu tester un des fameux WondeBook dont on nous vantait tant les mérites. Mais point d’Harry Potter ici car c’est Walking With Dinosaurs qui va passer sous ma loupe. Et uniquement grâce à une promotion très intéressante qui m’a permis d’acquérir le jeu, le livre WonderBook et le starter pack de la Playstation Move à un prix plus que décent. Voici donc mon compte rendu de ces recherches archéologiques qui m’ont ramené des millions d’années dans le passé.






Bienvenue dans le monde du rêve.

C’est vrai que les WonderBook se vendaient surtout comme une fenêtre interactive vers des mondes merveilleux. Si comme je le mentionnais plus tôt, c’est surtout l’imaginaire des fans d’Harry Potter qui était vendeur, la série a accouché d’un titre hors norme comme ce Walking With Dinosaurs. Ce jeu se veut être une sorte d’ouvrage pédagogique interactif avec pour thème central ces monstres disparus qui ont été popularisé par Steven Spielberg et son Jurassic Park. Bon, c’est bien beau l’interactivité mais comment ça se présente en fait? La caméra du Playstation Move permet de mapper des textures sur le livre et sur votre manette PS Move. Les plus petits s’étonnent directement de voir affiché à l’écran un livre assez différent de celui posé sur le sol, pareil pour la manette qui devient une sorte de baguette magique, rehaussée d’un cristal orangé du plus bel effet. Et ce n’est que le début car ouvrir une page du WonderBook après avoir choisi un chapitre (ou plutôt une période et un lieu de fouille) vous entraînera dans un nouveau monde à chaque page. C’est beau la technique, vraiment car je peux vous dire sans honte avoir été grandement impressionné.


Un monde qui se découvre page par page.

Lorsque vous ouvre une page, le WonderBook s’anime et vous propose de vous instruire tout en s’amusant. Plusieurs activités sont disponibles et se répètent un peu au long des différents chapitres, sachant que chaque chapitre vous présente une période ou un lieu spécifique.  Les premières activités sont purement liées à l’archéologie car votre livre se recouvre de pierre et de poussière dans lesquels se cachent des ossements  ou autres fossiles. A vous de casser les blocs, creuser et finalement épousseter chaque fossile pour ensuite les placer sur un squelette ou effectuer une action. La manette PS Move est utilisée pour chaque action avec une assez bonne reconnaissance des mouvements et des angles de la manette. Viennent ensuite différents  passages dans lesquels vous allez suivre les héros du chapitres, je veux bien sur parler des dinosaures mais là, on va surtout en suivre quelques-uns en particulier. Le livre se transformera alors en un paysage dans lequel se cachent des dinosaures et avec lequel vous pourrez interagir. Il est intéressant de noter que vous devrez parfois tourner le livre pour mieux visualiser une partie du paysage. D’autres passages vous feront chercher des dinosaures cachés dans le décor. Dans ce cas, la manette PS Move vous servira à vous déplacer dans ces lieux du passés afin de viser et sélectionner les dinosaures recherchés.


C’est l’heure de la visite médicale.

Il y a encore d'autres activités qui vous demanderont de peser les dinosaures sur une balance en utilisant des véhicules, bateaux, voitures ou autres pour équilibrer les plateaux. Il y aura également des passages où armés de votre lampe à rayon X, vous pourrez voir à l’intérieur de ces géants du passé. Il vous faudra alors chercher telle ou telle partie de ces mastodontes le plus rapidement possible. C’est assez drôle de voir la caméra reculer un peu pour voir débarquer un dinosaure sur votre livre. Enfin, vous pourrez même par moment nourrir directement des dinosaures en attrapant avec votre manette des plantes à agiter sous leur nez.  Dans chaque passage, l’interaction se fait de plusieurs méthodes. Que ce soit avec la manette PS Move, en criant (hé oui, parfois c’est nécessaire), en bougeant le WonderBook … il y a du choix. Et si j’ai été relativement conquis par cette expérience, ce n’est rien en comparaison de mon fils qui, du haut de ses 3 ans et demi, m’en redemande souvent. C’est d’ailleurs impressionnant de voir à quel point l’aspect didactique peut fonctionner car que ce soit moi ou mon fils, nous avons beaucoup appris et surtout retenu. Je ne pensais pas apprendre autant avec un jeu vidéo. C’est pour moi un point vraiment important qui ravira autant les parents que les enfants qui s’amuseront beaucoup avec ces grosses bébêtes. Surtout que vous pourrez découvrir tout au long de vos aventures des cartes didactiques, histoire de garder un peu l’aspect compétition dans ce jeu. Ah, j’oubliais, il y a des quiz à chaque page pour voir si vous avez bien suivi. Nos petites têtes blondes peuvent ainsi exercer leur savoir nouvellement acquis.


De l’art du placement.

Là, vous me voyez surement venir avec mes gros sabots : c’est le moment où je crache mon venin sur tout ce quine va pas. Ben là … je dois dire … je n’ai pas vraiment de reproche. Le seul vrai problème que j’ai pu rencontrer tient surtout aux conditions de jeu. Pour se placer le mieux possible et surtout le plus confortablement avec la caméra, il vous faudra passer quelques longues minutes à visiter les emplacements les plus adéquats de la pièce. Aussi, une grande télévision est  recommandée car les paysages ouverts dans le WonderBook sont assez petits et les détails ne se voient pas très bien sur une télé en dessous de 32 pouces. Donc, pour profiter au maximum, il vous faudra une grande télévision.  Et puis, j’ai pu constater un tout petit problème dans la version Française où certaines voix ont un volume sonore beaucoup plus bas que le reste tout en restant audibles. Enfin, il est dommage que l’aventure soit un poil trop courte à mon goût. Il vous faudra entre 6 et 8 heures de jeu pour fermer le livre. Heureusement que ce Walking With Dinosaurs peut se targuer d’une très bonne re-jouabilité car vous aurez vite fait de redémarrer chaque chapitre avec autant d’enthousiasme que lors de la première fois.


Un retour appréciable sur les bancs de l’école.

Walking With Dinosaurs est un très bon jeu et surtout une très bonne expérience pédagogique. C’est ludique, interactif et fort bien raconté. Pour moi, n’importe quel parent peut sans aucun risque offrir cette petite merveille à ses enfants.



Appréciation globale
8/10