10 avril 2014

PSP : Code Lyoko - Plongez vers l'infini

J’espère sincèrement que vous connaissez Code Lyoko, cette sympathique série animée à propos de 5 lycéens qui sauvent régulièrement le monde d’un ordinateur diabolique en combattant dans un monde virtuel. Si pas, vous avez raté quelque chose d’assez bon. Moi, en tous cas, j’adore et j’ai été super content de trouver l’adaptation d’une partie de cette série sur PSP. Du coup, je me suis senti obligé de m’y atteler directement et voilà ce qui en ressort.





Encore une attaque de X.A.N.A.

Dans la série animée Code Lyoko, Jeremie, Odd, Ulrich, Yumi et Aelita combattent donc le programme informatique X.A.N.A. qui tente régulièrement de détruire l’humanité et principalement ces 5 adolescents qui ne cessent de lui mettre des bâtons dans les roues. Pour ce faire, X.A.N.A. utilise des tours dans le monde virtuel qui lui donnent l’énergie nécessaire pour interagir avec le monde réel. Nos 5 héros (4 en fait, Jeremie étant toujours en support dans le monde réel) vont se virtualiser pour combattre les créatures de X.A.N.A. et sauver le monde. La série se divise donc en une partie en dessin animé classique dans le mode réel avec nos 5 jeunes qui doivent jongler avec leur statut d’écoliers et une partie en 3D dans le monde virtuel de Lyoko. Ce jeu sur PSP prend place dans la quatrième saison où un sixième adolescent, William, a été capturé par X.A.N.A qui l’a forcé à détruire Lyoko (fin de la saison 3). On débute donc l’histoire avec Jeremie qui réussi tant bien que mal à reconstruire Lyoko et notre équipe va découvrir des répliques des 5 territoires de Lyoko créées par X.A.N.A et gardées par William. Vont-ils réussir à délivrer William, protéger le monde réel e t vaincre X.A.N.A.? Cela ne tiendra qu’à vous d’y arriver.

Fans de la série, vous allez adorer.

Alors, comment se présente le jeu? D’abord il y a un écran large du collège Kadic avec quelques personnages récurrents de la série à qui on peut parler. Graphiquement, c’est la série mais cette suite d’écrans fixes ne sert à rien du tout dans le jeu si ce n’est atteindre le menu de sauvegarde. Pourtant, le tout est fait avec soin et est en plus soutenu par toutes les voix françaises de la série ce qui est absolument génial. Ensuite, on peut aller à l’usine où Jeremie nous explique la mission avant de nous virtualiser sur Lyoko. C’est à ce moment que l’on peut choisir où l’on veut aller dans Lyoko : faire la (ou les) mission(s) demandée(s) ou parcourir les autres territoires et découvrir tous les bonus. On peut aussi augmenter les pouvoir de nos quatre guerriers avec les points d’expérience reçus en tuant des monstres. Mais là encore, on n’est pas dans le cœur du jeu : Lyoko. Et là on est vraiment dans la série. Lyoko est 100% conforme à la série, que ce soient les territoires, les monstres, les tours, les musiques … tout y est dans le moindre détail, y compris les pouvoirs de nos guerriers. Enfin, les pouvoirs ne sont pas là tout de suite, il faudra les découvrir au fur et à mesure du jeu.


Triplicata!

Alors attention, les non-habitués de la série crieront surement que les environnements de jeu sont assez vides, avec peu de textures … Oui, c’est tout à fait vrai mais c’est aussi pour correspondre à la série télé. Et à ce niveau, c’est totalement correspondant. Et pourtant le tout est très bien réalisé, c’est du travail très propre pour une PSP. Pourtant, un problème se remarque tout de suite : la caméra. Celle-ci ne peut être gérée par le joueur et, je vous avoue clairement, j’ai toujours eu horreur de ça. C’est surtout pendant les phases de plateforme que celle-ci est un peu gênante car on peut facilement rater ses sauts et finir dans la mer numérique. C’est encore plus visible lorsque l’on fait marche arrière car on ne voit pas très loin et donc on avance clairement moins vite. Heureusement, je n’ai jamais été réellement bloqué par ces soucis de caméra. Mais il y a une chose qui m’a quand même vraiment déçu dans ce jeu et je pense que les autres fans de la série animée me comprendront : on ne voit jamais les actions de X.A.N.A. dans la vie réelle. Si une attaque se passe, on a juste droit à Jérémie qui nous en fait un résumé en nous demandant d’accélérer le mouvement où alors il y a un court dialogue entre quelques protagonistes et c’est tout. C’est bien dommage car c’est une grosse partie de la série où nos héros doivent se battre dans 2 réalités différentes. En parlant de ça, si vous ne connaissez pas la série vous serez assez mal : rien n’est expliqué en début de jeu, pas de mise en place ou quoi que ce soit. On assume clairement que vous avez vu les 3 premières saisons de la série télé pour comprendre l’histoire. 


Des bonus à tous les coins de rue.

La maniabilité de ce jeu est assez correcte avec l’utilisation conjointe du stick pour les déplacements et de la croix pour certaines actions spéciales. Il est agréable aussi de constater que les développeurs ont donné la possibilité de refaire tous les niveaux pour y trouver des bonus cachés ou bloqué par manque du pouvoir correspondant que l’on trouve à un moment ou un autre dans le jeu. J’ai bien aimé également les différents boss des supercalculateurs qui sont relativement costauds et qui changent de forme plusieurs fois. En revanche, les 4 personnages que vous aurez à disposition sont souvent peu utilisés car Odd est le plus polyvalents avec son arme à tir rapide et sa vitesse. Vous l’utiliserez la plupart du temps, n’employant les autres personnages que par pure nécessité. Il y a souvent des passages en navsquid qui sont des petites zones de rail-shooting amusantes les premières fois mais vite lassantes à la longue. Et, à mon grand regret, je trouve que la fin du jeu manque clairement de panache. On sauve William et c’est tout … pas de final avec X.A.N.A, on revient juste au collège Kadic. Enfin, dernier petit point négatif : les temps de chargements qui cassent un peu le rythme, surtout lorsqu’ils sont à plusieurs endroits dans des vidéos cut-scènes. C’est dommage mais j’ai quand même passé un très bon moment.


Pour une fois, un jeu à licence correct.

C’est assez rare pour le signaler en effet. Ca faisait bien longtemps qu’un jeu à licence ne m’avait convaincu et là je le suis totalement. Code Lyoko - Plongez Vers L’infini est un bon titre mais qui se réserve quand même aux fans de la série télé. Les néophytes auront plus de mal à comprendre les tenants et aboutissants.





Genre : Plateforme 3DSous-genre : Aventure
Jeu de référence (PSP)Les Simpsons - Le Jeu (5/10)
Recherche graphique
Travail du scénario
Qualité des contrôles
Profondeur du gameplay
Qualité auditive (sons)
Level-design
Contenu/durée de vie
Ambiance
Appréciation globale
7/10