7 mars 2014

ANDROID : Tower Defense - Lost Earth

Je sais que je me répète mais les supports mobiles sont l’idéal pour les jeux de type tower defense. Et cette fois-ci, j’ai eu envie de vous parler d’un de ces jeux mais je ne voulais pas vous proposer encore un jeu heroic-fantasy alors voici un jeu futuriste : Tower Defense – Lost Earth. Fini les orcs et autres gobelins et bonjour les aliens et les lance-roquettes.



Le futur n’est pas très rose.

Dans le futur, l’humanité a détruit sa propre planète. Aussi, les hommes n’ont eu de solution que d’aller en quête d’une autre planète habitable. Heureusement, ils en trouvèrent une mais les créatures autochtones ne sont pas vraiment des plus amicales. Aussi, au fur et à mesure de l’avancée de votre colonisation, il vous faudra défendre efficacement vos installations. Alors, voyons maintenant en quoi Lost Earth peut se démarquer du reste des jeux du même type. En premier, les graphismes du jeu sont relativement agréables. Les décors sont assez beaux et mettent bien en situation avec ses paysages extra-terrestres, sa flore atypique et ses reliefs. Ensuite, les créatures que l’on rencontre sont elles aussi très bien détaillées. Le design est vraiment très intéressant et pas mal de types de créatures viendront au fur et à mesure vous attaquer. Et en plus, les différentes créatures ont plus ou moins toutes certaines capacités propres à vous pourrir la vie. Il vous faudra souvent réagir au quart de tour dès que vous reconnaîtrez telle ou telle créature, aussi restez bien concentrés sur le jeu.


Il faut avoir l’œil sur tout.

Les tours que vous placerez le long du chemin auront elles aussi différentes capacités évolutives. Certaines sont de simples tours avec un canon mais d’autres peuvent avoir beaucoup plus de portée, des missiles très efficaces ou à effet de zone. Ce n’est pas tout car on a aussi des lance-flammes, des systèmes de ralentissement des ennemis, des systèmes d’extraction de ressource et deux types de lasers. Suivant le niveau, votre stratégie vous fera préférer telle ou telle tour que vous pouvez librement choisir au début. N’oubliez pas que vous pouvez faire évoluer vos tours, ce qui leur donnera plus de vitesse de tir, de puissance et de portée et croyez-moi si je vous dis que la portée a beaucoup d’importance. Lost Earth gère les dénivelés et donc les tours en hauteur auront plus de portée tandis que les tours plus basses subiront un malus en portée. Heureusement que l’on peut revendre des tours mal positionnées mais les ventes se font à perte. Soyez donc bien attentifs à votre placement de tour car c’est la principale raison entre une victoire écrasante et une défaite rapide. Mais ce n’est pas tout car il vous faudra souvent viser vous-même des ennemis. Certains d’entre eux, par exemple, ne sont pas détectés par vos tours et vous devrez leur indiquer de tirer sur un lieu précis. Ce genre d’ennemi est une plaie pour le joueur qui décide de laisser le jeu se débrouiller une minute ou deux.

Boum, bébé.

En plus des tours, vous aurez accès à différentes armes, mais pas pour tous les niveaux. Missile, gaz toxique géré par l’angle de votre tablette/smartphone, … Ces armes sont très efficaces mais surtout très limitées en utilisation. Utilisez donc en dernier recours, lorsque votre victoire est réellement compromise. Que dire d’autre? Les musiques d’ambiance et les bruitages sont assez convaincants et le jeu n’est franchement pas trop mal animé. On ne parle pas ici de deux frames par ennemi mais d’animations un petit peu plus poussées qui font honneur au support. Et malgré les dizaines de sprites à l’écran (et parfois bien plus), le jeu n’a jamais ramé sur ma petite tablette. L’optimisation a l’air très efficace et le résultat est à la hauteur. Alors, comme dans tous les jeux de ce genre, Lost Earth est un free-to-play, ce qui signifie qu’aucun argent n’est nécessaire pour terminer le jeu. Par contre, une boutique permet d’acheter des diamants que l’on trouve normalement en nombre limité lorsqu’on termine un niveau. Ces diamants permettent d’acheter des power-up avant de lancer un niveau, que ce soit pour augmenter votre puissance de feu, le nombre de points de vie de votre base ou encore vos ressources de démarrage. C’est à vous de voir mais, même si j’ai du utiliser ces power-up sur quelques niveaux, je n’ai jamais eu besoin d’en acheter à part.

Ch’est bon mais ch’est dur!

J’aime bien certains des principes de ce jeu comme le fait de donner la possibilité de choisir ses tours au début du niveau, de pouvoir rediriger les vagues ennemies en construisant sur leur chemin, la gestion des hauteurs, les armes supplémentaires … Lost Earth n’invente rien mais exploite très bien tout ce qu’il utilisé. D’ailleurs, le jeu devient vite très addictif pour peu qu’on s’y investisse un peu. Surtout qu’il est assez long à terminer. Entre le mode campagne, les challenges et les missions défi, vous en avez pour plus d’une douzaine d’heures (au bas mot) pour en faire le tour. Et encore, à ce tarif là vous n’aurez même pas débloqué toutes les médailles de chacun des niveaux. L’amateur de contenu conséquent trouvera donc ici pleinement ce qu’il recherche. Mais méfiez-vous car la difficulté de ce jeu est parfois assez costaude et risque de mettre à mal les nerfs des joueurs les plus aguerris. Comme dit plus haut, j’ai du utiliser quelques power-up pour arriver au bout de certains niveaux particulièrement ardus. Et c’est aussi une force de Lost Earth : on a vraiment envie de continuer, même si on perd de temps en temps, même si un niveau s’aère vraiment difficile, on n’a pas envie d’abandonner.

Dans une galaxie très lointaine …

Lost Earth est l’exemple même du jeu qui n’est clairement pas trop innovant mais exploite le mieux possible toutes les ficelles que les autres jeux du genre emploient. Le tout fait un jeu convainquant, très bien réalisé avec une bonne durée de vie et un vrai plaisir de jeu. Et comme il est gratuit, il devient directement un incontournable pour les amateurs de tower defense.
Appréciation globale
8/10


<