30 décembre 2013

GAME BOY ADVANCE : Les Indestructibles - La terrible attaque du Demolisseur


Les Indestructibles, pour ceux qui n’aiment pas Disney ou n’ont pas d’enfants, c’est un des grand films Pixar sorti avec le logo aux oreilles de Mickey. La fin du film ouvrait la voie à un nouveau méchant : le Démolisseur et c’est en jeu vidéo que cette aventure se fera. Bon, je vous le dis d’emblée : on est encore face à une adaptation de film pas très inspirée … pfffff.




On prend les mêmes …

… et on continue. Alors, on est donc devant un petit jeu de plateformes avec deux personnages contrôlables : Monsieur Indestructible et son copain Frozone. Là où l’on s’attendait avec raison à retrouver toute la famille Indestructible, on se retrouve juste avec papa et le copain de la famille. Mais où ils sont passés les enfants (dont le super bébé) et la maman élastique? Bref, nos deux compères peuvent échanger leur place d’une simple pression sur le bouton L et chacun a ses capacités spéciales. Mr. Indestructible peut donner des coups de poing et des coups sautés qui servent autant à frapper les ennemis qu’à casser des interrupteurs, il peut également soulever des portes fermées (pour les ouvrir, quoi) et donner un grand coup sur le sol pour casser des objets ou toucher plusieurs ennemis en une fois. Frozone, lui, peut lancer des boules de glaces, geler les ennemis ou les conduits de boue, créer des plateformes temporaire à des endroits bien spécifiques, il peut aussi lancer une grosse attaque de glace et, surtout, il peut voler … enfin glisser sur sa glace vers l’avant ou en diagonale vers le haut. Vous aimez? Tant mieux car ça ne va pas durer longtemps.


Et le héros du jour est …

… FROZONE, le petit second rôle du film. Pourquoi lui et pas le héros dont le nom fait partie du titre du jeu? C’est extrêmement simple : Mr. Indestructible n’a quasi aucune utilité dans ce jeu si ce n’est d’ouvrir des portes ou de casser des interrupteurs. Sa portée de frappe est ridiculeusement faible au point qu’il se fait autant toucher que frapper et surtout il est lent, mais lent. Frozone est deux fois plus rapide que son compère, effectue des attaques à distance et vole. C’est déjà un avantage considérable. Mais en plus, l’architecture des niveaux demande à avoir Frozone quasi constamment sélectionné pour créer ses petites plateformes pour continuer à avancer ou pour voler au dessus des mares de boue. On nous force donc complètement la main en choisissant ce personnage comme principal intervenant. Elle est où, la logique là dedans? Mais bon, encore une fois, si le jeu est bon je peux largement passer sur ce point qui, finalement, met en valeur un personnage qui le mérite peut-être. Hahaha …. Vous y avez cru, pas vrai? Parce que là, naaaaaan, c’est juste du n’importe quoi tout comme ce jeu vidéo. M’est d’avis que ce jeu n’est là que pour grappiller quelques deniers sur le dos d’un film qui a très bien marché, sans plus.


Copie conforme.

Bon, il y a quand même du bon dans ce jeu : les graphismes sont quand même très corrects avec un arrière-plan animé du plus bel effet, des personnages reconnaissables et pas trop mal réussis et des animations somme toute correctes. Aussi, les contrôles répondent relativement bien. Voilà, c’est fini avec les bons points : le reste est juste nul. La musique par exemple, c’est le thème principal du film. Normal, et je suis même assez d’accord avec ça sauf … qu’écouter les mêmes 10 secondes de musique en boucle constamment a le don de me mettre sur les nerfs. Aucune autre musique ne sera présente, rien de rien. Et pour les niveaux, là aussi c’est du grand art : chaque niveau ressemble au précédent, il est impossible de les démarquer si ce n’est les 3 niveaux où la glace recouvre tout. Hormis ce détail, tous les niveaux sont quasi identiques que ce soit dans leurs décors, leur architecture, leur … TOUT. C’est du copier-coller pur et simple sans aucune imagination. On se promène sans cesse dans ces grands labyrinthes qui, finalement, sont quasi toujours le même niveau. C’est également une preuve de plus que ce jeu n’a pas été fait pour combler des joueurs ou des fans du film mais bien juste pour faire de l’argent facile sur le dos de la License. C’est le genre de chose qui me fait vraiment rager, vraiment, de prendre comme ça les joueurs pour des vaches à lait.


Médiocrité, quand tu nous tiens.

Allez, on continue avec les combats donc la structure est toujours la même : entre deux passages de plateformes, on trouve une ou plusieurs portes dans le mur et l’écran se bloque pour vous empêcher de partir. Dès lors, quelques robots viennent vous agresser et vous devez les éliminer pour continuer. Il y a ce genre de passage une dizaine de fois par niveau et c’est vraiment très fatiguant. Non pas que ce soit terriblement difficile car le jeu en soit n’est pas vraiment dur, mais c’est juste long, inintéressant et tellement répétitif. Ce jeu devient tellement vite barbant qu’on perd l’envie même d’y jouer. Je ne peux même pas parler de fun car je ne pense pas m’être amusé plus de 2 minutes en y jouant et c’était juste pendant l’apprentissage de la prise en main des personnages. Non, vraiment, je ne peux pas du tout vous recommander ce jeu. En plus, il se termine super vite (3 heures, maximum) et les scènes entre les niveaux, s’il y en a, sont juste des images qui passent sans rien d’intéressant. En un mot : C’EST NUL!


Une autre arnaque.

Je ne vois pas comment mieux décrire ce jeu : c’est du vol à l’état pur, une arnaque organisée et une perte de temps et d’argent pour vous. Il y a bien mieux à voir aussi ne perdez pas votre temps sur cette bouse.


Genre : Plateforme 2DSous-genre : Action
Jeu de référence (Game Boy Advance)Teenage Mutant Ninja Turtles
Recherche graphique
Travail du scénario
Qualité des contrôles
Profondeur du gameplay
Qualité auditive (sons)
Level-design
Contenu/durée de vie
Ambiance
Appréciation globale
2/10