8 novembre 2013

PSP : Soul Calibur Broken Destiny



SoulCalibur, ce seul titre m’évoque des tonnes de souvenirs. Chacun des opus de cette série a surenchéri dans la beauté graphique et surtout a attiré à lui bien des joueurs. Cette fois-ci, c’est sur PSP que SoulCalibur s’arrête juste après avoir fait un passage remarqué sur PS3 et XBOX 360. Et en plus, il n’est pas venu seul …


Et un Guest Start, un!

En effet, il y a souvent des guest stars dans SoulCalibur. Depuis Link (Zelda) dans SoulCalibur 2 jusqu’à Dark Vador et Yoda dans SoulCalibur 4, on en a eu pour son argent. Cette fois-ci, c’est Kratos de God Of War qui s’invite avec toute sa délicatesse naturelle (si vous voyez ce que je veux dire). Mais je parlerai de ce point un peu après. Tout d’abord, j’aimerais me focaliser sur le point d’orgue de la série de SoulCalibur : les graphismes. Et là, vous pouvez directement sortir vos mouchoirs : c’est beau à en pleurer. Je n’imaginais pas voir un jeu de combat avec une telle qualité graphique sur PSP. On se croirait face à SoulCalibur 4 sur PS3 tant la qualité des graphismes est impressionnante. Sincèrement, je me demande encore comment les développeurs ont réussi une telle prouesse technique sur un tel support. Si on était sur PSVita, je comprendrais, mais là … woaw!

Plein les yeux!

Que ce soit pour les personnages, les décors, les armes, … tout est superbe. Les effets spéciaux sont toujours aussi bluffants, les couleurs ressortent très bien et le niveau de détail est incroyable. 24 personnages sont disponibles avec des possibilités de customisation énormes d’autant que ces customisations sont assez simples à mettre en place. On sent bien que le maximum a été fait pour permettre au joueur d’avoir son personnage exactement comme il l’a toujours imaginé. Et, dans les personnages, on a les classiques habitués mais surtout quelques nouveaux qui viennent directement de la version PS3 ou complètement nouveaux. Sans oublier notre grande star du jour : Kratos. Notre spartiate préféré vous ravira avec son style bourrin tout en puissance … un peu trop d’ailleurs. Concernant l’équilibre entre les personnages, Broken Destiny est relativement bien pensé en compensant parfois une force excessive en une vitesse amoindrie, etc.

Une maniabilité … comme d’habitude ...

… c'est-à-dire quasi parfaite. Cette fois-ci, la maniabilité a du être un peu revue suite aux limitations de la PSP (un seul stick, moins de boutons) mais elle reste vraiment excellente. Les coups sortent rapidement et seules certaines manipulations un peu complexes vous donneront du fil à retordre. Concernant les modes de jeux, on a droit à des combats simples contre l’ordinateur, un mode réseau local pour combattre un ami (local … et pourquoi pas internet???), un mode quête où vous pourrez combattre quelques ennemis (5 en moyenne) et un petit mode histoire qui vous demandera de réussir des mouvements plus ou moins complexes. Et voilà … c’est tout. Oui, vous avez bien lu, c’est tout!!!

Même pas le minimum syndical.

Aucun véritable mode histoire ou un mode arcade, rien qui gardera le joueur rivé à sa console plus de 5 minutes et surtout, aucun mode réseau via internet pour combattre d’autres joueurs. C’est limite honteux. Le mode quête se termine en 10 minutes maximum et le mode histoire … personne n’y jouera. En effet, il vous est juste demandé de réussir un mouvement (parade, attaque, …) et c’est tout. En plus, non content de ne servir à rien, ce mode vous demande parfois de réussir des mouvements si complexes que vous l’abandonnerez au bout de 20 minutes. Le mode combat contre l’ordinateur ne vous apportera rien car l’IA est un peu juste et la customisation des personnages vous tiendra éveillé 10 bonnes minutes de plus. Il n’y a absolument aucun contenu digne de ce nom pour ce jeu et, si vous avez bien compté, en moins d’une heure vous en serez complètement dégouté. Je n’en reviens pas d’avoir réussi une démo technologique pareille sur PSP et de lui avoir ôté tout intérêt si ce n’est celui d’une très courte découverte. Je pousse un vigoureux coup de gueule contre cette stupidité qui est de vendre un jeu sans aucun intérêt pour les joueurs. Moi qui voue une adoration pour la série des SoulCalibur, j’ai été plus que déçu avec cet épisode Broken Destiny qui a failli se retrouver à la poubelle ou vendu sur le net plus vite qu’il n’est arrivé dans ma console!

Que de tristesse …

Je n’en reviens toujours pas. Mon conseil est : si vous le trouvez à très bas prix en occasion, laissez vous tenter juste pour voir les graphismes incroyables mais autrement, fuyez SoulCalibur Broken Destiny comme la peste. Ou alors, si vous avez un voisin qui a également ce jeu, vous pourrez lui trouver un intérêt lors de combats en réseau local. A moins que vous soyez juste un gros fan de Kratos ...  

Genre : Versus fighting 3DSous-genre : Classique
Jeu de référence (PSP)Tekken Dark Resurrection (8/10)
Recherche graphique
Travail du scénario
Qualité des contrôles
Profondeur du gameplay
Qualité auditive (sons)
Level-design
Contenu/durée de vie
Ambiance
Appréciation globale
4/10