17 janvier 2014

PSP : Tekken Dark Resurrection



La série des jeux de combats Tekken est un peu un des prolifiques rejetons de Sony qui lui a permis de vendre moult consoles au fil des années. Alors que la PS2 était encore bien vivante et que la PS3 sortait à peine des cartons, la PSP a accueilli une version remaniée de Tekken 5 appelé Dark Ressurection. La série a toujours fourni des titres de qualité alors ayons confiance en cette version. Let’s fight!





Que le Roi du Poing s’avance!

Tekken 5, ça vous dit quelque chose ? Si comme moi vous avez eu ce jeu sur la Playstation 2, vous savez qu’il était très bon, mais alors vraiment très bon. Tekken Dark Ressurection est donc la version PSP de ce jeu. Attention, on ne parle pas d’un portage pur et du mais bien d’une version alternative. Alternative? Oui, oui. D’abord, il y a deux personnages supplémentaires : une jeune fille diablement habile de ses pieds et un militaire plutôt quelconque mais avec une face de sale type. Ces deux «petits» ajouts montent le panel de combattants à 34 ce qui est un véritable exploit pour un jeu PSP. D’ailleurs, ces deux personnages sont bien mis en valeur dans la nouvelle vidéo d’introduction qui, comme celle de Tekken 5, vaut le coup d’œil. Alors, je continue dans les bonnes nouvelles? Oui? Ok, c’est parti!



On garde le meilleur …

Et quand je parle du meilleur, je veux bien entendu parler des graphismes. C’est tout bonnement superbe, bien animé et avec des environnements assez bien réussis. La totalité des niveaux de la version PS2 se retrouvent ici avec parfois quelques petits changements mineurs (le combat dans le champ d’hautes herbes au clair de lune devient un combat dans un champ d’herbe et de fleurs en plein soleil). Dans tous les cas, la PSP se donne au maximum et ne souffre d’aucune perte de vitesse. J’ai bien vérifié;au fur et à mesure de mes parties mais tout est super fluide. Comme je disais, ce n’est pas un simple portage mais bien à une vraie adaptation que nous avons à faire. Et tout comme dans Tekken 5, on peut à loisir modifier son combattant (esthétiquement parlant) en achetant des vêtements, des couleurs, … histoire de faire plaisir au fashion designer qui dort en vous. Et le top du top : les musiques. J’avais adoré les musiques de Tekken 5 au point de les écouter de temps en temps en dehors du jeu et elles sont toutes présentes dans cette version PSP pour mon plus grand plaisir. Yessss.



Croix ou stick?

Arrive les premiers combats et, étonnamment, j’ai trouvé que la maniabilité n’est pas mauvaise du tout. Les déplacements sont corrects et les coups sortent bien hormis quelques mouvements vers le bas qui répondaient un peu moyennement. J’ai dit que j’étais étonné que la maniabilité soit correcte vu que beaucoup de tests de ce jeu mentionnent que la maniabilité avec la croix n’était pas optimale. Je vais laisser les noobs à leurs avis surement bien tranchés mais personnellement je trouve que la maniabilité est bien correcte sans être le top du répondant. Concernant les combats, rien à redire : c’est vif, nerveux et plein de promesses. Avec un mode histoire bien réalisé, une difficulté bien dosée et autant de combattants à jouer, on ne peut que se plonger à fond dans cette petite merveille … oui mais. Car il y a un, et même DES mais. On voit vite que quelque chose a changé en moins bien dans cette adaptation, c’est le boss final. Déjà son look a changé (c’est quoi cette coupe en iroquoi???), ses attaques aussi et il est surtout devenu BIEN CON ! Sérieusement, le boss qui offrait sur PS2 un bon challenge devient d’une facilité déconcertante sur PSP. La moitié des combattants qu’on a du vaincre pour arriver à lui étaient bien plus difficile à combattre. Je vous le demande : comment est-ce possible?




Tiens, il manque un truc.

Si Tekken 5 avait beaucoup de bonus comme les jeux annexes (bowling), il avait aussi deux gros avantages : proposer les versions arcades de Tekken 1, 2 et 3 ainsi que le jeu Tekken Devil Within, un beat’them all limité mais sympathique. Et sur PSP, malheureusement, on aura droit qu’au bowling et c’est tout. En plus, il n’est pas très jouable alors on aurait vraiment pu s’en passer au profit d’un Tekken 3 arcade par exemple. Et alors, si j’ai adoré retrouver les histoires de début et fin de Tekken 5 (avec les cinématiques qui sont trop belles) dans cette version PSP, je me demande ce qui a pu passer par la tête des producteurs concernant les costumes? Les costumes de Tekken 5 ont carrément disparus au profit d’une nouvelle garde-robe pour nos combattants. C’est bien dans l’absolu mais les costumes de base ne sont même plus disponibles et parfois, les costumes sont … comment dire? Moches? Nazes? Enfin bref, pas très jolis, quoi. Certains sortent quand même du lot je dois dire mais dans l’absolu, les costumes sont entre le gentil et le moyen. Bon, c’est un détail, je sais … mais par exemple Raven a des costumes complètements moches. Bah, tant qu’on a le plaisir de jeu, c’est bon et je vous assure que le plaisir est bien présent. Il est dommage par contre de ne pas pouvoir jouer en réseau internet mais juste en réseau local avec une autre PSP. Snifff … A quand un bon jeu de combat sur PSP capable de se jouer sur internet?




Montrez votre valeur.

Osez sans crainte entrer dans l’univers de Tekken Dark Ressurection. C’est un très bon jeu avec beaucoup de contenu, de très beaux graphismes et des musiques d’enfer. Alors, le coup du boss famélique m’a un peu énervé, tout comme les costumes parfois à deux francs mais dans l’ensemble on a à faire à un très bon jeu qui vaut largement le détour. Fan de baston, voici un prétendant pour votre ludothèque.




Appréciation Globale
8/10