21 janvier 2014

XBOX : Godzilla - Save The Earth

Le monstre le plus célèbre du cinéma Nippon (et depuis peu du cinéma Américain) se retrouve enfin sur console. Enfin, disons que j’en ai trouvé un totalement par hasard sur la XBOX qui s’avère en fait être une suite d’un épisode sorti sur XBOX et Game Cube. Dans tous les cas, on me promet sur la jaquette des combats dantesques dans des décors destructibles entre quasi tous les protagonistes de l’univers de Godzilla. Ne tenant plus d’excitation, je vais vous dire séance tenante ce qu’il en est réellement.



«Ici la G-Force, nous avons une alerte Godzilla !»

Attention à tous les fans de King Of Monsters, de Rampage,de gros monstres, d’Ultraman et de destructions massives : ce jeu est fait pour vous. Préparez-vous à contrôler pas moins de 18 monstres géants sortis tout droit du bestiaire des films de Godzilla incluant, bien sur, plusieurs versions de notre lézard préféré. Il y a bien sur les classiques comme Mothra , Megalon, King Ghidora ou encore Jet Jaguar. Au vu des bestiaux, les affrontements seront dantesques. Alors, le jeu se présente donc comme un jeu de combat mais pas un jeu de combat classique. En effet, ici on se bat à 360 degrés dans une arène assez grande, avec des dénivelés, des zones d’eau, de montagne, de glace et bien sur des zones habitées avec buildings, stades, port, tours et tout ce qu’un monstre de 75 mètres de haut aime démolir. Faut-il vraiment vous parler du l’intrigue du jeu? Allez, juste une seconde alors. La reine des Vortaak décide d’attaquer la terre avec ses monstres géants mais a potentiellement oublié que celle-ci en déjà en grand nombre. A vous de prendre celui qui vous plait le plus pour aller à la castagne. Voilà, ce n’est pas plus compliqué que çà : boum, splash, kaboom, grrooaaarrrr et encore pfak, splash et kaboom … pour résumer simplement.



Tiens? Godzilla? Il est déjà 16h?

A mon avis, les habitants du l’univers de Godzilla doivent avoir tellement l’habitude de le voir débarquer qu’ils ne s’en font même plus. Lui ou un autre soit dit en passant. Tout ça doit faire la fortune des promoteurs immobiliers. Mais je m’égare un peu. Le jeu n’est graphiquement pas trop mal, avec des textures correctes, des combattants très ressemblants aux modèles et des environnements assez convainquant. Ce n’est pas non plus le Pérou car les formes sont assez anguleuses mais le tout respecte bien l’esthétique de l’œuvre originale. Votre palette de mouvements est assez simple avec 3 boutons pour les frappes, un pour les blocages, un pour les attrapes, un pour l’attaque spéciale, un pour courir et un pour sauter. Tous les boutons de la manette sont utilisés mais leur agencement est suffisamment correct pour que ce ne soit pas gênant pour jouer. Les coups peuvent s’effectuer avec une direction pour varier les attaques et lorsqu’on attrape un combattant, il y a plusieurs moyens de finir son action. Et on peut aussi attraper toutes sortes de choses sur les zones de combat comme des pierres, des buildings, des bateaux, des tanks, des trains … à projeter sur son ennemi mais aussi des tours métalliques ou approchants à utiliser comme arme de poing. Dites-moi, vous n’avez pas l’eau à la bouche déjà avec tout ce que je vous raconte? Sachez qu’il y a aussi des items qui apparaissent sur le terrain ou qui sont cachés dans des décors à détruire. Ca peut aller de l’item qui vous remet de la vie ou de l’énergie à d’autres bonus comme la rage qui augmente vos dégâts.

Le cri qui tue.

Chaque combattant a une attaque spéciale (au moins) qui peut être chargée pour plus d’effet mais également peut facilement se faire contrer. C’est donc à utiliser avec intelligence. On peut même avoir des combats d’énergie entre deux combattants qui tournent quasiment à du Dragon Ball Z. Par contre, il n’y a que 6 combattants disponibles au départ et un nombre limité d’arènes. En finissant le mode arcade, vous gagnerez des points à dépenser dans la boutique, boutique qui contient aussi des artworks, des images des films … à débloquer en plus. Donc, ça va encore relativement vite pour débloquer tous les personnages et toutes les villes (une dizaine de mode arcade à peu près, soit 5 ou 6 heures de jeu). Il y a aussi des challenges en cours de jeu comme une partie de basket entre monstres, détruire quelques ovnis qui attaquent la vile, assommer trois monstres à distance avant qu’ils ne vous assomment en retour, détruire un maximum une ville, détruire les bateaux de la marine qui vous attaquent … Ces challenges que l’on rencontre en mode arcade sont disponibles à part pour les férus du high score. Ces petits jeux peuvent parfois sembler un peu ennuyeux mais en général ils sont assez corrects. J’oubliais de vous dire que vous n’êtes pas juste votre adversaire et vous dans les aires de combats. Tanks, hélicoptères, ovnis, le vaisseau de la G-Force et même d’autres monstres seront présent pour vous attaquer tous les deux. Certes vous pouvez les détruire mais vous pesterez souvent contre ces moucherons qui vous ralentiront en combat … mais aussi votre adversaire, donc ça passe.



Mais alors, il n’y a que du bon dans ce jeu???

Oui … mais pas tout à fait. Il y a quelque petits soucis principalement dus à la caméra qui est fixe la plupart du temps pendant les combats. Il y a bien un système de zoom lorsque les combattants s’éloignent un peu mais il se bloque à un certain niveau et vous empêche de vous éloigner encore plus. Disons que lorsque vous voyez un item et que l’autre court dans l’autre sens pour vous empêcher de l’avoir, c’est un peu frustrant. Ce l’est d’autant plus que voter adversaire sait directement où est l’item qu’il cherche alors que vous ne l’avez même pas encore vu. Sinon, le jeu est un peu lent par moment si vous prenez deux combattants dont la vitesse n’est pas le meilleur atout mais c’est relativement normal. Le seul point qui m’a vraiment embêté est ce bord d’arène qui vous électrocute si vous le touchez. Là, je n’en vois pas trop la logique. Mais au bout de quelques minutes, vous vous amuserez à balancer vos adversaires dessus pour rigoler. Sinon, la difficulté est correcte, la durée de vie aussi, les musiques et bruitages également … c’est assez bien dans l’ensemble. Ah, oui, la cerise sur le gâteau, le petit plus qui fait super plaisir : un mode mêlée à 4 joueurs. Attention les yeux car là c’est presque aussi bordélique qu’un Super Smash Bros Melee et c’est aussi assez fun. Par contre, il faut 4 manettes et autant de convives mais c’est plutôt pas mal.



Ca va rugir dans les chaumières.

Ce Godzilla : Save The Earth est un bon jeu qui reprend bien l’univers de Godzilla, ses protagonistes et propose un vrai jeu autour avec du vrai contenu. Je l’ai essayé et j’ai été séduit. Bon, le style graphique et les ennemis qui se ressemblent tous un peu peut vous surprendre mais sincèrement, allez-y : c’est du tout bon.



Appréciation globale
7/10