17 juin 2013

WII : UFC Personal Trainer


Amis sportifs, bonjour. Alors, vous n’avez rien trouvé d’intéressant à faire avec votre Wii depuis des lustres? La zumba vous rebute et Wii Fit est trop mignon pour être réellement efficace? Réjouissez-vous car avec UFC trainer, vous aller pouvoir transpirer et vous muscler tout à la fois. Préparez vous à décrocher des mâchoires à coup de genou et à donner des coups de coudes comme un champion.






Fini de rire, les gonzesses!

Hé oui, fini de rire ... enfin pour l’utilisateur principalement car pour ceux qui veulent vous voir, ça pourrait être différent … mais pas dans le mauvais sens, rassurez-vous. Situons quand même un petit peu ce UFC Trainer dans la gamme des jeux communs : il s’agit d’un assistant sportif orienté vers des mouvements de combats. Dans le même genre il y a bien sur le plus connu, Wii Fit, mais on trouve aussi des entraineurs virtuels de Zumba, le fitness musical. Mais ici, rien de tout ça. On parle d’entrainement et même d’un entrainement rigoureux mais heureusement adapté à vos possibilités. D’ailleurs, le jeu vous demande directement de vous essayer aux exercices de base (pompes, …) pour évaluer votre état physique pour ensuite vous offrir différentes possibilités d’entrainement. Alors je vais commencer par les différents programmes que vous pouvez suivre qui sont principalement un programme minceur, un programme endurance et un programme muscle sur 30 ou 60 jours. Juste pour vous rassurer, il ne s’agit pas de 30 ou 60 jours de travail TOUS LES JOURS mais bien de programmes qui durent 30 ou 60 jours calendriers avec des jours de repos (quand même).





C’est long, 30 jours.

Très long, même. Quel que soit le programme, vous aurez au moins 5 jours par semaine des exercices à effectuer sous contrôle de la Wiimote qui sera soit dans votre main, soit attachée à votre cuisse car le jeu est fourni avec un bandeau pour fixer la Wiimote sur votre jambe. Si vous avez une Wii balance Board, elle pourra être utilisée également mais n’est absolument pas nécessaire … c’est juste un petit plus. Pour revenir au calendrier, sachez que la difficulté des exercices ira crescendo mais toujours en prenant en compte vos capacités qui, soyez-en surs, évoluera au fur et à mesure des sessions. Si le début et la fin des sessions seront relativement toujours la même chose (exercices d’échauffement et étirement), le reste sera bien différent. Il y a de nombreux exercices qui vous attendent et ceux-ci travailleront chaque fois une certaine partie du corps. Au début, ce seront principalement des enchainements de mouvements dédiés à vous renforcer un peu comme des pompes, des sauts à la corde, des steps … Par après, on attaque les mouvements qui sont plus orientés vers le combat.



Coude, coude, genou!

Coups de coude, coups de pieds, de poing, de genou, enchainements … tout y passe. Les explications sont claires et le coach virtuel à l’écran vous montre clairement les mouvements. Sincèrement, il n’y a pas beaucoup de mouvements qui sont réellement compliqués à réaliser mais il faut reconnaître qu’après une longue session de travail, on est complètement vidé. Si au début vous n’avez qu’une dizaine d’exercices sur la session, vous pourrez facilement atteindre la quarantaine un peu plus tard. Les mouvements de combat sont rapides à prendre en main et on apprécie particulièrement les enchainements plus ou moins longs à réaliser sous les ordres de votre coach. Pour chaque exercice terminé, vous avez les résultats et votre évolution par rapport à la précédente session du même exercice suivis par les encouragements ou les remontrances de votre coach. Mis à part les sessions journalières, vous avez toujours la possibilité de faire des sessions complètes d’entrainement parmi tout un choix classé par coach. Enfin, vous pouvez lancer de petits exercices comme taper dans un sac, taper dans les gants, soulever un pneu de camion (pas de commentaire, ca marche bien) ou faire du ballon de vitesse.



La Wiimote peut mieux faire.

C’est vrai que pour la plupart des exercices, le Wiimote reconnait bien les mouvements mais lorsqu’on est au sol avec la Wiimote attachée à la cuisse, disons que ca passe parfois moins bien. Vous vous retrouverez même parfois à rater l’exercice parce qu’elle est un peu mal mise ou simplement que le mouvement est si peu ample qu’elle ne le comprend pas bien. Heureusement, pour la plupart des mouvements, la Wiimote fonctionne correctement. Vous pouvez voir les statistiques de vos entrainements (perte de poids, calories, …) et évaluer régulièrement votre état. Les seuls vrais problèmes que je peux trouver avec UFC Trainer sont tout d’abord les sous-titres. Comme le jeu se présente avec des vois en anglais, les francophones mettront des sous-titres mais ceux-ci sont minuscules par rapport à l’écran et dont très peu efficaces. Le second problème est quelque chose de récurrent avec ce genre de jeu … votre coach répètera souvent les mêmes phrases et croyez-moi, lors des étirements, ça devient vite lourd. Si ce n’est ces deux soucis qui n’en sont pas vraiment, il me faut reconnaître que ca marche pas trop mal. On sort épuisé de ces entrainements mais on voit vraiment son évolution. Je ne sais toujours pas faire correctement un V-UP mais on sent bien ses muscles qui travaillent. Attendez-vous d’ailleurs à souffrir le lendemain pendant les trois premières semaines car vos muscles se rappelleront à votre bon souvenir (mais c’est comme ça qu’on sait que ca marche).


Allez, on garde le rythme!

UFC Trainer propose un programme bien pensé avec des exercices qui ne sont pas trop compliqués à réaliser. Le suivi quotidien est un peu simpliste mais le tout est très cohérent et vous donne envie de continuer. Bon, si vous ne vous y mettez pas sérieusement, ça ne marchera jamais mais après tout ce n’est pas si terrible de faire 15 à 30 minutes d’exercices par jour.



Appréciation globale
7/10