25 mars 2016

PLAYSTATION 3 : Guitar Hero Warriors of Rock

Les Guitar Hero se suivent et se ressemblent finalement un peu tous. Pour avoir vu évoluer la série principalement sur Playstation 2, j’étais curieux de voir ce que cet épisode Playstation 3 allait pouvoir apporter à part les fonctionnalités réseau. Et c’est là que les bonnes surprises se sont enchaînées.



Prends tes armes, guerrier.

Si la plupart des jeux Guitar Hero mettent en scène un groupe qui fait ses premiers pas jusqu’à devenir célèbre, ce nouvel opus décide d’oublier cette convention pour partir dans de l’épique pur et dur. On suit l’affrontement entre le dieu du Rock et une créature malsaine, affrontement qui a vu le dieu du Rock perdre et être fait prisonnier tandis que son arme, une hache-guitare, a été perdue. Vous intervenez après ce moment pour former un groupe de guerriers pour aller récupérer cette arme légendaire, libérer le dieu du rock et enfin vaincre l’immonde créature. Chacun des membres de votre petite troupe devra d’abord prouver sa valeur et se transformer pour devenir digne de rejoindre votre troupe de guerriers légendaires. Ces guerriers sont tous dépositaires de pouvoirs influençant grandement leur performance sur scène et ces pouvoirs grandiront lorsque les guerriers auront passé une épreuve pour prouver leur valeur. Alors seulement, ils pourront partir à la recherche de l’arme du dieu du Rock et traquer la bête immonde. Vous le sentez, là, le souffle épique qui se dégage de ce Guitar Hero Warriors Of Rock ? 


Ça sent bon le métal !

Si le mode solo avec ce scénario qui vous donne envie de voir ce qu’il cache vous plaît, attendez-vous à plus de surprises (enfin, j’ai été surpris personnellement). Déjà, le fait désormais de pouvoir choisir son instrument de prédilection est un grand plus. Je rappelle que je connaissais plus les épisodes PS2 qui étaient plus limités au début. Donc, en plus de la guitare classique on peut jouer de la basse, de la batterie et chanter. Vous avez donc à chaque fois au moins 4 façons d’appréhender les chansons que vous allez interpréter. Bon, pour le mode solo vous devrez rester sur votre choix mais ce n’est pas une catastrophe. Les différents modes multi-joueur local ou en réseau sont là pour palier à ce très léger désagrément. Ceux-si vont du mode soirée au duel et bien d’autres que je vous laisserais le soin de découvrir. J’ai bien plus envie de vous parler de l’expérience de jeu et du gameplay de ce Guitar Hero Warriors of Rock. On va l’attaquer directement avec la guitare qui est fournie avec le jeu. Celle-ci est, une fois n’est pas coutume, une guitare exclusive créée pour le jeu. Elle tient bien dans les mains et a beaucoup de classe mais je regrette que le compartiment à piles ne soit pas des plus simples à ouvrir. En effet, le loquet peut vite se retrouver bloqué voire cassé (j’en ai de la chance, n’est-ce pas ?)


Guerrier, prépare tes armes.

J’aime bien, avec ces nouvelles guitares, la façon d’activer le Star power. Au lieu d’appuyer sur une touche pas super accessible en jeu, il suffit de lever le manche de votre gratte pour activer l’action. C’est plus simplet et surtout çà donne beaucoup de fun lorsque l’on fait le mouvement. On se prend beaucoup plus au jeu en faisant ce genre de gestuelle. De plus, j’ai adoré la scène en arrière-plan et les musiciens pendant les morceaux (çà déchire). En revanche, j’ai été un peu troublé par les changements visuels du jeu. Déjà, le star power n’est pas super visible tout collé qu’il est à la barre de notes. Pareil pour le nombre de notes jouées, c’est un tout petit chiffre à peine visible à droite alors qu’avant on avait des informations indiquant qu’on atteint les 50/100/X notes à la suite ce qui donnait un coup de boost à notre moral. Là, vu que c’est à peine visible, on ne se rend pas vraiment compte lorsque l’on rate des touches si ce n’est en regardant le chiffre du multiplicateur disparaitre. Voilà, ce sont les principaux points négatifs. Après, il y a la pléiade de points positifs que je me dois de citer. Déjà, la durée de vie du mode solo est conséquente avec les différents guerriers, les épreuves et affrontements ainsi qu’un new game + qui redonne envie de tout refaire pour atteindre le statut de dieu du Rock. Mais le top, ce sont les pouvoirs de vos guerriers.


Je détiens le POUVOIR !!!

Ces pouvoirs permettent de mieux s’en sortir pendant les morceaux. Il y a par exemple le fait de ne pas perdre son multiplicateur si on rate une seule note, d’augmenter votre multiplicateur maximum, de charger un peu le star power toutes les 10 notes, de gagner plus vite le public à votre cause … Et il y en a encore bien d’autres, à vous de les découvrir avec chaque guerrier sachant que lorsque votre guerrier aura son statut légendaire, son pouvoir augmentera en conséquence. Ces pouvoirs donnent du dynamisme à votre façon de jouer et surtout relancent l’intérêt lors des parties à plusieurs. Choisir son guerrier et donc son pouvoir influençant grandement le score final, il faudra toujours garder en tête quels sont les pouvoirs qui vous vont le mieux. Même dans le jeu solo, il y a des passages où vous réunissez plusieurs guerriers selon votre choix pour des morceaux épiques. Bien répartir les membres mais surtout les pouvoirs s’avérera crucial pour réussir l’aventure. Et, comme de bien entendu, le tout est servi par une bande son impeccable et des morceaux parfois d’anthologie, parfois moins connus mais quasi à chaque fois dans le ton. Quasi, oui car certains morceaux dans la multitude de titres proposés n’ont pas réellement leur place dans cet environnement métal/rock mais heureusement, ces titres sont assez peu nombreux.


Entrez dans la légende.

Une fois encore, les jeux Guitar Hero sont de très bonne qualité. Mais ce Warriors of Rock va encore plus loin en proposant une vraie expérience scénarisée qui ravira les fans comme ceux qui découvriront la série.  Les nouvelles mécaniques de jeu comme les pouvoirs sont bienvenue pour relancer un peu le gameplay mais surtout, c’est opus est purement épique.


Appréciation globale
9/10