14 octobre 2014

PSP : Crazy Taxi - Fare Wars

Vous ne vous imaginez pas ma joue lorsque j’ai trouvé par hasard ce Crazy Taxi Fare Wars. Je savais parfaitement que ce jeu regroupait les deux Crazy Taxi sortis en leur temps sur la vénérée Dreamcast. Et si vous avez lu mon test du premier Crazy Taxi, vous vous doutez que j’étais super impatient de m’y mettre. Bon, ce n’est pas tout çà mais le compteur tourne. En voiture et à fond la caisse.



Démarrez les moteurs.

Pour faire court, Crazy Taxi a été un hit en arcade et a confirmé son statut de légende sur Dreamcast. Ce fut autant par son côté résolument arcade pour un jeu qui ressemble à un jeu de course de premier abord mais se révèle comme un petit monde ouvert ou vous pouvez faire le fou, ce qui est d’ailleurs recommandé. Je vous renvoie d’ailleurs au test que j’ai écrit sur ce jeu pour plus d’explications. Le second opus, toujours sur Dreamcast a apporté son lot de nouveautés. De plus grandes cartes, de nouveaux modes de jeu délirant et la possibilité de prendre plusieurs passagers en même temps. Pour ma part je l’ai trouvé correct mais sans plus à l’époque, son aîné me semblant toujours meilleur à tout point de vue surtout au niveau des conducteurs qui avaient bien plus la patate. Voilà pour la partie histoire. Mais revenons à Crazy Taxi Fare Wars. Comme la PSP a l’air de bien apprécier recevoir des adaptations ou compilations de jeux Dreamcast, il n’est donc pas étonnant de voir arriver ces deux titres emblématique de cette vénérée console trop top disparue. Nous voilà donc en présence d’une compilation reprenant quasiment trait pour trait les deux épisodes de la série réadaptés pour la PSP. Alors voyons maintenant si ces adaptations sont au moins aussi bonnes que les jeux originaux.


Quand la réalité rattrape les souvenirs …

… ce n’est que rarement pour le meilleur. Et dans le cas de ce Crazy Taxi Fare Wars, c’est n’est clairement pas pour le meilleur à mon grand regret. Si les jeux sont relativement identiques à leur support d’origine au point de vue contenu, il y a pas mal de changement. En premier, le point qui m’a littéralement fait rager lors de ma première partie, les musiques originales des jeux ont disparus. Fini les Offspring et autres Bad Religion. A la place, on a des morceaux diablement moins rythmés qui donnent nettement moins la pêche lors des parties. Alors là je dis NON. Il faut respecter les matériaux d’origine, voyons … pensez un peu aux fans pour qui cette compilation est principalement destinée. C’est la même chose que l’on ressent lorsqu’on achète le dvd ou le blu-ray d’un film un peu ancien qui a bercé notre enfance et que l’on entend un tout nouveau doublage complètement raté. Le plaisir est directement divisé par deux. Mais ce n’est pas tout. Je sais que j’attaque ce test directement avec les points négatifs mais j’ai été tellement marqué par ces points que je ne peux pas faire autrement.


Lâchez ce frein!

Second gros constat sur cette compilation, la sensation de vitesse originale est nettement moins présente. Je ne sais pas si c’est dû au support ou à l’adaptation mais les deux jeux semblent un peu moins rapides qu’à l’origine. J’ai comparé avec les jeux Dreamcast et la différence est vraiment présente. Aussi, les contrôles sont un peu plus mous que dans les jeux originaux. Là où l’on pouvait prendre des virages très serrés et démarrer en trombe, il semble maintenant que l’on finisse plus souvent dans le mur à cause d’un virage pris trop largement. Enfin, il y a pas mal de petits bugs graphiques çà et là qui n’étaient pas ou peu présents dans les jeux originaux. J’ai pu voir ainsi du clipping bien plus présent, des textures ou carrément des zones qui disparaissaient et devenaient des noires et même quelques bugs de collisions surprenants où je me suis retrouvé coincé dans un poteau. Mes pauvres amis fans comme moi de la franchise, le constat n’est pas très bon vous l’aurez compris. Mais heureusement tout n’est pas aussi sombre que çà au royaume de l’arcade car ce Crazy Taxi Fare Wars plaira plus que probablement à nombre de joueurs. Et n’en doutez pas car il propose quand même nombre de points positifs qui ne peuvent être masqués par tous les points négatifs que j’ai déjà énuméré. 


Un rayon de soleil après la pluie.

D’abord, il y a que l’on retrouve quand même deux jeux qui ont marqué les esprits et acquis un statut quasi légendaire. Ce n’est quand même pas rien. Ensuite, que ce soit Crazy Taxi ou Crazy Taxi 2, chaque jeu a une énorme durée de vie. Il y a plusieurs villes à chaque fois à parcourir, il y a la recherche du high core, il y a toutes les épreuves à réaliser … Le tout vous prendra systématiquement pas mal d’heures pour tout réussir. Et puis, l’argument principal que je vous donnerais est que vous pouvez désormais jouer une petite partie arcade où vous voulez, quand vous le voulez. Là c’est le gros point positif. Mais bon, je reste malgré tout très déçu que le potentiel de fun soit autant descendu par rapport aux jeux originaux. Si les jeunes joueurs y trouveront parfaitement leur compte, les vieux de la vieille comme moi seront laissés sur le bas-côté pour voir le taxi disparaître au loin, une larme au coin de l’oeil. Cette adaptation malheureusement a un profond goût de bâclé et d’inachevé qui me reste en travers de la gorge.


Ainsi se clôture la légende.

Non, vraiment … ce Crazy Taxi Fare Wars m’a beaucoup déçu. Ce n’est pas un mauvais jeu, il offre quand même quelques bonnes sensations mais n’arrive pas à la cheville des jeux originaux. Rien que pour les musiques manquantes, c’est impardonnable. Encore un jeu moyen qui ne fera pas l’éloge du matériau d’origine pour le plus grand désespoir des fans


Appréciation globale
5/10