24 juin 2014

PLAYSTATION 3 : Dead Or Alive 5 Ultimate

En tant que grand fan de jeux de baston en général et aussi de la série de Dead Or Alive en particulier, j’attendais impatiemment ce nouvel opus. Et attention ce n’est pas pour un certain rebond de décolleté, loin de là. Si l’aspect graphique a toujours été l’apanage de cette série, c’est bien pour un aspect technique que j’adore : son style de jeu tout en contres. Bon, le protège dents et les gants sont placés, à l’attaque les amis!





Salut les filles.

Comme je le disais plus haut, la série des Dead Or Alive a toujours eu une place de choix dans mon cœur de joueur. Bon, il ne faut pas se leurrer non plus car l’aspect graphique a toujours été important dans la série. Dead Or Alive 2 avait fait très fort à sa sortie avec un aspect graphique qui avait fait très fort en faisant mieux que SoulCalibur au niveau du design des personnages. Si leur nombre était bien plus restreint, Dead Or Alive 2 offrait un aspect technique également très poussé à base de technique martiale classique et de contres. Le troisième épisode avait également fait sensation tout en étant une exclusivité de la première XBOX. Le quatrième quand à lui m’avait laissé sans voix tant il était beau (si, si) tout en étant toujours aussi bon techniquement. Je me rappelle avoir passé de longues heures dessus seul ou entre amis. Il faut dire qu’il continuait à enchérir l’univers de la série en ajoutant des nouveautés de gameplay à un contenu déjà fort conséquent. Mais je reviendrais plus en détail sur ces autres opus prochainement dans le test qui sera dédié à chacun d’entre eux.

Surenchère graphique.

Toujours plus beau, on dirait que les derniers épisodes des séries de jeux de combats à succès font le maximum pour profiter des capacités de leur support. Et je dois reconnaître que ce n’est pas pour me déplaire non plus. Jouer à un jeu de combat avec de tels graphismes reste un énorme plaisir. La trentaine de personnage, dont quatre sont tirés de Virtua Fighter, est toujours aussi parfaitement dessinée. Le nombre est très correct et bien sur, chaque combattant dispose d’un panel plus que conséquent de technique ainsi que quelques capacités spéciales pour certains. Mais voyons d’abord ce que nous apporte cette cuvée 2013. En premier, il y a désormais un mode histoire assez conséquent. Celui-ci reprend la trame des épisodes passés que je ne détaillerai pas ici car cette histoire n’était pas super palpitante non plus. Et là, cet épisode 5 a une histoire … ben …bizarre. On va passer un moment avec presque tous les combattants mais dans un ordre assez farfelu. On passe du flashback au passage dans le futur, retour au présent et puis repassage dans le passé ou le futur avant de changer de personnage.  Bon, le but de ce mode est plus de vous donner un aperçu des différents personnages qu’autres chose donc je n’en tiendrais pas trop rigueur. Pourtant, après le solo de Mortal Kombat, ça reste un peu décevant.

L’important, c’est la technique!

Alors, qu’est-ce qu’apporte réellement de nouveau à la licence se Dead Or Alive 5 Ultimate. En premier, toutes les techniques valables dans les précédents épisodes ont été fort heureusement conservées. Et je parle surtout de ce singulier gameplay qui mise énormément sur la contre-attaque. Pour réussir un contre, il faudra autant bien anticiper le moment où vous recevrez un coup que sa hauteur pour pouvoir attraper votre adversaire. Et croyez-moi que ce n’est pas simple, surtout que vos adversaires y arrivent assez vite, surtout si vous répétez souvent le même schéma de coups. Il y a désormais aussi un power move par personnage qui est assez stylé mais difficile à placer. Il prend en effet beaucoup de temps à charger. Il y a également le combat par équipe de deux qui permet de pouvoir alterner deux combattants sur le ring tel un Marvel VS Capcom. Si le principe n’a rien de nouveau, la mise en place est assez efficace et donne un nouvel intérêt aux combats. Bon, ce n’est pas Byzance non plus mais l’ensemble est très cohérent. Et puis il y a aussi quelques nouvelles subtilités relatives aux espaces de combat. Il faudra désormais vous méfier beaucoup plus du terrain. Si vous faire écraser contre un mur reste plus douloureux qu’un coup classique, les aires de combats sont désormais évolutives et piégées. Envoyez votre adversaire valdinguer dans un générateur électrique, il explosera. Beaucoup d’éléments du décor exploseront pour peu que vous les heurtiez trop brusquement.

Plus haute est la chute, plus dur est l’atterrissage.

Mais là n’est pas tout car il y a les zones de combats sont dynamiques. Non seulement on peut casser énormément de choses dessus mais ce faisant, on peu déclencher des actions et ouvrir la porte à une autre partie de la zone de combat. S’il y avait moyen dans les précédents opus d’envoyer son adversaire en contrebas, ici c’es un peu plus évolué car il faut parfois exploser ou dégager une partie du décor pour ouvrir un espace propice. Bon, certaines zones sont extrêmement ouvertes comme les montages de Pai et là, on va être très prudent car une grosse chute est toujours très douloureuse pour votre perso. Et le moindre faux pas vous verra tomber bien plus vite que vous ne l’auriez cru. Maintenant, au rayon des petits trucs qui ne vont pas … ben il n’y a pas grand-chose à par ce mode histoire un peu chaotique. Ah, si : par moment, on a l’impression très nette que les pieds des combattants ne touchent pas le sol mais planent à un ou deux centimètre de haut. Ca gâche un peu le plaisir. Et j’ai également l’impression que les hit-box sont parfois assez mal gérées car les choppes ou les coups au sols ne passent pas assez souvent et des frappes longues touchent alors qu’elles ne le devraient pas. Et puis … je ne sais pas si je n’ai pas eu de chance mais en 5 jours d’essai, je n’ai pas été capable de trouver un seul combattant en ligne??? Non, pas grand-chose de négatif donc pour ce bon jeu de combat, digne représentant de la série, toujours aussi bon graphiquement que techniquement et servi par une bonne bande son.

Une partie de Beach-Volley?

Entre le bon et le très bon, ce Dead Or Alive 5 Ultimate m’a relativement bien convaincu. Bon, son mode histoire est un peu bizarre mais le reste est très correct. Si vous aimez la série, c’est une valeur sure et si vous le connaissez pas … hé bien, essayez-le de suite.

Appréciation globale
7/10