2 juin 2014

DOSSIER : Les jeux de combat, ma grande passion

Je l'ai répété assez souvent, je suis un grand fan de jeux de combat depuis ... ben quasiment depuis que j'ai découvert les jeux d'arcade. Et lorsque l'on parle de jeux de combat et d'arcade, un titre vous vient directement à l'esprit : Street Fighter 2. Si ce n'est pas le premier des jeux de combat auquel j'ai pu m'adonner, il aura été celui qui m'a littéralement foutu dedans. Depuis que j'y ai goûté, j'ai essayé de réunir sur mes consoles tous les jeux du genre et voici pourquoi.





Je dois dire que les jeux de combat (surtout à l’époque) avaient pour moi énormément d’avantages:

- La durée de jeu.

Celle-ci tournait en moyenne entre 20 et 45 minutes pour compléter un mode arcade ou un mode histoire, ce qui peut paraître peu. Mais il faut savoir que pour un étudiant (jeune étudiant, même), votre temps libre est assez limité. Entre les devoirs, l’école, … je pouvais difficilement m’attarder pendant une ou deux heures sur mes jeux vidéo. D’autant que je devais les partager avec mes sœurs, ce qui réduisait d’autant plus mon temps de jeu. Les jeux de combats étaient donc parfaits pour coïncider avec mes limitations de temps.

- La découverte et la maîtrise des personnages.

Après tout, il y a en moyenne une dizaine de personnage (à l’époque, je le rappelle encore) par jeux de combat et chacun est sensé être relativement différent des autres. Même si les coups spéciaux n’étaient pas très nombreux à part quelques exceptions, maîtriser correctement un personnage prends du temps car il faut à chaque fois bien évaluer les distances de chacun des coups, prendre en compte la vitesse de frappe et la vitesse du personnage, … Il y a pas mal de facteurs qui font que juste gagner un mode arcade avec un personnage ne vous suffira pas tant que vous ne l’aurez pas parfaitement en main. Et la parfaite maîtrise d’un personnage fera la différence lors des combats versus (mais j’en parlerais plus tard). Et concernant l’aspect technique, j’aime bien essayer d’évaluer les différents matchup entre chaque personnage de jeu de combat pour mieux évaluer qui est plus efficace face à quel autre. Ce n’est pas un exercice facile comme l’explique assez bien Dorian dans une de ses vidéos «Merci Dorian» sur JeuVideo.Com mais l’expérience est très enrichissante.

- Un challenge toujours renouvelé.

On a beau dire, faire deux parties au même jeu de combat avec le même combattant sera toujours différent. D’abord parce que l’ordre des combats ne sera pas forcément le même. De plus, comme la difficulté évolue avec les combats, un combattant que vous battriez facilement en début de partie pourrait devenir une vraie terreur en fin de partie. Et quoi qu’il arrive, votre adversaire fera rarement les mêmes attaques d’un match à l’autre. Il va essayer différentes approches ou simplement tenter de s’adapter à votre manière de combattre. Donc, on peut aisément dire que d’une partie à une autre, ce n’est jamais vraiment le même jeu et vous devrez toujours vous donner à fond pour gagner.

- Le combat à plusieurs.

C’est une des principales raisons pour lesquelles j’aime les jeux de combat. Si le combat contre la machine est souvent plaisant, rien ne vaut un adversaire humain et ce pour plusieurs raisons. D’abord, il devient encore plus compliqué de bien appréhender un adversaire qui peut potentiellement faire n’importe quoi. Et c’est d’autant vrai si le dit adversaire ne connait pas vraiment le jeu (si vous voyez ce que je veux dire). Ensuite, si on affronte un joueur expérimenté on peut facilement se retrouver en face d’une joute absolument magnifique et très stressante. Ce genre de combat met les nerfs à vif mais va aussi vous faire puiser dans toutes vos réserves de réflexes et de techniques. Et puis … qu’est-ce que c’est FUN. On n’imagine pas à quel point une soirée peut être amusante lorsqu’on démarre quelques bons jeux de baston avec des amis. C’est un pur moment de plaisir à partager. Bon, il y a aussi le jeu en réseau mais là on atteint un autre niveau maintenant. Avant on avait son petit microcosme de joueurs et désormais on est connecté à la planète. Et croyez-moi, il y a des joueurs complètement incroyables sur la planète. Je parle de ce genre de joueur qui ne vous laissent même pas placer un coup et qui vous défoncent comme si vous n’étiez qu’un hors-d’œuvre. Et alors là ça calme votre égo, je vous le dit.

- Les attaques spéciales.

Bon, qui n’a pas passé des heures à effectuer les différentes fatalités des jeux Mortal Kombat? Et les kamahaméhas et autres vagues d’énergie dans les DragonBall Z Budokai Tenkaichi? Et les super de Street Fighter 4, vous ne les avez jamais tentées? On a toujours essayé de pouvoir placer ces super attaques qui sont visuellement impressionnantes et qui demande du doigté. Et à chaque fois que l’une d’entre elle sort, c’est le bonheur dans nos petits cœurs. Pareil pour les fatalités qui nous donnent la sensation d’avoir pleinement dominé notre adversaire en l’humiliant de façon bien sanglante.

- L’évolution de la technique.

Je ne pense pas être le seul ne s’être arrêté un moment pour bien regarder chaque animation de son personnage préféré? C’est d’autant plus vrai avec les jeux de combat des 3 dernières générations ou chaque mouvement devient très bien animé et vient de plus en plus souvent d’un mouvement réel. Attention, je ne parle pas de lancer de sorts ou consort. Les jeux deviennent de plus en plus beaux mais surtout utilisent beaucoup des palettes de mouvement des vrais combattants. Regardez les jeux de catch ou d’UFC et vous pourrez vraiment vous imaginer au cœur de l’action, ce qui n’est certes pas pour me déplaire. Et puis … avec des jeux comme la série des SoulCalibur ou des Dead Or Alive, le design des personnages est devenu tellement beau et … voluptueux. Bon, ce n’est pas que pour les courbes des personnages féminins que j’adore ces deux séries mais il faut avouer que ça reste un argument de poids.

- Retrouver ses personnages préférés.

Je suis un fan de DragonBall Z, de One Pièce, du catch de la WWF et de bien d’autres thèmes qui ont tôt ou tard fini en jeu de combat. Depuis la Super Nintendo, les joueurs se sont empressés de posséder ces jeux à licence qui leur permettaient de dépasser leur expérience audio-visuelle pour la transformer en expérience vidéo-ludique. Je me rappelle que nous guettions les sorties de jeux DragonBall Z sur Super Nintendo pour savoir un peu ce qui se passait dans la série au Japon (qui était bien à l’avance sur nous). Et si vous aimez un personnage de BD, comics et autres manga, c’est toujours un plaisir de pouvoir en prendre le contrôle dans un jeu vidéo. Bon, tout ne fini pas en jeu de combat car des jeux comme TinTin ou Les Shtroumphs n’en sont certes pas. Mais pour les autres, diriger Wolverine dans Marvel VS Campcom 2, l’Undertaker dans un WWE Smackdown ou Luffy dans One Pied Grand Adventure est toujours un moment de plaisir.




Mais le fait d’aimer les jeux de combats pour toutes ces raisons m’a permis aussi de bien mieux appréhender les différents styles de jeux de combat. Car oui, il y a plusieurs styles bien particuliers dans les jeux de combats. Le premier et le plus connu étant le jeu de combat en zone où le principe même est d’exploiter le mieux possible la zone de combat. De bons exemples sont les jeux similaires à Street Fighter 2. Il faut gérer correctement l’espace de combat pour optimiser votre combat et par là je veux dire qu’il faut bien gérer votre adversaire dans cet espace. Oui, il y a les blocages et autres mais c’est de bien anticiper à quel endroit et dans quelle position votre adversaire sera lorsqu’il sera le plus vulnérable et surtout comprendre où il veut que vous soyez pour être vulnérable, là est toute la difficulté. Un autre genre, ce sont les jeux en finesse ou les contres et l’anticipation des hauteurs sont les clés pour gagner. Bien sur, la série des Dead Or Alive en est un très bon exemple. Dans ces jeux, les combattants sont quasi toujours au corps à corps et donc doivent réagir encore plus vite. Point ou peu de coups à longue distance et donc des combats bien plus techniques. Un troisième genre serait les jeux de type combo de folie comme un Marvel VS Capcom 3. Dans ces jeux qui ressemblent pourtant énormément à des jeux de zone, le point principal est de démarrer des combos énormes qui empêchent votre adversaire de réagir alors que leur barre de vie se réduit drastiquement. Avec les enchaînements de combos au sol ou aériens, ces jeux ne plaisent pas à tout le monde car un joueur peut se retrouver durant un match entier sans même pouvoir faire la même action, juste encaisser des coups. Là encore, ce genre de jeux doit avoir un très bon équilibre dans les combats sous peine de devenir vite saoulant.

Vous voyez, il y a énormément de raisons qui me font aimer les jeux de combats plus que les autres. Pourtant, si je voulais en mettre une plus en avant, je pense que je choisirais la convivialité du multi-joueurs local. C’est, comme on l’a déjà abordé durant notre troisième podcast, quelque chose qui se perd énormément. Et, comme je l’ai dit plus haut, j’apprécie beaucoup l’idée de faire de courtes parties mais qui se renouvellent sans cesse ainsi que l’opportunité d’affiner votre maîtrise de vos personnages préférés. Je ne sais pas si certains d’entre vous se retrouveront dans ces raisons mais malgré toute l’affection que j’éprouve pour les shooters, les jeux de plateforme, les FPS et autres jeux d’action … les jeux de combats resteront toujours mon style favori.



D’ailleurs, j’ai envie avant de clôturer ce dossier de partager avec vous un petit top 10 des jeux de combats que j’ai le plus apprécié (et sur lesquels je reviens encore de temps en temps) durant mes années de joueur. Ces jeux sont des intemporels du genre et constitue une liste de choix pour tout guerrier virtuel qui se respecte.

10 – Killer Instinct sur Super Nintendo
Encore un énorme classique qui a réellement lancé la mode des combos à outrance. Certes, il a désormais énormément vieilli mais le fun de jeu reste toujours présent.
9 – DragonBall Z Hyper Dimension sur Super Nintendo
Si vous ne deviez essayer qu’un jeu de Combat DragonBall Z sur les consoles 16/32 bits, ce serait celui-là sans aucun doute. En mélangeant un style à la Street Fighter 2 à la licence DragonBall Z, on obtient un jeu de combat quasi parfait.
8 – Mortal Kombat 3 sur Megadrive
On me dira que le 2 est bien meilleur et plus beau et gna gna gna. Ce troisième épisode aura introduit les combos qui ont rendu ce Mortal Kombat encore plus technique et plus plaisant à jouer.
7 – Guilty Gear XX Accent Core sur PSP
Je sais que la PSP n’est pas la meilleure console pour les jeux de bastons et que ce Guilty Gear est également sorti sur d’autres supports. Mais quand même, quelle tuerie que ce jeu. Aussi beau que rythmé, il m’aura fait passer des heures de plaisir de jeu.
6 – Tech Romancer sur Dreamcast
Je suis désolé mais combattre avec des robots géants inspirés de Goldorak, Evangelion, Patlabor, Robotech … reste une expérience inoubliable.
5 – DragonBall Z Budokai Tenkaichi 3 sur Playstation 2
Le premier était incroyable, le deuxième l’a amélioré mais ce troisième épisode l’a encore sublimé. Aucune version HD n’a jamais pu outrepasser ce qui reste à mes yeux le meilleur et le plus convainquant des jeux estampillés DragonBall Z en ce qui concerne les combats.
4 – Dead Or Alive 4 sur XBOX 360
Magnifique, superbement réalisé et super technique. C’est encore à ce jour un de mes jeux préférés.
3 – Super Streer Figher 2 sur Megadrive
Un top de jeux de combat sans un Street Fighter 2 serait une honte. Et celui-là est encore ma version préférée dans les différents Street Fighter 2 sortis à ce jour.
2 – SoulCalibur 3 sur Playstation
Le meilleur des SoulCalibur sorti à ce jour, sans aucune concession. Super beau, rapide et fun à jouer, c’est un jeu exceptionnel.
1 – Marvel VS Capcom 2 sur Dreamcast
Bon, j’ai déjà assez parlé de ce jeu dans le test qui lui est dédié et je n’insisterais pas plus dessus. Mais Bon sang, qu’est-ce qu’il est BON!