24 mars 2014

GAME CUBE : Madagascar



Madagascar est un chouette film d’animation en 3D mettant en scène 4 animaux, un zèbre, un lion, un hippopotame et une girafe, les stars du zoo de Central Park à New York qui se retrouvent perdus à Madagascar. J’ai adoré ce dessin animé et ses deux suites et surtout je suis un gros fan des personnages secondaires que sont les quatre pingouins militaires et le roi des lémuriens. Et me revoilà face à une adaptation d’un film à succès avec tous les a priori que cela comporte. Bon ben … je m’y mets alors.



I like to move it!

Le jeu Madagascar étant tiré du film, il reprend en grande partie son histoire. On va donc d’abord incarner Marty le zèbre qui veut s’enfuir du zoo avec les pingouins pour retourner à la vie sauvage. Alex le lion, Gloria l’hippopotame et Melman la girafe vont le rattraper à la gare centrale et se faire capturer puis expédier par paquebot au Kenya. En cours de route, les pingouins vont prendre le contrôle du paquebot et nos 4 amis vont tomber à l’eau et flotter doucement jusqu’à l’île de Madagascar où ils rencontreront les lémuriens et surtout les terribles et voraces Voussas. Ca, c’est pour le film. Hé bien pour le jeu c’est quasi pareil sauf que quelques libertés ont été prises car, après tout, on est dans un jeu et il faut un peu plus de contexte qu’une heure trente de film. La première chose est que l’on va contrôler les différents protagonistes du film, c'est-à-dire Marty, Alex, Gloria, Melman mais aussi le commandant des pingouins et même Morti dans une très courte séquence. Le fait de contrôler différents animaux va permettre de faire varier le gameplay.

Plus de personnages, plus de façons de jouer.

Chaque personnage a des capacités spéciales qu’il conviendra d’utiliser intelligemment au fur et à mesure des niveaux. Si les premiers niveaux vous forcent à utiliser un personnage voulu, sur l’île de Madagascar vous aurez droit à changer en cours de route selon les besoins du moment ou selon votre bon vouloir. Nous avons donc Marty qui peut donner des coups de pattes, ramper et effectuer des sauts très longs, Gloria peut faire une roulade, un coup de popotin ou un saut écraseur, Alex peut rugir, lancer des fruits et donner des coups de griffe, Melman peut flotter comme un hélicoptère mais au sol cette manœuvre devient une attaque et il peut aussi donner des coups de tête. Ca, c’est pour les personnages principaux mais les pingouins ne sont pas en reste et le commandant peut glisser, frapper et se cacher sous une boite. Graphiquement, le jeu est assez proche de ce que l’on peut voir dans le film avec certains lieux bien reconnaissables et les personnages principaux sont relativement ressemblants et bien animés. Les autres par contre ont l’air de venir directement de la PS1 mais là n’est pas le pire.

C’est quoi ces voix?

Les 4 personnages principaux ont bénéficié du doublage français comme dans le film ce qui est très bien. Il est dommage que seuls les doubleurs de Marty et Melman se soient vraiment mis dans le rôle car pour Gloria et Alex, le jeu est tellement pauvre que l’on n’y croit pas une seule seconde. Mais pour les autres personnages du jeu, c’est une tout autre paire de manches. Les voix ne correspondent pas avec le film, ni même les intonations et le design de ces personnages est bien plus léger. Mais bon, ne fustigeons pas non plus car ce n’est pas ça qui va gâcher le plaisir de jeu … ou alors juste un tout petit peu. Pour revenir au jeu en soi, il se compose de 11 niveaux pas trop difficiles mais proposant pas mal de variété le tout servi par une grande facilité. Oui je sais que ce jeu est au départ destiné pour les enfants et c’est pour cela qu’il n’est pas très compliqué. Par contre, qu’il se termine en quatre heures, c’est quand même un peu léger, même pour des enfants. Heureusement qu’il y a toujours la possibilité de refaire chaque niveau pour trouver des pièces disséminées un peu partout, pièces qui vous serviront à débloquer des accessoires pour habiller vos personnages, de petits bonus comme un aimant à pièces ou 3 mini-jeux qui permettront à nos chères têtes blondes de prolonger un peu le plaisir de jouer. Mais là aussi, c’est encore un peu léger.


Mini-jeux, mini plaisir.

Le premier des mini-jeux est un mini golf pas trop mal réussi qui est assez maniable. Dans l’ensemble, je l’ai trouvé correctement réalisé. Le second est un jeu de palet qui se rapproche énormément du curling. Ce jeu se joue à deux joueurs et est assez amusant, surtout par le fait que l’on lance un palet avec un personnage dessus qui peut tomber à l’eau. Enfin, le dernier des mini-jeux est un jeu type Dance-Dance Revolution où il faudra effectuer les touches demandées dans le bon ordre. Bon, celui-là est franchement en dessous de la moyenne d’une part car il n’est pas très amusant et d’autre part parce que les musiques disponibles ne sont pas assez rythmées pour mettre de l’ambiance. N'oublions pas qu'il y a au moins 2 bornes d'arcade cachées dans le jeu qui ouvrent de nouveaux mini-jeux. Sinon, qu’est-ce que Madagascar peut bien vous apporter? L’histoire parallèle qui est gentillette mais demande d’avoir vu le film en premier vu que beaucoup de choses ne sont pas expliquées comme la tombe de Melman, … Ce qui m’a bien plu ce sont les différents changements de gameplay en cours de route et les niveaux qui ne se ressemblent pas l’un de l’autre dans leur mode de fonctionnement. Juste pour cet aspect, Madagascar mérite de s’y intéresser. Mais sa durée de vie trop limitée ne joue clairement pas en sa faveur. Au final, ce jeu m’a laissé assez perplexe.


Mouais, bof.

Madagascar n’est pas un mauvais jeu maaaaiiiis n’est pas non plus un très bon jeu. Il est dans la moyenne mais il est surtout très bien adapté au public qu’il vise, les enfants entre 8 et 12 ans. En proposant pleins de nouvelles choses à chaque niveau et ses mini-jeux, il leur plaira assurément. Et c’est pour ça que je le coterai dans cette optique, pas en tant que joueur accompli car un vrai joueur n’achèterai pas ce genre de jeu pour enfants.

Appréciation globale
6/10