4 octobre 2013

XBOX 360 : Battle Fantasia

Arc System Works, ça vous dit quelque chose? Non? Guilty Gear, Blaz Blue … vous connaissez? Hé bien ce sont les créateurs de ces séries à succès alliant des graphismes 2D magnifiques, des personnages très charismatiques et des techniques de combat très poussées. Imaginez un instant que ces champions de la 2D fassent une incursion dans le petit monde très fermé des jeux de combat en 3D.

Street Fighter 4, épées et armures incluses


Et oui, j’ai bien dit «jeux de combats en 3D». Pourtant, rassurez-vous. Tels un Street Fighter 4 version fantasy, on est devant un jeu de combat avec les personnages et décors modélises en 3D tout en conservant une jouabilité et des déplacements en 2D … Ouf. Je vous avoue que j’étais assez inquiet du résultat si le jeu se jouait vraiment en 3D vu la qualité des précédentes productions et leur style old school si particulier. Reste à savoir si l’essence du style de l’équipe d’Arc System Works a su être préservée. Après tout, on nous présente Battle Fantasia comme un jeu de combat en 3D mâtiné de RPG … Bon, on va se mettre d’accord tout de suite : la notion RPG est toute théorique et purement visuelle. En effet, celle-ci est plus représentée par les informations de dégâts lors des combats, par l’aspect quêtes du mode solo et par les personnages du jeu. A part ça, vous pouvez oublier et c’est bien dommage.

Alors, quoi de neuf?

Ben … à part la 3D, pas grand chose. Les personnages sont assez bien dessinés, les décors sont souvent un peu pauvres mais corrects et les phases de dialogue «RPG» se font via des écrans fixes. Pour le moment, c’est tout juste correct. Concernant les personnages, comme à l’accoutumée chez Arc System Works, ils sont tous très différents dans leur genre, leur style de combat et leur attitude. Malheureusement, on n’a que 12 personnages disponibles incluant le boss final. Bof vous dirais-je, ce n’est pas trop grave si ces personnages sont très différents tels un Blaz Blue. Oui … c’est vrai … Après tout, on a des personnages tels le nain géant (???), l’apprenti chevalier armé d’une tronçonneuse/scooter, le lapin magicien, un clone de Faust (Guilty Gear) … mais dans la pratique, on se lasse un peu. En fait, les coups de base sont assez limités pour chaque personnage. Heureusement, il y a plus que ces coups de base.

Quelqu’un a vu ma hache?

On pourra par exemple effectuer une garde qui, réalisée au bon moment, enchaînera sur un contre. On a également une barre de puissance qui se charge au fur et à mesure, puissance qui pourra être utilisée pour sortir un coup spécial dévastateur (1/2 barre) ou passer en mode Heat Up, mode qui auréole votre personnage d’une aura enflammée et, accessoirement, qui le rendra temporairement plus puissant et plus rapide. Il est à noter que le dernier boss ne peut être vaincu qu’en utilisant le mode Heat Up … juste histoire de vous donner une idée sur la difficulté pour vaincre ce dernier. Franchement, avec tout ce que l’on connait des Guilty Gear et Blaz Blue, je suis un peu déçu des faibles possibilités offertes. La maniabilité est correcte (même si la manette XBOX 360 est toujours aussi difficile à utiliser pour ce genre de jeux) et les musiques ont un petit côté … comment dire … et bien je ne m’en souviens même pas. D’habitude, au moins une musique me reste en tête et là … rien.

Et à part çà?

Hé bien ... plus grand-chose. Le mode story est assez pauvre, les différents de jeu modes sont archi-classiques et le jeu est techniquement un peu juste. Ce qui sauve un peu l’ensemble, c’est l’ambiance fantasy (pour un jeu qui s’appelle Battle Fantasia, c’est un minimum) qui est assez rafraîchissante. Après toutes les suites de séries à succès, un peu d’air frais fait beaucoup de bien. Battle Fantasia a certes beaucoup de faiblesses mais il a également un petit quelque chose de plaisant qui donne envie d’y rejouer au moins une fois.

Un jour, mon ancêtre Gurdil … (Naheulbeuk)

Pour moi, Battle Fantasia est plus un coup d’essai qu’autre chose, coup d’essai qui aurait pourtant mérité plus de travail. Il est plaisant à découvrir avec son background particulier mais trop pauvre en général pour garder le joueur en émoi très longtemps.

Genre : Versus fighting 2DSous-genre : Classique
Jeu de référence (XBOX 360)Super Street Fighter 4 (9/10)
Recherche graphique
Travail du scénario
Qualité des contrôles
Profondeur du gameplay
Qualité auditive (sons)
Level-design
Contenu/durée de vie
Ambiance
Appréciation globale
6/10