27 septembre 2013

GAME CUBE : Harry Potter - Coupe du monde de Quidditch


J’adore Harry Potter. Si, Si, c’est vrai. J’ai adoré les bouquins même s’il ne se passe pas grand-chose dans les deux derniers, j’ai (comme beaucoup) complètement adhéré à l’univers. C’est pour cela que je n’ai pas trop hésité à investir dans La Coupe Du Monde De Quidditch lorsque je l’ai trouvé sur Game Cube, espérant que le spectre des jeux pourris rôdant autour de la licence aient épargné cet opus.


 






De quoi???

Ok, arrêtez les machines. Je n’ai pas démarré le jeu depuis 15 secondes que, déjà, je constate une grosse énormité: c’est quoi cette modélisation d’Harry et de Draco dans la vidéo d’introduction? Non mais sérieusement, je sais que ce jeu n’est pas super récent mais là c’est assez minable. On ne reconnait même pas les personnages des films, que ce soit Harry, Drago, Chan ou les autres. Bon, ce n’est pas ça qui va gêner dans la coupe du monde car les maisons de Poudlard ne sont pas concernées. Par contre, pour la partie de jeu dans l’enceinte de Poudlard … seuls les commentateurs et l’arbitre sont clairement reconnaissables. Mais bon, passons … on parle de Quidditch principalement après tout et il faut maintenant savoir si le jeu vaut la chandelle. Alors, d’entrée de jeu on a droit à un tutorial sous forme de quelques missions à accomplir avec l’une des quatre maisons de Poudlard. Puis, vous devrez gagner la coupe de Poudlard pour enfin pouvoir vous lancer dans l’aventure de la coupe du monde.


Attrapeur, poursuiveur, congeur, gardien.

Ces quatre rôles sont dans chaque équipe et ont chacun leur utilité. Le poursuiveur tacle les adversaires pour récupérer la balle, les cogneurs frappent les cognars pour protéger les poursuiveurs ou pour attaquer les poursuiveurs adverses, le butteur protège les 3 cercles dorés (les buts, quoi) et l’attrapeur doit attraper le vif d’or. Si vous avez vu le premier film, vous savez comment ça marche. Petite anecdote, le vif d’or a été traduit par … le vifier????? Non mais sans blague … le jeu est sorti bien après le premier film et ce genre d’erreur est juste impardonnable. Revenons un peu au jeu. Alors, lors de la vidéo d’intro, j’avais eu l’impression que les personnages avaient une peau style poupée ancienne, très lisse et pâle … limite en porcelaine. Cette impression me suivra tout au long de mes parties. Le plus drôle est le manque flagrant d’expression des personnages, surtout pendant les petites vidéos de victoire ou lorsqu’on marque un but au point que c’en est parfois vraiment risible. Allez, je m’égare de nouveau mais … je pense que c’est parce que je n’ai pas trop envie d’aborder la suite de ce test. Pourquoi ça? Bon ben … allez, je vais vous le dire.

Que le match commence.

Déjà, graphiquement le jeu ne s’en sort pas trop mal. J’avais de gros doutes mais c’est assez propre, pas trop mal animé (même si ce sont les mêmes animations qu’on revoit constamment), bien coloré et, surtout, ça colle bien avec les visuels des films. La version française n’est pas trop mal mais les commentaires se répètent trop souvent au point de devenir saoulant. Tant mieux me direz vous … oui et non. Le terrain de Poudlard est bien rendu, certains terrains internationaux sont même très bien (la Bulgarie) mais il manque un peu de variété à tous ces terrains, quelque chose qui les fasse vraiment se démarquer. Sur le mécanisme de jeu, c’est assez simple … trop simple même. J’ai expliqué plus haut le rôle de chaque joueur d’une équipe de Quidditch mais en vrai, vous jouerez presque uniquement avec les poursuiveurs qui se passeront la balle, tireront au but et voleront la balle aux adversaires. De temps en temps, vous pourrez effectuer un tir spécial ou une accélération. Aussi, vous pourrez parfois frapper un cognar sur le poursuiveur adverse en possession de la balle pour le faire tomber. Ces 3 actions ne sont pas systématiquement disponibles, elles apparaissent dans votre liste de possibilités au bout d’un certain temps et, une fois utilisée, il vous faudra attendre de nouveau pour les utiliser qu’elles se rendent disponibles. Disons que ce mécanisme permet de pimenter un peu le match … qui en a fichtrement bien besoin.


Faut pas se leurrer, on s’ennuie ferme.

C’est terrible, le jeu est d’une difficulté tellement minimale qu’il vous faudra moins de 3 heures de jeu pour obtenir la coupe du monde … 3 heures … Même un FIFA ne vous fait pas un tel affront. Pour gagner facile, c’est super simple : vous avancer vers les buts adverses en faisant des passes combinées (combos) et finissez par un tir. La plupart du temps, allez à gauche et tirer à droite (ou l’inverse) est un moyen de gagner à coup sur. Et dès que l’adversaire a la balle, vous le taclez tellement vite que dans les 3 secondes qui suivent, vous aurez déjà marqué un nouveau but. Et ne vous embêtez pas avec les niveaux de difficulté car ça marche à tous les coups. Le plus drôle est que le vif d’or, symbolisé par deux moitiés en haut qui tendent à se rapprocher au fur et à mesure des passes que vous faites, ne sert à rien. Avant qu’il n’apparaisse au fur et à mesure de vos passes, vous aurez largement le temps de marquer plus de 200 points (sachant que l’équipe qui attrape le vif d’or gagne 150 points). Même si vous laissez vos adversaires l’attraper, ça ne fera aucune différence. Et pour l’attraper c’est on ne peut plus simple : on le suit (il génère un tracé à suivre), le tracé vous charge une barre de boost et hop, vous l’attrapez en moins de 20 secondes. C’EST NUL, c’est même naze et totalement dénué d’intérêt. Lors de la coupe du monde, j’ai marqué plus de 5200 points en 18 matchs et je n’ai encaissé que 40 points2 attaques spéciales à 20 points), juste pour voir si les adversaires pouvaient attaquer ou si c’était juste moi. Après les deux ou trois premiers matchs de la coupe du monde, j’en avais déjà plus qu’assez et ne voulais qu’arrêter ce supplice tant je m’ennuyais pendant les matchs. Ce jeu a de plus une rejouabilité minable avec sa quête de cartes de Quidditch en effectuant certaines actions car qui va trouver la force d’aller jusque là? La Coupe Du Monde De Quidditch ne dessert absolument pas la franchise d’Harry Potter. Heureusement que la maniabilité est encore correcte sinon ce serait le bouquet.


Non, non et re-non!

Il y avait moyen de faire tellement mieux, plus fun et surtout plus excitant rien qu’avec la course pour attraper le vif d’or. Les matchs de Quidditch ont du potentiel mais La Coupe Du Monde De Quiddtch n’en a aucun. Désolé mais ce n’est vraiment qu’un jeu à collectionner pour les fans d’Harry Potter, sans plus.


Appréciation Globale
3/10