16 août 2013

GAME CUBE : P.N.03


P.N.03 (pour Product Number 03) est le type même de jeu attendu au tournant par tous les puristes. Annoncé de longue date par Capcom, cette exclusivité Game Cube se présentait comme un renouveau version high-tech pour les fans de Devil May Cry avec une héroïne armée d’un charisme à toute épreuve. Voyons donc voir si Vanessa peut vraiment rivaliser avec Dante sur son terrain.










Le rythme dans la peau.

Bienvenue dans un monde futuriste où les machines ont pris le pouvoir. Vanessa, notre héroïne, est une mercenaire chargée par une mystérieuse cliente de réaliser des missions dont le point final est de détruire le centre de contrôle des machines. On dirait un peu Matrix, vous ne trouvez pas ? Si ses lunettes sont du même style que celles de Néo, Vanessa utilise une combinaison lui donnant plus de répondant en lui offrant avant tout de la protection, de l’armement avec un rayon qui sort de sa main et surtout deux attaques spéciales. Et comme Vanessa adore la musique, elle combat en rythme en effectuant des mouvements stylés. Elle bat d’ailleurs constamment la mesure avec sa tête, la main ou son pied et adore marcher d’une démarche chaloupée. Avec tous ces atouts, il vous faudra aller dans des bases remplies de robots et tourelles de défense agressives pour finalement en finir avec cette menace high-tech. Mais serez vous assez fort … je veux dire forte ?



Blanc … et noir.

Les graphismes de P.N.03 donnent l’idée d’un univers très aseptisé avec ses environnements très blancs et très propres. La quasi-totalité des niveaux se déroulent dans des bases mécanisées à l’exception de quelques zones extérieures. C’est bien rendu mais il n’y a vraiment rien d’exceptionnel. Vanessa a un skin très réussi et sa palette de mouvements est très bien animée, rien à redire là-dessus. Concernant les ennemis … hé bien, il faut reconnaitre que leur design n’est pas mauvais non plus. Par contre, ce sont quasi les 5 mêmes ennemis que l’on rencontre constamment. Le petit tank qui vous tire dessus en effectuant la plupart du temps des mouvements latéraux et qui se fait upgrader pour tirer des missiles et des boules d’énergies. Il y a le robot volant qui vous tire un peu dessus, pas très méchant, mais qui peut aussi lancer de méchants lasers bien mortels. On a aussi un tank un peu plus gros armé d’une mitrailleuse qui s’ouvre en deux pour tirer de grosses boules d’énergies. Il reste un autre tank robotique qui soit vous tire dessus, soit pose des espèces de mines qui s’entourent de rayons tranchants. Enfin, il y a l’araignée robotique qui vous tire dessus ou vous lance une bombe. Pour compléter cette liste, il y a les tourelles classiques, la version lance missile et la version à rayon surpuissants. On a ainsi fait le tour … et je pense que vous commencez déjà à entrevoir comment ce test finira … Sachez que même les boss se font réutiliser sans vergogne d’un niveau à l’autre.



Linéaire et répétitif.

Ces deux mots résument très bien le déroulement de P.N.03. En gros, chaque niveau se compose d’une suite de pièces à traverser pour atteindre la pièce suivante et ainsi de suite jusqu’au boss. Il y a entre 5 et 18 pièces (avec une moyenne autour de 11 pièces) et presque toutes contiennent des ennemis à détruire ou pas. Hé oui, vous avez le choix mais sachez aussi que chaque ennemi détruit vous rapporte des points, qu’en enchainant les ennemis vous multipliez vos points et que ces points peuvent être utilisés dans un magasin entre chaque niveau ou caché dans certaines pièces vides d’ennemis. Avec ces points, vous pourrez acheter des vies mais surtout de nouvelles combinaisons avec de nouvelles caractéristiques et attaques spéciales. A vous de choisir les combinaisons les plus adaptées à votre style de jeu (défensif ou offensif). Vous pourrez aussi améliorer vos combinaisons pour acheter votre seconde attaque spéciale, avoir plus d’énergie, de vie ou de puissance d’attaque. Ceci pour vous dire que P.N.03 se veut tourné vers l’arcade et donc vers le scoring et comme vous avez la possibilité de faire des points via des niveaux « test », c’est une façon comme une autre d’augmenter la durée de vie de jeu. Et oui vous aurez besoin de faire des points car le jeu est assez difficile et donc votre tenue de base ne suffit pas du tout. Concernant l’aspect répétitivité, vous en avez eu un aperçu avec le faible nombre d’ennemis. Mais il y a pire car dites vous qu’il n’y a pas beaucoup de pièces à parcourir et donc que celles-ci sont réutilisées à outrance. C’est à croire que les développeurs manquaient cruellement d’imagination ou de temps et du coup le level-design en pâti énormément. Dites-vous qu’après les 3 premiers niveaux vous aurez vu quasi la totalité des pièces à quelques exceptions près et personnellement je trouve cela assez peu convaincant.



Savoir danser ne fait pas tout.

Alors maintenant, il me faut vous parler du point qui va me faire hérisser le poil, je veux parler de la maniabilité. Vanessa est supposée éviter les tirs ennemis avec style en effectuant principalement des esquives latérales. Déjà l’idée est un peu limite car on se trouve finalement en face d’un simili Space Invaders sachant que les ennemis vont eux aussi, la plupart du temps, ne bouger que latéralement. Mais ce parti-pris n’est pas le vrai problème car la maniabilité n’est vraiment pas à la hauteur. Pour être tout à fait correct, j’ai essayé le jeu avec 2 manettes différentes qui fonctionnent toutes deux très bien et donc le matériel ne peut en aucun cas être incriminé. Aussi, on a pour commencer des problèmes de réactivité des boutons qui sont très gênants dans les esquives mais également lors des attaques spéciales qui ratent quasi une fois sur deux. En plus, ces attaques spéciales déclenchent une danse qui, si elle vous rend invincible pendant son exécution, vous laisse finalement totalement à découvert en fin de chorégraphie. Vous n’imaginez pas le nombre de fois ou j’ai pu mourir car des ennemis me tiraient dessus sans arrêt et à la fin du mouvement on est directement touchés. Et si vous comptez parfois sur cette invincibilité temporaire pour vous sortir d’un mauvais pas et que vous ne la réussissez pas … sachant que la plupart du temps, il faut juste faire un mouvement du genre gauche, droite + A ou haut, bas + A … très simple donc.



De pire en pire.

Continuons dans l’absurde car si l’agencement des touches n’est pas optimum sur la manette, je n’arrive pas à comprendre comment les développeurs ont pu mettre sur le même stick les mouvements ET la gestion de la caméra. A cause de cette stupidité, on se retrouve souvent le nez collé au mur pour essayer de voir ce qu’il y a sur le côté et surtout on se retrouve à faire des petits mouvements rotatifs lorsqu’on veut juste tourner la caméra. Imaginez-vous dans un combat contre un boss très mobile qui passe son temps à sauter d’un bout à l’autre de la pièce avec l’impossibilité de pouvoir le viser car vous ne tournez pas mais faites ces petits mouvements et donc finissez avec une décharge de laser dans le dos. Il n’y a vraiment rien de plus frustrant que de mourir de cette façon. Et pour vous énerver encore un peu plus, si mourir dans une pièce vous fait recommencer au début de la pièce, mourir face à un boss vous fait redémarrer à la pièce précédente. Même si elle est vide, vous perdez un temps fou à retourner au combat. Et si vous enchainez deux boss de suite, vous retournez à la pièce d’avant le premier boss. C’est lamentable d’avoir pris ce genre de décision qui est totalement contraire à tout le reste du jeu. Le seul point positif dont je peux vous parler avant de rendre mon verdict final est que la musique n’est pas trop mal, un mélange d’électro et de musique zen, tandis que les bruitages sont très quelconques. Je pense avoir fait le tour, il ne me reste plus qu’à enfin conclure ce test.



Finish Her.

Vous vous en doutez, P.N.03 n’est pas ce qu’on peu appeler un bon jeu. Répétitif au possible et plombé par une maniabilité douteuse, il n’a pas grand-chose pour lui. Et si ses graphismes sont assez corrects, son design en revanche n’est pas attachant pour un sou. Capcom a raté son coup en beauté avec ce jeu qui ne mérite quasi pas votre attention.





Appréciation globale

3/10