4 juin 2013

XBOX : Soul Calibur 2


Comment peut-on faire suite à une légende sans se ramasser misérablement ? La question s’est souvent posée. De nombreuses suites se sont effondrées car elles ne tenaient pas la comparaison avec leur glorieux ainé. Sachant qu’ici on parle de Soul Calibur, un des meilleurs jeux de combat de tous les temps, l’inquiétude est naturellement de mise. Alors, est-ce que ce successeur a les épaules suffisamment larges pour faire de l’ombre à son géniteur ou rejoindra-t-il la masse de suites ratées ou incapables de résister à la force de ses parents ?  Allumons donc la console et vérifions par nous-mêmes ce qu’il en est.

 

 


Premier Contact.

Ce premier contact se fait via la superbe vidéo d’intro qui claque bien. C’était un peu la chose qu’il manquait dans le premier Soul Calibur mais ici, on voit que pour la suite on a décidé de mettre le paquet. Arrivé au menu, on constate que le jeu va probablement rester dans la continuité de son ainé. On trouve un mode arcade sans surprises, un mode entrainement, un mode survie, un mode multi joueurs, un mode quête (Maître d’Armes), un musée … rien de plus. On retrouve donc quasiment les mêmes modes que dans le premier Soul Calibur et c’est déjà pas mal même si un peu plus de variété aurait été bienvenu. Allons donc voir ce que nous raconte le mode arcade histoire de rentrer de plein pied dans le jeu. La galerie de combattants disponibles est au départ assez conséquente avec une vingtaine de personnages disponibles même si certains sont bloqués et rendus accessibles après avoir terminé le mode arcade avec certains personnages. L’écran de sélection est superbe avec la possibilité de changer les costumes et de voir directement ce que ce costume donne sur votre combattant. Autant dire que ça annonce le meilleur pour la suite et je vous spoile tout de suite : vous ne serez pas déçus du voyage.



 

 

 

 

 

 

Belle 3D, mon amour. 

Si vous avez été scotchés par les graphismes du premier Soul Calibur … comment dire … vous serez à peine impressionné par ceux de cette suite. Attention, je ne dis pas que les graphismes sont moins bien, loin de là. Les graphismes sont toujours aussi impressionnants et même un peu plus car bien plus lisses et plus détaillés. Les animations sont toujours aussi fabuleuses avec les combattants qui se regardent en permanence, même de dos ou en plein air. Les vêtements bougent avec vos mouvements, chaque petit détail est étudié pour faire pétiller votre regard et c’est tant mieux. Les effets lumineux des armes sont tout aussi magnifiques avec des effets spéciaux superbes.  Les décors aussi ont pris du galon avec un niveau de détail bien plus élevé, de meilleures textures, etc … Maintenant, il faut comprendre pourquoi je vous dis être à peine plus impressionné. Si le premier Soul Calibur m’avait littéralement mis sur les fesses avec ses graphismes, le second fait mieux mais ne parvient pas à surprendre tant la barre mise par le premier était haute. Mais comme je vous le disais, ce jeu est quand même un cran plus beau et fait bien plaisir à vos rétines.


 

 

 

 

 

 

 

Des nouveautés de gameplay.

Si Soul Calibur proposait juste des graphismes améliorés, il n’aurait que peu d’intérêt. Heureusement, il y a beaucoup plus à découvrir et principalement de belles innovations de gameplay. La première est la présence de murs dans certaines arènes qui empêchent le ring out (normal) mais surtout permettent de bloquer et d’enchainer son adversaire à foison. Ensuite, il n’y a plus deux mais trois types de charges pour effectuer des coups spéciaux destructeurs. Certaines commandes ont été simplifiées tout en rendant le jeu un poil plus technique pour le plus grand bonheur des joueurs à combos. Il y a bien d’autres petites choses comme les voix japonaises (miam) mais la principale est l’ajout d’un guest star qui, en plus, est différent par console accueillant le jeu. Soul Calibur 2 étant disponible sur XBOX, Game Cobe et Playstation 2 on aura donc 2 guest stars différents. Si surGame Cube vous pourrez jouez avec Link (de la série Zelda) et avec Heihachi sur Playstation 2, la XBOX se voit accueillir le ténébreux Spawn, le héros tourmenté de comics spécialisé dans les exécutions sommaires. Autant dire que la XBOX a gagné le meilleur des personnages car c’est celui qui rentre le mieux dans l’univers de soul Calibur. Spawn est certes armé d’une petite hache qui n’a pas beaucoup de portée mais c’est un bourrin de première avec des coups de pieds dévastateurs et des attaques spéciales à longue distance capable de calmer n’importe quel belligérant.


 

 

 

 

 

 

 

Beaucoup de variété.

Bien sur, Spawn n’est pas venu seul. Avec lui beaucoup de combattants venus du premier opus (Kilik, Voldo, Nightmare …) mais également quelques nouveaux guerriers (Talim, Raphaël, Necrid). Chaque combattant ayant son style de combat et ses armes bien précises, il vous faudra du temps avant de bien maitriser chacun d ‘entre eux. Alors, oui un joueur débutant pourra sans trop de problème faire des attaques et s’en sortir en retenant les combinaisons de bases mais cette fois les joueurs plus techniques seront bien plus heureux car eux seuls sortiront les coups les plus impressionnants.  Enfin, le mode Maître d’Armes est un peu le pendant du mode Edge Master de son ainé en proposant une série de défis à accomplir qui va vous occuper de longues heures. Par contre, il y a trois choses qui me gênent avec ce Soul Calibur 2. La première est que la difficulté du jeu a été revue à la baisse mais c’est principalement pour promouvoir le mode deux joueurs. Le deuxième est que le boss final du mode arcade est le même que dans Soul Calibur, premier du nom. Là, je me dis que les développeurs ont clairement manqué d’imagination même si celui-ci change 3 fois d’arme au cours du combat, ce qui casse un peu (négativement) le rythme. Enfin, je trouve que les décors auraient mérités plus d’attention pour ne pas être de simples arènes arrondies. Après les décors magnifiques et multi-étages des Dead Or Alive (2 et 3) ou les décors pleins de vie d’un Tekken (4 et 5), ceux de Soul Calibur 2 auraient du être meilleurs pour aller avec les qualités graphiques et d’animation des personnages. Mais bon, ces points sont assez secondaires face à l’étalage de merveilles proposées par Soul Calibur 2.



 

 

 

 

 

 

Osez entrer dans l’arène.

Soul Calibur 2 sur XBOX est le digne successeur de Soul Calibur sur Dreamcast. Si les innovations graphiques certaines impressionnent moins que son ainé, ses petits ajouts bienvenus renforcent l’attrait envers cette série qui continue à être une véritable merveille pour le plus grand plaisir des joueurs. 


Appréciation globale
8/10