24 juin 2013

ANDROID : Towers And Trolls


Tel Fantasy Defense que j’ai testé précédemment, Towers And Trolls est un jeu de type tower defense basé sur un univers heroic-fantasy. Sauf que cette fois ce sont réellement des tours que vous devrez utiliser pour protéger votre château des orques, monstres gluants et autres dragons qui n’auront de cesse de vous attaquer. Stratèges des petits écrans, préparez-vous à l’attaque.





Waaaaaagh!

Dans Towers And Trolls, vous devrez protéger votre château des hordes monstrueuses qui vont l’assaillir via un ou plusieurs chemins bien tracés. Pour ce faire, il vous faudra placer des tours le long de ce tracé pour détruire les vagues d’assaillants. On se trouve donc ici dans un jeu de type Tower Defense bien classique dans son approche. L’environnement par contre est déjà plus intéressant. Voici les châteaux et les tours de guet pour vous et les monstres en face. Dans la liste d’ennemis, vous rencontrerez des gobelins, des trolls, des orques, des cubes de gelée vivants, des limaces géantes se divisant en 3 petites limaces, des dragons, des boules monstrueuses volantes … Le bestiaire est donc suffisamment varié pour satisfaire vos appétits de créatures fantastiques. De votre côté, de nombreux types de tour seront disponibles, chacune ayant ses spécificités. Arbalètes géantes, canons obusiers, catapultes, archers snipers, magiciens de glace et magiciens d’éclairs seront toutes les possibilités dont vous devrez user et abuser pour terminer les niveaux. On regrettera juste un peu le faible nombre de types de tours (on en a vite fait le tour … hahaha). Mais à côté des tours, on a accès à quelques armes supplémentaires (mais j’y reviendrais).

Graphiquement très correct.

Bien plus correct d’ailleurs que Fantasy Defense (testé précédemment) car le niveau de détail est bien plus élevé que ce soit pour les décors ou les ennemis. On constate même parfois de jolis effets de lumière dans les niveaux en sous-bois. Les ennemis ont un design très propre et très reconnaissable avec beaucoup de détails et en zoomant on peut voir à quel point les graphismes sont soignés. Vos tours sont elles plus quelconques et, même si elles sont elles aussi très reconnaissables, ne présentent pas de graphismes très impressionnants. Les décors en revanche sont très beaux. Différents environnements s’offrent à vous : les plaines, les forêts, les volcans, les mines, les falaises, les zones enneigées … La variété est bien au rendez-vous et cette variété s’accompagne de graphismes de qualités, visuellement très jolis et détaillés. C’est du très bon boulot et ça mérite déjà amplement qu’on s’intéresse à Towers And Trolls juste pour ce dernier point. Les musiques ne sont pas en reste en proposant des thèmes héroic-fantasy assez plaisant, pas trop répétitifs et bien réalisés. Même les bruitages sont très corrects ce qui donne vraiment une très bonne impression et surtout une bonne immersion.

 

Une aventure épique.

Si le scénario de Towers And Trolls passe aux oubliettes directement (je ne m’en souviens même pas), les différents modes de jeu proposés par contre vous offriront une grande variété mais surtout une longue durée de vie. On nous propose donc ici un mode histoire, un mode défi, un mode endless journey (combats infinis) et un mode survival. Pour les modes histoire et défi, vous aurez à visiter 5 à 6 univers différents (au niveau environnement s’entend), chacun composé de 5 niveaux qui seront disponibles au fur et à mesure que vous terminerez le niveau précédent. Chaque univers se débloque en l’achetant à la boutique avec des joyaux, joyaux que vous gagnerez en cours de niveaux car ils sont lâchés par certains ennemis à leur mort. Il faut à chaque fois compter 500 joyaux par univers débloqué et on va parler ici d’un point assez énervant : vous devrez souvent refaire les niveaux pour engranger des joyaux pour pouvoir débloquer les univers suivants. Mais attention, ce n’est pas tout. Si les premiers univers sont relativement accessibles, par la suite les choses deviennent de plus en plus difficiles et même en mode facile, certains niveaux seront des plus ardus à terminer. A ce moment, trois choix s’offrent à vous : acheter le droit de passage pour le niveau suivant (pas besoin de finir le niveau en cours donc), acheter des améliorations temporaires avant le stage (ou pendant le stage) avec des joyaux (hé oui … encore) ou augmenter vos caractéristiques.

 

Level Up.

Dans les caractéristiques, vous pourrez améliorer plusieurs aspects de votre défense. En premier, vous pourrez rendre vos tours plus résistantes, plus puissantes, plus rapides et augmenter leur portée. Vous pourrez également réduire les frais de réparation en cas de dégâts ce qui, heureusement, n’arrive pas souvent car seuls les ennemis en forme de cube et les gobelins assis sur des fusées peuvent endommager vos tours. Votre château aussi sera de la fête en augmentant ses points de vie, histoire de pouvoir prendre plus de dégâts sans perdre le niveau. Egalement, les différentes armes secondaires qui sont à votre disposition peuvent être améliorées : le nombre de mines sur le chemin grandit, la durée et puissance du gaz empoisonné augmente tout comme le rayon et la force de l’explosion du baril de poudre. Quelques autres améliorations disponibles concernent la puissance et la durée de la magie de glace (ralentit les ennemis), le fait de gagner plus d’or après avoir vaincu une vague ennemie ou encore avoir plus d’or en commençant le niveau. Si toutes ces options sont alléchantes, leur prix par contre peut sembler prohibitif. Er je reviens au problème cité précédemment : tout est assez cher. C’est limite du matraquage pour vous forcer à acheter des joyaux dans la boutique en ligne (contre du véritable argent, donc). Sinon, le jeu est sympathique, facile à prendre en main mais devoir faire et refaire sans cesse les niveaux pour obtenir les améliorations suffisantes pour passer un niveau bien précis ou débloquer un univers va très vite vous lasser.

 

Fais gaffe, t’as un morceau de gobelin sur ta godasse.

Towers And Trolls est un représentant très agréable des jeux de type tower defense. Techniquement impeccable et très bien réalisé, ses petits défauts comme sa difficulté ridiculement élevée sur certains niveaux, la répétitivité et le prix excessif des univers et des améliorations risquent parfois de freiner votre plaisir de jeu. Essayez-le quand même car il est quand relativement agréable à jouer la plupart du temps.


Appréciation globale
7/10