24 mai 2013

MASTER SYSTEM : Golden Axe Warrior


Golden Axe, le papy des jeux d’arcade aura fait énormément parler de lui lors des glorieuses années des consoles 8 et 16 bits. Ces 3 épisodes qui ont fait frémir les joueurs de tous poils resteront longtemps encore dans nos mémoires (malgré l’effroyable reboot sur next-gen). Cependant, il existe un spin-off peu connu de cette série : Golden Axe Warrior. Et plus improbable, il ne s’agit nullement d’un jeu d‘arcade mais d’un jeu d’aventure à la Zelda qui a vu le jour sur la Master System de SEGA. Vous ne me croyez pas ? Venez donc voir avec moi ce qui se cache dans ces terres barbares mais pourtant si entrainantes.





Que l’aventure commence !

L’histoire de base du jeu est assez simple : Death Adder, le boss de la série Golden Axe est de retour. Il a volé les 9 cristaux qui assurent la paix et la prospérité du monde. Votre rôle est de retrouver chacun de ces cristaux et de vaincre Death Adder. Si le pitch vous fait rentrer dans le monde de Golden Axe, il n’y aura malheureusement pas trop de référence à la série originale. Seul le design de quelques ennemis, certains environnements et surtout la présence des 3 personnages du premier épisode qui feront office de mentors pour vous apprendre leur magie respective. Fi donc de l’action à outrance qui laisse sa place à l’aventure avec un grand A. Golden Axe Warrior est donc un jeu du genre Zelda (sur NES) avec une grande, une énorme différence qui frappe dès la première seconde de jeu : les graphismes. On voit clairement qu’il y a près de 5 ans de différence entre ces deux jeux et c’est donc normal que les graphismes soient plus jolis que sur NES mais quand même. Je dois avouer que pour de la Master System, c’est vraiment très beau. La finesse des décors,  les couleurs, les ennemis, tous les petits détails à l’écran … c’est réellement impressionnant et ça mérite amplement de s’y attarder un peu. Admirez donc les screenshots qui jalonnent ce test pour vous en convaincre.



 

 

 

 

 

 

 

Ouvrez les yeux sur ce vaste monde.

Les fameux cristaux seront tous cachés dans des labyrinthes à découvrir  (parfois au prix de longues heures d’errance) sur la carte du monde. Ce monde est vaste, très vaste et le parcourir vous prendra pas mal de temps d’autant que vous devrez souvent faire des actions spéciales pour trouver des passages secrets. Si Link aime bien couper l’herbe pour trouver des rubis, ici vous couperez les arbres et au bout d’un moment les rochers pour trouver des portes et autres passages. Pire, vous devrez aussi escalader des parois pour trouver des zones inexplorées contenant l’objet qui vous permettra d’avancer. J’en prends pour exemple le quatrième labyrinthe qui est fermé par des pierres que seule la magie de la terre peut enlever, magie qui est à trouver en escaladant une paroi (encore faut-il avoir trouvé la corde dans le troisième labyrinthe) ce qui vous  amène à quelqu’un qui vous donnera enfin la magie de la terre. Ca peux paraître alambiqué mais les indices et autres dialogues avec les PNJ l’explique assez bien.


 

 

 

 

 

 

 

Et tout à coup, un labyrinthe.

Il y a en tout 10 labyrinthes, le dernier étant la demeure de Death Adder. La taille de chaque labyrinthe varie en fonction de son numéro mais plus le numéro est élevé, plus le labyrinthe est grand et complexe. Dans ces labyrinthes, vous aurez souvent à faire des actions spécifiques pour ouvrir certaines portes comme par exemple vaincre tous les ennemis d’une salle pour obtenir une clé, déclencher un interrupteur caché dans un chandelier, passer des pièges mortels …  Dans quasi tous les labyrinthes,  vous  pourrez … enfin, vous DEVREZ trouver des objets permettant d’avancer dans l’aventure. Par exemple, dans le premier labyrinthe vous trouverez la hache de base qui vous permettra de couper les arbres mais il y aura aussi le grappin, le bateau, …. Concernant les armes, il en existe de deux sortes : les épées et les haches. Vous commencerez l’aventure avec une épée courte qui sera rapidement remplacée par la hache qui fera plus de dégâts tout en pouvant attaquer sur les côtés et pas seulement en face. Vous pourrez aussi trouver une épée longue et surtout la Golden Axe, cachée  dans le dernier labyrinthe. Celle-ci est l’arme la plus puissante et la plus polyvalente du jeu. En plus des armes, différentes armures et boucliers seront à trouver ou acheter durant vos pérégrinations.


 

 

 

 

 

 

 

Magie, magie.

La magie aura aussi sa place dans votre voyage. Vous trouverez au fur et à mesure du jeu les magies du feu, de la terre, de l’air et de l’eau qui, en plus d’être efficaces sur les ennemis, devront être utilisées par moment pour ouvrir des chemins bloqués. Si celles-ci sont loin d’être impressionnantes en contrepartie des magies de la série Golden Axe, elles sont bien réalisées et surtout utilisées. Dans tout jeu d’aventure, vous avez des villages et des PNJ et Golden Axe Warrior ne dérogera pas à cette règle. Ces PNJ vous en apprendront plus sur votre monde et vous guideront tout au long de votre quête mais pas seulement. Ils pourront bien sur vous héberger, vous donner ou vendre des objets et vous pourrez parfois trouver des casinos dans lesquels vous pourrez gagner des Cornes (la monnaie locale) ou d’autres choses comme un cœur de vie supplémentaire. Concernant la durée de vie du jeu est plutôt conséquente et il vous faudra beaucoup d’heures de jeu si vous connaissez bien toutes les places à visiter dans le bon ordre pour en voir le bout.  Heureusement qu’un système de sauvegarde permettant de laisser sa partie en pause sans trop de problèmes. Autre chose de très bon qu’il me faut absolument mentionner tourne autour des musiques. Celles-ci sont tout bonnement excellentes et se fondent totalement dans les environnements. Enfin et pour terminer, la maniabilité du jeu et très bonne. Je n’ai jamais eu de problèmes à ce point là ce qui donne encore plus de plaisir à jouer à Golden Axe Warrior.


 

 

 

 

 

 

 

C’est l’histoire d’un guerrier qui …

Alors oui, Golden Axe Warrior est un clone de Zelda mais un très bon clone qui a su trouver son identité propre en s’inspirant très librement de l’univers de Golden Axe mais  surtout il possède d’innombrables qualités. Le genre action-rpg étant peu représenté sur la Master System, il serait vraiment dommage de bouder son plaisir d’autant que Golden Axe Warrior est vraiment un excellent jeu qui, s’il n’est pas aussi connu qu’il le mérite, vaut vraiment là peine de s’y intéresser.


Appréciation globale
9/10