3 avril 2013

WII : Rayman contre les lapins encore plus crétins


Qui ne connait pas Rayman, ce roi de la plate-forme et du coup de poing volant ? Il y a peu, il a du défendre sa planète contre une invasion de lapins aussi crétins que le titre du jeu concerné nous l’indiquait. Après avoir été vaincu dans une longue série de mini-jeux, ces mangeurs de carottes ont décidé d’envahir notre terre en représailles. Heureusement pour nous, il y a deux bonnes nouvelles : Rayman est venu nous aider à les renvoyer dans leur terrier spatial et, surtout, ces lapins sont encore plus crétins qu’avant.

 


 

C’est le rap de la carotte !

Pour ceux qui viennent d’une autre planète ou qui ont par je ne sais quel miracle échappé à la folie des lapins crétins, je vais faire un rapide récapitulatif. Il y a quelques années, un party-game (comprenez une compilation de mini-jeux) est sorti sur la WII avec pour héros l’emblématique mais un peu vieillissant Rayman. Celui-ci devait vaincre au long de 75 épreuves ses nouveaux ennemis et, accessoirement envahisseurs de sa belle planète : les lapins crétins, mélange aberrant de stupidité et d’absurdités faites lapins. Dans la plupart de ces épreuves, lesdits lapins en voyaient de toutes les couleurs que ce soit en se prenant des raclées monumentales ou en effectuant des actions des plus grotesques. La principale caractéristique de cet imbroglio vidéo-ludique était de passer un très bon moment de  franche rigolade, surtout à plusieurs. Cet épisode de Rayman reste à ce jour un des plus amusants pour toute la famille sur la WII.


 

 

 

 

 

 

 

Pif, Paf, Boum, Aie !

Avec Rayman contre les lapins encore plus crétins, on garde la recette gagnante sans quasiment changer le concept de son prédécesseur. Le jeu nous propose une soixantaine de mini-jeux centrés sur d’un voyage autour du monde … notre monde pour être précis. Hé oui, les lapins crétins ont décidé de venir NOUS envahir cette fois mais c’était sans compter avec notre ami Rayman. On se promène donc dans des environnements librement inspirés de l’Europe, de l’Amérique et bien d’autres. Dans chaque voyage vers un continent, 9 épreuves sont disponibles (dès quelles seront débloquées en mode solo) pour des parties endiablées. On a par exemple : transporter des sandwichs au pastrami géants, échapper à un rocher roulant vers vous tel Indiana Jones, faire de l’auto-scooter en haut d’un immeuble, assommer un lapin à coup de saucisse de Francfort, rejouer de grands tubes dans un orchestre haut en couleurs … Chaque épreuve est introduite par une petite vidéo assez drôle qui met bien dans l’ambiance et à la fin, votre score durant l’épreuve vous permettra de débloquer des costumes ou accessoires pour personnaliser Rayman ou les lapins.


 

 

 

 



 

 

 Tu l’as vue, ma ventouse ?

Hormis ces épreuves qui, soit-dit en passant, sont parfois très physiques, il y a 5 jeux bonus à débloquer. Dans ces jeux, vous vous promènerez en vue subjective dans des décors filmés (par exemple Paris, Tokyo …) pour ventouser avec votre pisto-ventouse tous les lapins qui envahissent la terre. A la fin de chacun de ces jeux, un boss vous fera face. J’ai trouvé ces jeux très bien réalisés avec une très bonne intégration entre les images réelles et les lapins. Cependant, n’essayez pas de faire les 5 jeux d’affilée sous peine de souffrir du poignet car il y a tellement d’ennemis à ventouser dans un seul jeu qu’au bout d’un moment, la WiiMote vous semble assez lourde. Concernant la WiiMote, les contrôles sont toujours assez précis et vous n’aurez aucun mal à jouer à chaque jeu. Dans certains jeux, le NunChuk sera nécessaire et c’est surtout pendant ces jeux que jouer en groupe devient franchement hilarant, principalement durant les courses ou les concerts.


 

 

 

 

 

 

Le lapin, le lapin, le lapin !

Concernant l’aspect technique du jeu, on peu dire que rien ou quasi rien n’a changé entre cette suite et son géniteur. Graphiquement, tout est très propre mais parfois (rarement) un peu fouillis. Bon, ce n’est non plus ce qu’il y a eu de plus beau sur la WII mais en tous cas, c’est beaucoup plus agréable à l’œil qu’un party-game avec les petits personnages WII. Au niveau sonore, tout est également très correct et vous rigolerez souvent des petits bruits et cris des lapins ou avec les bruitages un peu ridicules (mais c’est voulu). Que dire de plus si ce n’est que tout le jeu se veut drôle et y réussit parfaitement. Seul, il est pas mal mais c’est vraiment à plusieurs qu’il prend toute sa splendeur drolatique.
















Quoi de neuf, docteur ?

Rayman contre les lapins encore plus crétins est une valeur sure que les possesseurs de WII se doivent de posséder sauf s’ils possèdent déjà son prédécesseur auquel il emprunte beaucoup de ficelles. Quoique … Vu les franches parties de rigolade procurées en groupe, ca vaut toujours le coup si on le trouve à bas prix. En solo par contre, l’intérêt sera plus limité au vu des similitudes.





  Appréciation globale

8/10