25 avril 2013

GAME BOY : Operation C



Contra, ça vous dit quelque chose? Mais siiii, cette série de jeux de tir et de plates-formes qui perdure depuis des années et qui a fait les beaux jours de la Super Nintendo et de la Megadrive. Même que pour faciliter les ventes en Europe et en Amérique, on a renommé ces jeux en Probotector en adaptant les personnages en robots. Et bien sachez que la série des Contra a aussi accouché d’un épisode sur Game Boy et au vu du pédigrée, il annonce bu bon et du lourd.



 

Pew pew … pew pew pew.

C’est très convenu, les jeux autour de la série Contra sont des jeux d’action où l’on tire sans arrêt et on saute de plate-forme en plate-forme. Operation C ne dérogera pas à cette règle. Le héros de cet opus devra parcourir 5 stages remplis d’ennemis en tous genres tels des soldats, des insectes géants, des robots, des monstres mutants … pour détruire le cerveau alien maléfique qui œuvre pour détruire l’humanité. L’histoire est simple et redondante avec les autres épisodes de la série. Qu’à cela ne tienne : si le jeu tiens la route, ce point est très négligeable. Pour aller dans la même continuité, la gestion des armes est très semblable aux autres opus : un petit ballon les transportera au dessus de vous et vous devrez détruire ce ballon pour pouvoir récupérer l’arme. En parlant d’armes, vous en aurez un large choix  à disposition histoire de faciliter votre progression.



 

 

 

 

 

 

 

Vous avez une préférence ?

Vous aurez donc le choix entre le tir de base, efficace mais en ligne droite, une qui lance une grosse  boule d’énergie qui explose au contact en 4 autres petites boules, une qui tire 3 larges boules qui peut être améliorée pour tirer 6 boules, un lance-flamme et enfin une arme à visée automatique. Ce sont les armes standards de la série et elles sont toujours aussi efficaces qu’au premier jour. Suivant le niveau, vous serez plus enclin à utiliser telle ou telle arme car certaines sont plus efficaces en vue de profil ou en vue du dessus. Et oui, vous avez bien lu, même sur Game Boy on a droit aux alternances entre la vue latérale et la vue en hauteur pour le plus grand plaisir des joueurs que nous sommes.



 

 

 

 

 

 

 

Ça change quoi, ces vues ?

Et bien ça change beaucoup de choses. En premier, l’aspect plate-forme n’existe qu’en vue latérale (heureusement). Ensuite, l’utilité des armes change radicalement. Par exemple, si le tir de base est très correct en vue latérale car il balaie facilement l’écran à gauche et à droite, il perd beaucoup d’intérêt en vue de dessus car il fera juste une fine ligne droite. L’arme qui lance de grosses boules explosive aussi devient plus intéressante en vue de dessus car l’explosion couvre une large zone, ce qui n’est pas autant le cas en vue latérale. Seule l’arme à visée automatique est réellement efficace quelque soit la vue. Pour parler encore un peu des vues, sachez que les graphismes sont très propres dans les 2 cas et que tout est facilement reconnaissable. Le tout est de grande qualité pour une Game Boy et ce avec une animation très correcte si ce n’est quelques rares  ralentissements mais rien de gênant pour autant.


 

 

 

 

 

 

 

Le guerrier solitaire.

L’aventure d’Operation C vous tiendra en haleine une petite demi-heure pour ceux qui connaissent bien le jeu. C’est certes peu mais ce jeu propose une très bonne rejouabilité qui assure encore des heures de plaisir. Il y a donc 5 stages, 3 en vue latérale et 2 en vue du dessus, chacun ponctué par un boss. Ceux-ci sont très corrects avec leur stratégie et leur façon d’être combattu. La difficulté du jeu quand à elle est suffisamment élevée pour satisfaire les joueurs exigeants sans  être complètement rébarbative pour les joueurs débutants. Pour terminer, je voudrais vous parler de la musique. Pour faire simple elle est tout bonnement excellente et vous restera longtemps dans les oreilles. Autant dire qu’avec tous ces bons points, le statut final ne peut qu’être positif. Pour la petite histoire, la musique est identique à la version NES.


 

 

 

 

 

 

 

Boum, bébé !

Que dire de plus ? Opération C est un très bon jeu d’action qui reste dans la voie tracée par ses aînés.  Il s’agit réellement d’un des grands incontournables de la Game Boy que je recommande vivement à tous ceux qui y jouent encore (et je sais qu’il y en a beaucoup).








Appréciation globale
9/10