26 avril 2013

DREAMCAST : Crazy Taxi



Et nous voilà, le pied posé sur l’accélérateur, le volant compressé par nos mains moites, paré à démarrer en trombe chercher notre premier client. Crazy Taxi, c’est un peu la quintessence des jeux purement arcade. Pied au plancher les gars, il y a de la tôle froissée et des piétons effrayés au menu.

 




 

100% arcade

Crazy Taxi est un jeu de course orienté arcade où le but n’est pas de passer une ligne d’arrivée mais bien d’amener des passagers jusqu’à leur destination le plus vite possible et, accessoirement, en conduisant de la façon la plus démente possible. Sachant que vous avez un temps de base qui vous servira à atteindre vos passagers, que chaque passager devra être déposé plus ou moins loin (suivant la couleur de son curseur : rouge, orange, jaune et vert) et que chaque passager vous créditera d’un temps supplémentaire pour arriver à son but. Suivant le temps que vous mettrez pour attendre ce but, vous pourrez vous faire créditer de quelques précieuses secondes pour attendre votre prochain passager. Vous aurez donc compris que tout tourne autour de la vitesse de transport de vos passagers. Tout ? Oui et non.



 

 

 

 

 

 

Money, money, money

Le temps n’est pas tout dans Crazy Taxi. L’argent est un argument de poids dans votre manière de conduire. Bien sur, amener votre passager à bon port vous gratifiera du prix de la course plus un pourboire éventuel si vous êtes un rapide. Pourtant, il y a d’autres façons d’augmenter son pourboire en frôlant plusieurs autres voitures sans les toucher, en effectuant des sauts de folie ou d’énormes dérapages. Autant dire que vous êtes plus qu’obligé de rouler dangereusement pour engranger votre pourboire. D’ailleurs, votre passager vous félicitera sans cesse pour chaque action dangereuse réussie mais vous criera dessus en cas d’accident. Et croyez-moi, des accidents … vous en aurez et pas qu’un peu.



 

 

 

 

 

 

Tôle froissée ?

Même pas. Dans Crazy Taxi, vous êtes invincible et vous pourrez foncer dans les autres voitures, exploser des cabines téléphoniques ou autres décors sans qu’aucun dommage n’affecte votre véhicule. Vous pourrez même causer de gigantesques carambolages avec des bus, camions et autres voitures. Et les accidents arrivent très vite, surtout sur que les développeurs du jeu on tout fait pour qu’ils arrivent. Par exemple, il y a des voitures garées (qui changent d’un passage à l’autre dans la même rue), des poteaux et panneaux vicieusement placés, des véhicules qui déboitent (même s’ils mettent toujours leurs clignotants pour vous avertir), … Le Tracé aussi vous enverra souvent dans le décor à grande vitesse. Que ce soit dans le mode Arcade ou le mode Original, vous aurez une ville complète à visiter dans tous les sens. Et vous pourrez faire les fous encore plus avec le mode Crazy Box qui vous proposera des épreuves toutes plus démentes les unes que les autres (bowling, saut en tremplin, …). Concernant les piétons, ne vous inquiétez pas pour eux. On n’est pas dans Carmageddon et il n’y a jamais aucun blessé ou tué dans Crazy Taxi. Ceux-ci vous évitent soigneusement, parfois en sautant sur le côté à la dernière minute.



 

 

 

 

 

 

Rock And Rooooolllll

La musique de Crazy Taxi a été composée par The Offspring et Bad Religion. C’est un gage certain de qualité et d’un rythme soutenu. Les musiques sont géniales et vous poussent à appuyer comme un dératé sur le champignon, le vent dans les cheveux et le soleil pour témoin de votre folie furieuse. Les bruitages et les voix sont aussi très corrects. On pourrait juste regretter les effets de clipping, les quelques ralentissements lors des gros carambolages, la gestion des collisions parfois limite et le peu de taxis/conducteurs disponibles (4) mais il n’y a rien de véritablement dérangeant. La maniabilité est excellente et n’importe quel joueur pourra très vite prendre en main son taxi et les quelques techniques spéciales (turbo, drift) sont très simple à prendre en main. Crazy Taxi, c’est du fun à l’état pur. Pour ceux qui se disent que juste 2 villes et quelques défis sont trop peu pour offrir une durée de vie conséquente, ils se trompent lourdement. Vous y retournerez souvent juste pour refaire un meilleur score ou pour prendre votre pied à rouler comme un malade sans aucune conséquence.


 

 

 

 

 

 

Vrouuummmm

J’ai Crazy Taxi depuis des années et il m’arrive souvent de le remettre dans ma Dreamcast pour m’amuser comme en fou. Le fun du début est toujours là et on ne se lasse pas à jouer à cette merveille venue tout droit du monde de l’arcade.


Appréciation globale
8/10