23 novembre 2016

WII : Dream Pinball 3D

Il est devenu assez clair (depuis le temps) que je suis assez fan des jeux de flippers. Si, si, je l’ai déjà répété souvent. Donc, je me plais à en découvrir ou à en redécouvrir de temps en temps. Et cette fois, j’en ai trouvé un qui était inconnu au bataillon : Dream Pinball 3D. Le visuel de la jaquette semblait sympa et je me suis décidé à le prendre pour l’essayer. Et là, c’est le drame …



Les flippers, c’est de la balle.

Dream Pinball 3D vous propose quelque chose d’extrêmement classique pour un jeu de flipper. Vous avez 6 tables de flipper disponibles et vous pouvez y jouer jusqu’à plus soif seul ou à deux, trois ou quatre. Voilà, fin de l’histoire. Je ne m’attendais pas à vraiment plus non plus, me direz-vous. Mais de toutes façons, ce qui compte dans un jeu de flipper ce sont les sensations de la table, le design de celle-ci et la maniabilité principalement. Et c’est là que je me pose une question toute simple avant de vous décrire ces 3 points plus en détails : comment on peut rater un jeu de flipper à votre avis ? Simplement en ratant ces 3 points qui sont pourtant essentiels. Si vous n’avez pas encore compris, Dream Pinball 3D a réussi à échouer à appliquer cette recette super simple des 3 points. Mais voyons à quel point ce constat peut être vérifié.


C’est quoi ce reflet ?

Au niveau graphismes, le jeu présente le flipper d’abord un peu dans son ensemble dans une pièce relativement vide. Bon, on va dire qu’on s’en moque un peu de la pièce autour du flipper car elle n’a relativement aucun impact sauf que représenter le flipper dans une petite salle d’arcade par exemple aurait été d’un bien meilleur effet. Ensuite, les tables sont quand même assez jolies MAIS il y a un énorme souci. Les développeurs ont eu une idée toute pourrie : voir les reflets dans la vitre du flipper. En gros, vous voyez relativement tout le temps un reflet du tableau du flipper et ce reflet va vous pourrir la vie. En effet, à cause de lui on ne voit pas bien du tout la table et on a souvent du mal à distinguer si un élément visuel est réellement sur la table ou vient du reflet. Qu’est-ce que c’est que cette idée à la con, vraiment … D’autant que les éléments de la table ne ressortent pas tellement non plus de la table ce qui n’aide pas du tout à la lisibilité de l’action.  A ce niveau, il faut savoir qu’il y a 7 angles vues différents et que quasi aucun n’est pratique pour le jeu. Entre voir la table du dessus (avec les problèmes cités précédemment) mais de trop haut pour voir correctement, une vue plus rapprochée qui ne permet pas d’anticiper lorsque la balle arrive aux bumpers et même des vues qui n’arrivent pas à suivre la vitesse de la balle qui disparaît donc de l’écran, c’est la misère.


Extra-ball.

Venons-en à un autre point crucial : le design des tables. Si déjà la visibilité est mauvaise, le design des tables doit être optimal pour palier un peu le manque de clarté de l’action. Hé bieeennnnn … disons juste que ce n’est pas top. Il y a une vraie bonne table dans le tas : Amber Moon. Celle-ci a un très bon design et est accompagnée par une musique d’enfer. Les 5 autres tables varient du moyen au faible avec des choix dans la position des rampes ou des bumpers franchement discutables. Mais dans l’ensemble, le rendu en 3D de la table est assez faible ce qui, lorsque vous voulez voir votre table du dessus, devient catastrophique pour réussir à viser ou simplement reconnaître un point de décors. En revanche, j’aime bien le fait que la boule peut changer de matériau en cours de jeu. En plus de changer sa couleur, cela influence un peu dans sa façon de bouger sur la table ce qui change un peu la difficulté de la gestion des balles en cours de route. Ce n’est pas la feature du siècle mais c’est sympa. Sinon, qu’est-ce qui nous reste ? Ah oui, les sensations de la table. C’est la dernière chose qui pourrait un peu redorer le blason de ce Dream Pinball 3D. Alors, à votre avis ? Au vu de ce que j’ai déjà dit avant, qu’est-ce que vous pouvez encore espérer ?


C’est MOUUUUU !

Voilà, tout est dit : le jeu est vraiment mou la plupart du temps. Même lorsque la balle se déplace rapidement, le jeu semble toujours un peu lent et ne donne pas une bonne impression de fun. La physique de la balle n’est pas très bonne et on n’a pas l’impression que la gravité ou même le rebond de la balle soit toujours bien géré. Heureusement que l’environnement sonore est encore correct avec des musiques potables et des effets sonores … disons eux aussi corrects pour la plupart. Les petites effets spéciaux sont par contre très limite et le je n’offre pas de bonus ou d’action en jeu qui permettraient de redonner un coup de fouet à l’action. Non mais vraiment, j’ai été assez déçu par Dream Pinball 3D. Malgré qu’il y ait une table correcte dans le tas, celle-ci ne suffit pas à pallier à tous les défauts du jeu. Le pire est que la profondeur de la 3D n’est pas géniale alors qu’il y a 3D dans le titre du jeu.


Lamentable.

Vous aimez les flippers, repartez en arrière et tournez-vous vers ce qui était proposé sur les consoles rétro. Dream Pinball 3D vous  montre malheureusement ce qu’il est advenu de ce genre un peu à part : des jeux mal fichus. C’est apparemment de plus en plus la norme, ce qui est bien triste.

Appréciation globale 
3/10