13 octobre 2015

PLAYSTATION : Bust-A-Move 4

Les fans d’arcade dont je fais partie ont toujours apprécié les jeux de la série Bust-A-Move. Il faut dire que le principe est simple mais également furieusement addictif. Et même si ces jeux ont été copiés des milliers de fois, l’attrait du titre original prévaut à chaque fois. C’est dans cet état d’esprit enjoué que je me suis amusé à jouer à Bust-A-Move quatrième du nom sur ma bonne vieille Playstation.



Readyyyyy, GO !

Il y a des jeux comme çà que l’on reconnaît juste en entendant un petit effet sonore. Ce « Readyyyy, GO ! » en est le parfait exemple. Alors je ne vais pas vous bassiner avec l’histoire derrière Bust-A-Move et on va aller directement à  l’essentiel : qu’est-ce exactement que la série Bust-A-Move ? Il s’agit d’un jeu d’arcade/réflexion où votre avatar, représenté par le petit monstre en bas de l’écran, va lancer des bulles de couleur. Celles-ci peuvent être lancées suivant une direction et rebondiront contre les murs et le plafond. En revanche, touchez une autre boule de couleur sur l’écran et votre boule s’y collera automatiquement. Et lorsque 3 boules (ou plus) de la même couleur forment une chaîne, celle-ci va disparaître. Le but du jeu étant de nettoyer l’écran de toutes les bulles de couleurs. Facile ? Pas tellement. Le plafond va progressivement descendre et si une boule de couleur atteint la ligne en bas de l’écran, c’est perdu. Alors, il n’est pas simple mon gameplay ?


Un peu de complexité.

Ce qui va faire la distinction entre Bust-1-Move 4 et ses prédécesseurs est la façon dont presque tous les niveaux sont agencés autour d’une seule idée principale. Il s’agit de l’effet balancier. Deux points attachés par une chaîne au plafond vont servir d’attache aux boules de couleur sur l’écran. Le poids de celles-ci va influencer en constance sur l’équilibre de l’ensemble. Un peu trop d’un côté et celui-ci va descendre. C’est donc un subtil jeu d’équilibre qu’il faudra constamment maintenir afin d’éviter de se rapprocher trop rapidement du bas de l’écran. Bien sûr, il y a quelques subtilités à prendre en compte comme certaines balles spéciales qui vont se transformer  de la couleur de la première balle à les toucher. Ajoutez à cela des balles qui permettent de faire disparaître complètement une couleur de l’écran et encore d’autres petites subtilités. Alors, qu’en dites-vous ? Pour ma part le gameplay en général est toujours aussi bon qu’à l’accoutumée. Et bien sûr, il y a différents modes de jeu pour soutenir cet ensemble des plus corrects. Un mode de jeu arcade des plus classiques, un mode story qui est plus ou moins identique si ce n’est que l’on a le choix de  ses niveaux. Mais surtout, il y a un mode deux joueurs en écran splitté et là, qu’est-ce qu’on s’amuse, croyez-moi.


La puissance du fun.

Ce test sera plus court que ce que j’ai l’habitude d’écrire mais voyez-vous, j’arrive un peu à court d’éléments à expliquer. Les graphismes du jeu étant très simples, les musiques excellentes et les bruitages trop mignons sont déjà un bon point en soi. Mais le gameplay, cette logique qui va rendre fou (dans le bon sens) les joueurs de tous poils et ce challenge intense font de Bust-A-Move 4 un des meilleurs jeux de cette catégorie de jeu d’arcade/réflexion. Tout y est pour capter le joueur via ses modes solo au contenu conséquent et au fun inhérent qui se dégage de chaque partie, aussi intense soit-elle. Mais le mode multi donne encore plus aux joueurs en présence avec un jeu équilibré et plein de folie. La dernière fois que je me suis autant amusé était avec Super Puzzle Fighter 2 de chez Capcom. Mais le titre de chez Taito reste pour moi la référence absolue dans cette catégorie de jeu. Et si vous n’avez jamais mis la main sur un des titres de la série des Bust-A-Move, il faudrait vraiment que vous vous y mettiez car vous ne le regretterez surement pas. 


En conclusion.

Voilà, comme je le disais, il n’y a pas beaucoup plus à dire sur ce jeu. C’est une petite merveille comme on en fait plus et je vous souhaite de le trouver si vous ne le possédez pas déjà.  Surtout que seul ou à deux, il reste l’un des plus grand classique de la catégorie Arcade/Réflexion. 



Appréciation globale
9/10