19 mai 2015

PLAYSTATION : Hercule

Depuis le temps que l'on m'en parle, et croyez-moi que çà fait des années déjà, enfin j'ai pu mettre la main sur ce fameux Hercule sur la première Playstation. Je n'avais pas de PS1 à l'époque et je me rattrape doucement. Je vais enfin voir si ce jeu vaut tout le tapage qu'il générait à l'époque.



C'est géant, Herc' est dans le vent ...

Cet Hercule est donc l'adaptation vidéo ludique du dessin animé bien connu des studio Disney. Dans celui-ci, on suit les gloires et déboires d'Hercule, fils de Zeus, qui se retrouve sur terre suite à un mauvais plan d'Hadès, le seigneur des enfers. Pour pouvoir retourner sur l'Olympe, il lui faudra prouver qu'il est un vrai héros. Il devra donc suivre l'entrainement de Phil pour commencer et devra sauver la Grèce de bien des périls envoyé par le vil Hadès qui prépare un plan machiavélique pour vaincre Zeus et prendre sa place. Aidé des Titans, êtres purement maléfiques enfermés depuis les temps immémoriaux par Zeus, il compte attaquer l'Olympe. Mais c'est sans compter sur Hercule et ses gros biceps. Il fera tout pour vaincre Hadès ainsi que tous ses sbires à grand coups de poing et d'épée et prouver ainsi qu'il mérite sa place parmi les dieux. 


Toujours vainqueur ...

Hercule est un jeu un spécial. Il mélange habilement des phases de plateforme/action en 2.5 D suivi de passage en vue arrière et même une phase de shoot them up. En général, les graphismes sont vraiment très soignés et pleins de petits détails super amusants. Rien que dans le premier niveau, vous verrez Phil qui vous suivra et plein de petits choses qui vous feront plaisir pour  peu que vous ayez vu le dessin animé. Les animations sont vraiment très réussies et les environnements franchement superbes même si le tout est un poil pixélisé. Mais bon, c'est l'époque qui veut çà. Lors de sa sortie, Hercule était vraiment très beau et il a encore d'assez beaux restes. Pour la musique, c'est celle du film principalement donc elles sont très chouettes. Il faut dire que le dessin animé est aussi assez reconnu sur son aspect musical. En un mot comme en cent, le premier constat est assez positif. Maiiiis, je n'aime pas tirer de conclusion trop hâtives. Aussi, parlons un peu du gameplay. Dans la partie plateforme classique, les contrôles sont très basiques. Un bouton pour le saut et 3 pour frapper : coup de poing rapide, coup de point fort mais à charger et enfin le coup d'épée. Et en appuyant sur la direction bas lorsque l'on saute, Hercule donne un coup de pilon au sol. Hercule peut aussi trouver  des objets comme l'éclair de Zeus pour faire des attaques spéciales. 


Grand seigneur, pas du tout crâneur ...

Mais, je le disais précédemment, c'est de la plateforme en 2.5 D ce qui veut dire qu'Hercule peut aussi se déplacer en profondeur. Cette notion rend des parties de niveaux assez labyrinthiques. Il y a aussi la partie en vue de dos où Hercule cours constamment et vous ne pouvez que le diriger, ralentir ou accélérer et enfin sauter. Ces niveaux sont jolis et bien réalisés mais sont surtout plus difficiles que les niveaux de plateforme classique. Enfin, la partie en mode shoot est des plus simples, pas vraiment de quoi fouetter un chat. Il y a aussi les boss que vous devrez régulièrement affronter (au nombre faramineux de ... 4 : le Centaure, l'Hydre, Méduse et enfin Hadès. Ce n'est pas énorme mais surtout les boss sont trop simples. Surtout que les combats manquent cruellement de punch même si celui de l'Hydre a une chouette ambiance. En revanche, je suis assez déçu concernant la durée de vie du jeu. Il n'y a qu'une dizaine de niveaux et ceux-ci se terminent en maximum un petit quart d'heure. En gros, en deux ou trois heures on voit la fin du jeu. Disons en quatre heures avec les quelques essais nécessaire pour bien appréhender les phases en vue de dos. C'est peu, beaucoup trop peu. Au vu de tout ce qui est sous-entendu dans le dessin animé, il y a énormément plus de contenu qui aurait pu être ajouté. Là, je pense quand même que c'est un peu de fainéantise de la part des développeurs qui ont trop voulu coller au dessin animé et moins à ce qui pouvait être fait.


Jamais frimeur ...

Sinon, le jeu est un peu trop facile à part une saleté de détail (et là c'est un coup de gueule personnel). Qu'est-ce que c'est que ces oiseaux qui passent leur temps à vous attaquer, à revenir en arrière, à éviter vos attaques ... Sérieusement, c'est plus qu'énervant car c'est le seul véritable ennemi qui va vous causer des dégâts. Et c'est d'autant plus frustrant lorsque l'on constate que l'écran n'avance pas assez vite par rapport à Hercule et donc on n'a pas le temps de voir arriver les ennemis à temps. Dernier point que je trouve un peu limite, c'est le système de sauvegarde. Il faut trouver les quatre amphores de chaque niveau pour obtenir le code secret et pouvoir sauvegarder sa partie. Mouais, franchement c'est assez énervant  et encore plus dans les passage en vue de dos car tout est fait pour que ces amphores soient assez compliquées à atteindre. Donc, Hercule n'est pas mal mais j'ai du mal à comprendre tout ce foin qui avait été fait autour de lui car s'il n'est pas mal du tout, il reste un jeu qui manque cruellement d'ambition à mon avis.


Il n'était personne, zéro, zéro. Soudain Illico, c'est un héros.

Voilà, le bilan est en gros assez positif et je comprend que ce jeu a une bonne côte de popularité. Que ce soient les détails du décor, les super graphismes ou le respect de l'œuvre originale, Hercule réussit son coup. Par contre, il y a vraiment beaucoup de petits points négatifs, et surtout au niveau de la durée de vie, qui m'ont beaucoup dérangé. Disons que ce n'est pas mal mais qu'il aurait pu être tellement mieux.


Appréciation globale
6/10