6 novembre 2014

ANDROID : Riptige GP 2

Vous savez, je n’ai jamais vraiment été porté sur les jeux de sports quels qu’ils soient. Course, foot, athlétisme … peu on été les jeux de ce genre à vraiment m’avoir attiré dans leurs griffes. Et voilà que je tombe par hasard sur ce Riptide GP 2 dans un pack Humble Bundle. Et là, je me suis dit … après tout … pourquoi pas. Qui sait, je pourrais encore être surpris et dieu sait que j’aime être surpris en jouant à un jeu vidéo.



Sea, sex and surf.

Riptide GP 2 va vous mettre aux commandes d’une de ces machines surpuissantes qui fendent la surface des eaux. Je veux bien entendu parler de jet-ski mais pas de ces modèles conventionnels que l’on peut croiser dans toutes les zones portuaires. Nous sommes ici dans un futur proche où les compétitions de jet-ski se font dans des circuits très high-tech et blindés de rampes de sauts que ne renieraient pas les adeptes des sports extrêmes. Mais attention, on parle bien de courses mais ce n’est pas uniquement ce que va vous proposer Riptide GP 2. D’autres modes de jeu sont également présents pour couper court à la monotonie du mode carrière. Et même là, vous aurez également la possibilité de jouer  en réseau si vous vous sentez suffisamment confiant. Alors, dites moi, le plot de départ semble alléchant n’est-ce pas? Mais le plus beau est à venir car ce qui fait la plus grande force de ce Riptide GP 2 réside dans sa réalisation en plus de son contenu. 


3D, mon tendre amour.

Oui, Riptide GP 2 est entièrement en 3D et c’est une 3D de toute beauté. Le rendu de l’eau est très réussi, par exemple, mais les environ ou autre.nements en soi sont de toute beauté. Et le plus beau est que cette 3D ne nécessite en rien un support trop évolué équipé de processeur. J’en prends pour preuve que ma propre tablette, qui est un modèle d’entrée de gamme, fait tourner le jeu de très belle façon. Bon, c’est sur que dans mon cas il vaut mieux couper le wi-fi pour économiser de la ressource et rendre le jeu fluide. Mais pour toutes les tablettes à partir de la gamme moyenne n’auront aucun mal à le faire tourner à plein régime. Je baisse bien bas mon chapeau à ces développeurs qui ont optimisé leur bébé au possible. Alors, le jeu est très beau mais ça n’a jamais fait tout pour un jeu. Le second point très bien pensé vient du maniement de votre jet-ski. La direction est contrôlée par l’inclinaison à gauche ou à droite de votre tablette. Ce système, bien qu’assez répandu, reste très efficace et comme l’image s’adapte à l’inclinaison, vous ne souffrirez pas de cette sensation de mal de mer que l’on peut souvent ressentir lorsque l’image reste figée. Les contrôles sont suffisamment réactifs mais nécessiteront un léger temps d’adaptation pour une bonne maîtrise des directions. Et croyez-moi, vous aurez besoin d’un peu d’entrainement.


De vrais circuits de compèt’.


Le level-design des circuits est très correct en ne se limitant pas à des surfaces planes mais en proposant des montées, descentes, des virages le long de grands tourbillons voire parfois devoir passer d’un niveau à un autre. Et puis, il y a les sauts. Les tremplins sont partout et servent à bien plus qu’à simplement effectuer un saut un peu classe. En fait, réussir un saut stylé vous charge un peu votre jauge de boost. Et suivant votre niveau, car vous pouvez augmenter de niveau à force de victoires, vous pourrez débloquer divers mouvements vous rapportant plus ou moins de boost. Ces mouvements en jet-ski ce font simplement du bout des pouces en effectuant des déplacements avec les deux pouces en même temps. Ces déplacements ce font de haut en bas, de bas en haut, de gauche à droite et de droite à gauche. En utilisant ces 4 possibilités, vous enchainerez les combinaisons d’un ou plusieurs mouvements ce qui vous donnera de plus en plus de boost. Et croyez-moi que beaucoup de boost sera plus que nécessaire pour dépasser vos adversaires ou effectuer des sauts plus conséquents. Ceci sera d’autant plus vrai durant les compétitions de freestyle ou lors des courses en élimination ou le dernier en lice sera éliminé chaque 15 secondes. Et même lors des courses en réseau, car oui, vous pouvez jouer en réseau, le boost bien utilisé et la capacité de prendre la meilleure trajectoire seront plus que nécessaires.


Se laisser porter par la vague.

En fait … il ne reste vraiment plus qu’un seul aspect sur lequel je voudrais m’étendre un peu concernant ce Riptide GP 2. Il est adictif dans le bon sens du terme. Les possibilités de jeu sont nombreuses, le mode carrière permet de faire évoluer son jet-ski mais aussi d’en acheter d’autres avec des caractéristiques étendues, ce qui est vital pour pouvoir continuer à jouer sur un pied d’égalité avec vos adversaires virtuels ou non.  Et puis, les musiques sont vraiment d’enfer et collent parfaitement à l’ambiance que le jeu propose. En gros, Riptide GP 2 est vraiment très plaisant à jouer et surtout donne envie de continuer à jouer ce qui devient assez rare dans le jeu vidéo. Certes, il n’est pas gratuit mais vaut clairement les quelques euro demandé. Après tout, un assez  bon jeu, beau, complet et pensé pour les joueurs compétents … c’est quelque chose qui devient assez rare. Et si en  plus il parvient à me convaincre alors que je ne suis franchement pas friand de jeux de course, c’est assez exceptionnel. Imaginez que le dernier jeu de course, sous entendu le plus récent, qui m’ait vraiment plu doit être POD ou Screamer Rally. Autant dire que ça ne date pas d’hier.


Un peu de fraicheur dans ce monde de brutes.

Achetez-le. C’est tout ce que je peux vous conseiller car Riptide GP 2 est un très bon jeu qui exploite très bien les supports mobiles que sont les tablettes et les smartphones. Le jeu est très plaisant, superbement réalisé et mérite allègrement que l’on s’y attarde même si, comme moi, ce n’est pas vraiment le genre de jeux que j’apprécie d’habitude.




Appréciation globale
8/10