4 septembre 2014

XBOX 360 : You're in the movies

Avant que la Kinect n’existe, la XBOX 360 avait déjà une caméra utilisable pour les jeux. Enfin, quand je dis pour les jeux, il n’y en a réellement qu’un seul qui en a profité. Il s’agit de You’re In The Movie qui reprend un peu le principe du Eye Toy de la Playstation 2 tout en magnifiant complètement son contenu. A vous les joies de la réalisation de nanards à petit budgets avec vos amis en guests stars. Moteur, caméra … ACTION!



Ok, tout le monde passe au maquillage.

On va vite passer la case histoire car … il n’y en a pas dans You’re In The Movies. Vous êtes juste là pour participer à une séance de tournage pour des bandes annonces de films tous plus nanardesques les uns que les autres. Vous avez le meurtre au manoir, les super héros, les araignées de l’espace, le lézard atomique et encore une bonne liste de possibilité tout aussi délirantes les unes que les autres. Et si toutes ne sont pas disponible dès le départ, il n’en tiendra qu’à vous de les débloquer en réalisant nombre de courts métrages. Car oui, ici on ne tourne pas de film à proprement parler mais uniquement de très courts métrages qui sont en fait les bandes annonce des fameux films. Je vois déjà la tristesse dans vos yeux … point de longs métrages mais juste des trailers de moins de 2 minutes? Serait-ce de l’arnaque? Non, ne vous inquiétez pas car ces courts métrages s’avèrent amplement suffisant pour rigoler un bon coup.


Préparez le plateau.

Bon, voilà le point fort mais également le point faible de You’re In the Movies. Vous devez préparer soigneusement votre terrain de jeu. Il doit être suffisamment spacieux et surtout avoir un fond d’une couleur unique. Pourquoi me demanderez-vous, bandes de petits galopins. En fait, le jeu utilise la technique de l’écran vert, bien connue au cinéma, pour découper votre contour par rapport au décor et cela ne fonctionne pas si le décor n’est pas uni. Un grand mur d’une seule teinte ou un drap tendu feront très bien l’affaire. Mais là encore, veillez aussi à ce que la luminosité soit suffisante. Car si l’un de ces deux paramètres n’est pas correct, vous vous verrez à l’écran caché par des volutes de nuages qui vont complètement gâcher vos apparitions. C’est simple, lors de mes premiers essais, on voyait à peine quelques parties de ma tête, de mon buste et de mes bras. Autant dire que quasi toutes les prises de vue ont été ratées. Bon, une fois que tout est en place, vous pourrez faire participer jusque quatre acteurs à votre tournage (vous inclus). Et bien sûr, c’est toute cette partie de tournage qui va rendre ce You’re In The Movies intéressant. Oui mais … comment çà ce passe un tournage avec ce jeu? Vous êtes bien curieux dites-moi. Mais je vais me montrer bon prince et tout vous expliquer en détails.


Silence … Moteur … ACTION!

Après avoir choisi le thème de votre film et que les acteurs se soient présentés à la caméra pour un petit mug-shot, le jeu commence réellement. Chaque acteur va participer seul ou à deux à un certain nombre de tournages qui sont, pour la plupart, des mini-jeux. Taper sur un tambour pour faire danser des singes, courir pour  échapper à une tornade, à un taureau, tendre un élastique, tirer à la corde, faire une bagarre d’éclaboussure de boue, frapper des cibles en évitant de coups de bâton … Il y a au final une quarantaine de mini-jeux que vous verrez défiler. Et pour chaque jeu, on verra l’acteur sur l’écran qui devra se démener dans le décor approprié. Si le jeu est amusant pour la personne qui s’exécute, c’est souvent hilarant pour ceux qui regardent. J’avoue avoir eu un peu peur que mes convives s’ennuient un peu entre deux prises mais au final la bonne humeur et le rire étaient bien présents durant tout le tournage. D’ailleurs, plus le nombre d’acteur est grand, plus le tournage est long. A quatre joueurs, il peut aller jusqu’à une demi-heure de tournage pour réaliser un court métrage d’une minute trente. Et si vous vous demandez encore comme les scènes finales sont tournées, sachez que pendant chaque épreuve, quelques secondes seront filmées un peu à votre insu. Seul un petit logo de caméra apparaissant de temps à autres trahira l’enregistrement réel de votre prestation. C’est aussi ce logo que tout le monde va guetter avec attention pour voir quelle partie de la prestation de l’acteur est enregistrée, provoquant encore d’autres fous rires.


Va-s’y mon Coco, la caméra t’adore.

Et puis, en plus des mini-jeux il y a ces quelques moments ou le réalisateur virtuel demandera aux acteurs de suivre ses indications sans faillir. Là aussi on assiste à de bon fou rires lors de ces parties. Une petite chose, sachez que chaque mini-jeux permet aux acteurs de gagner des points et que l’acteur qui aura le plus de points à la fin du tournage devra se présenter sur un podium virtuel pour un vibrant discours juste après la diffusion du court métrage. Bon, mon constat sur You’re In The Movie est assez positif. Le jeu est amusant mais nécessite vraiment d'être à plusieurs pour en profiter pleinement. C’est un peu dommage que le résultat final soit si court mais regardable à souhait et même exportable. Par contre, le fait de devoir quasiment préparer un fond dédié pour le tournage est une vraie misère. Et si vous ne le faites pas, le résultat à la caméra est médiocre. En revanche, ce système de découpe du cadre comme au cinéma est franchement sympathique. Un autre petit regret est que l’on fait assez vite le tour des mini-jeux. En trois tournages, je pense les avoir quasi tous vus ce qui est un peu dommage. Mais bon, on s’amuse bien et c’est le principal. Surtout que je me suis amusé à faire un tournage sans acteurs, rien qu'avec des peluches ou jouets et le résultat est fendar.


Coupez! Elle est bonne.

C’est une très bonne surprise que ce You’re In the Movie. Si le jeu seul n’est pas très amusant, c’est à plusieurs (à quatre surtout) qu’il révèle tout son potentiel. Et si le problème principal de ce jeu vient de la préparation de l’environnement de tournage, il reste quand même très dépaysant et surtout très amusant.


Appréciation globale
7/10