23 juillet 2013

PLAYSTATION 2 : God Of War 2


God Of War a marqué les esprits. Beau, violent, bien scénarisé et présentant un antihéros sombre et torturé à souhait, il a su trouver sa place dans le peloton de tête des beat them all sur Playstation 2. God Of War 2 est sa suite directe, reprenant le film directement à la fin de la séance précédente. Eteignez les lumières et allumez le projecteur, on continue l’aventure.



Kratos revient … et il n’est pas content !

Si vous avez déjà terminé God Of War, vous savez de quoi il en retourne … Pour les autres qui n’ont pas suivi, Kratos (le héros) le spartiate a finalement vaincu Ares, l’actuel dieu de la guerre et a pris sa place. C’est en très gros l’histoire. Cependant, Kratos ne fait pas l’unanimité au sein de l’assemblée divine et se fait trahir par Athéna et finalement vaincre par Zeus. Fin de l’histoire ? Hé bien non. Kratos revient en deuxième semaine et va, avec l’aide des titans, tenter de retourner dans le passé pour combattre Zeus à nouveau. Vive la Grèce antique, ses créatures monstrueuses et son imaginaire bien glauque. Kratos va pouvoir s’en donner à cœur joie et vaincre des bataillons d’ennemis tous bien décidés à l’envoyer à la tombe.


Une lame … une chaine … et du sang


Toujours armé de ses fidèles Lames d’Athéna, Kratos va enchainer les combos et autres techniques meurtrières pour développer son art du combat. Kratos a également accès à de la magie et à d’autres armes à récupérer au fur et à mesure de sa progression : tête de Méduse, marteau géant, … Ajoutez à cela certaines particularités comme les ailes d’Icare, la possibilité de grimper sur certains murs et plafonds, de ce balancer à certains points d’appui, de ralentir le temps, on se rend compte que God Of War 2 a su apprendre de son passé pour transcender son présent. Les niveaux aussi ont bien évolué et vous comprendrez bien vite que les nouveautés de gameplay on rendu l’architecture des niveaux beaucoup plus étriquée (pour ne pas dire parfois complètement sadique) dans sa construction. Kratos pourra même monter sur le dos de Pégase pour des passages hauts (très hauts même) en couleurs. N’oublions pas tous ce qui a fait le succès du premier God Of War qui permet à God Of War 2 d’être si efficace comme les QTE, les boss gigantesques, les combats acharnés, …


Beau comme un camion

God Of War avait surpris par ses qualités graphiques. God Of War 2 enfonce le clou et va pousser votre Playstation 2 à fond pour vous offrir un résultat spectaculaire. Le jeu est vraiment superbe. Que ce soit les décors, les cinématiques, … et les effets d’éclairages renforcent encore la beauté des environnements. Les effets spéciaux sont tous très bien gérés et valent vraiment le détour. Le tout est agrémenté par des voix, musiques et bruitages magnifiques qui sont comme du caviar pour vos oreilles. Les personnages à l’écran, amis ou ennemis, ne sont pas en reste dans ce tableau idyllique. Animés de main de maître, vous serez passablement surpris par la qualité des ballets et mouvements divers auquel vous assisterez. Le scénario et les différents rebondissements et révélations qui jalonnent le jeu vous tiendront de longues heures en haleine. A ce niveau, on se trouve bien en face d’une véritable suite de God Of War qui tient vraiment la route.

 

Mais …


… et je n’aime pas dire du mal de ce jeu, malheureusement quelques petites choses viennent gâcher ce tableau mythologique d’exception. Déjà, tout comme le premier God Of War, God Of War 2 est un peu court. Quinze à vingt heures de jeu suffisent pour le terminer mais le jeu aurait mérité bien plus de contenu. Dans le rayon des petites déceptions, certains boss n’offrent pas vraiment de challenge et se font exploser beaucoup trop vite. En fait, c’est surtout Kratos qui est bien trop puissant pour le jeu. Un autre point qui me chagrine un peu est l’utilisation massive et parfois abusive des QTE. Par contre, j’apprécie fortement les énigmes bien pensées qui permettent de casser un peu le rythme effréné du jeu pour profiter un peu plus des décors et musiques. Au final, Les quelques petits défauts de God Of War 2 sont complètement compensés par ses qualités.


Pas de quartiers … que des tranches !

Kratos déchaine toujours autant les foules. God Of War 2 n’est pas juste un add-on du jeu original mais bien une suite aussi agréable à jouer et belle à admirer que son prédécesseur. God Of War 2 est plus que probablement le meilleur beat them all à ce jour sur Playstation 2 et il mérite largement tout l'intérêt qu'on lui porte.


Appréciation globale
9/10