3 juillet 2013

GAME CUBE : The Simpsons - Road Rage



Les Simpson ont déjà eu droit à de nombreuses adaptations en jeux vidéos plus ou moins réussies. Ceux-ci furent souvent des jeux de plate-forme ou d’action mais ici les Simpson veulent entrer pied au plancher dans le monde de l’arcade en jouant directement sur le terrain de Crazy Taxi. Pari fou d’une mission impossible ou réussite auréolée de gloire ? Je vous le dirais d’ici quelques lignes.




Ay Caramba !

Attention les petits loups, préparez vous à voir ce que vous n’avez jamais vu : Springfield totalement modélisé en 3D. Tous les petits environnements que vous connaissez de la série télé des Simpsons sont là : comme l’église, le Kwik-E-Markt, le bar de Moe, la centrale nucléaire, … et dans cette ville, vous retrouverez presque tous les protagonistes principaux de la série télé (je n’ai pas vu Jimbo et son acolyte). Springfield est divisée en 6 zones que vous devrez débloquer au fur et à mesure de vos succès dans le mode histoire. Bon, l’histoire n’est qu’un prétexte à rouler comme un fou dans le jeu puisqu’on parle d’Homer qui doit gagner une certaine somme d’argent pour contrer un nouveau plan machiavélique de Monsieur Burns. De toute façon, le fil conducteur expliqué dans la vidéo d’introduction n’est rappelé nulle part et, au bout d’un très court moment, on s’en moque complètement. Seule la conduite en mode  fou-furieux reste avec les souvenirs d’heures passée à jouer à Crazy Taxi qui refont surface. Aaaahhhh, ces glorieux moments à parcourir les routes et autoroutes en évitant les crashs ... ou pas, en embarquant des piétons à la volée et en en faisant sauter de partout pour vous éviter. Hé ben voilà, The Simpsons – Road Rage c’est tout pareil mais avec les personnages des Simpsons.

Ka- ching.

En parlant des personnages, ici vous aurez un large choix de conducteurs et donc de véhicules avec chacun leur façon de conduire relativement différente. Si au début on a accès uniquement aux membres de la famille Simpson (hormis Maggie), le choix s’étoffera rapidement. C’est amusant de voir que Lisa a une voiture électrique alors que Bart a la voiture fusée. On pourra débloquer grand-père Simpson avec sa mini-voiture, le Serpent avec son roadster, Otto et son bus, Willie le jardinier et son tracteur, Barney  et son chasse-neige et j’en passe et des moins pire. Certains personnages sont bien plus maniables que d’autres comme par exemple grand-père Simpson tandis que d’autre sont beaucoup plus rapides comme le Serpent. Dans tous les cas, vous pourrez en tout et pour tout avoir 17 personnages différents (avec leur véhicule propre). C’est très correct chaque personnage a un certain nombre de dialogues avec les voix originales (SUPER)  dont certains sont directement tirés de la série.  Le but du jeu principal est donc de jouer au taxi en embarquant des passagers qui, eux aussi, sont directement tirés de la série comme Moe, le chef Wigum ou son fil Ralph, taupe-man,  le proviseur Skinner, madame Krapabelle ou encore Ned Flanders. Je dis bravo à cet étalage de bonnes nouvelles, sérieusement c’est impeccable.

Des mascottes, des mascottes partouuuuuut.

Comme dans Crazy Taxi, si vous ne prenez pas de dégâts et ne provoquez aucun accident pendant une course, vous gagnerez un bonus temps. Lorsque vous aurez un passager, l’amener rapidement à sa destination vous octroiera un bonus de temps de quelques secondes, et plus vous vous rapprochez de la fin de la limite de temps pour la course, moins vous aurez de temps en bonus. Pire, si cette limite est dépassée, votre passager sautera en marche et l’argent gagné pour la course sera perdu. Parfois, suivant le passager que vous prendrez en charge, vous pourrez gagner plus d’argent ou de temps en détruisant volontairement des éléments du décor. Concernant les décors, ceux-ci sont bien rendus et assez propres. Les véhicules en revanche sont moins bien rendus que le vôtre qui a un air plus cartoon avec son cell-shadding. C’est d’ailleurs un peu paradoxal car on dirait que vous êtes un peu étranger au monde dans lequel vous évoluez. Aussi, vous serez parfois confrontés à quelques bugs pas trop dérangeants heureusement mais un peu quand même. Par exemple, vous pourrez rapidement vous retrouver  coincé par un mur épais d’un millimètre ou encore un saut mal géré (ou pas géré du tout) vous enverra dans le décor et il faudra longtemps avant que votre voiture finisse par retomber sur ses roues. Autre petit point négatif, la flèche de direction qui a du mal à comprendre lorsqu’on prend un raccourci ou simplement qu’on sort un peu de la route. Mais bon, tous ces points ne sont pas vraiment un problème.



Votre mission, si vous l’acceptez, …

En plus du mode histoire, vous aurez accès à deux autres modes de jeu. Le premier est un mode mission où il vous faudra effectuer certaines actions dans un temps limité. Par exemple, Barney devra écraser plusieurs mascottes de l’équipe de base-ball locale, Bart devra emmener son père à la centrale sans se faire coincer par Monsieur Burns , … Disons le franchement, ces 10 missions n’ont rien de palpitant et sont même parfois franchement ennuyeuses. L’ennui … le mot fatidique est lâché. En effet, passé la surprise et la découverte des premières minutes, le jeu devient répétitif au possible. D’autant que le jeu est super facile, bien plus qu’un Crazy taxi. C’est même étonnant que le jeu devienne  si ennuyeux avec 17 personnages et 6 « villes » alors que Crazy Taxi ne propose que 2 « villes » et 4 voitures. En fait, le fun pur et dur, l’impression de vitesse et donc le plaisir de jeu n’est pas le même. Avec The Simpsons Road Rage, je ne sais pas trop comment le décrire mais, vraiment, l’intérêt du jeu disparaît peu à peu et après 4 ou 5 heures, c’est fini. Je ne comprends d’ailleurs moi-même pas exactement pourquoi mais c’est un fait. Est-ce que c’est parce que la conduite est un peu moins arcade qu’espéré, parce que malgréle nombre de personnages à embarquer on finit toujours une partie en embarquant plusieurs fois les mêmes personnages, est-ce parce que les répliques deviennent trop répétitives … je ne sais pas. Le pire est que la durée de vie du jeu est assez conséquente car  il faut en tout gagner 1.000.000 de dollars et on gagne en moyenne 5.000 dollars par partie. Autant dire qu’il faut au moins 10 à 15 heures de jeu pour voir le bout.


Oouuuhhhh … donuuuut !

Mitigé, c’est le mot qui décrit le mieux mes impressions par rapport à The Simpsons Road Rage. Le jeu est plaisant et l’esprit de la série télé est bien présent mais  quelque chose manque. Le fun des premières minutes s’estompe rapidement pour ne laisser qu’un ennui sans trop comprendre pourquoi. Vraiment, je suis très partagé car le jeu est malgré tout assez bon au demeurant.


Appréciation globale
6/10