29 mai 2018

PLAYSTATION 4 : TitanFall 2

TitanFall … le pétard mouillé du lancement de la XBOX One. Son problème majeur était qu’il proposait trop peu de contenu et aucun (ou presque) mode solo. Respawn Entertainment a donc écouté les joueurs, revu sa copie et propose une version corrigée de son titre. Pour ma part je me suis laissé tenter un peu par curiosité lors de soldes mais je n’ai absolument pas regretté mon achat.

« Pacific Rim » de poche.

Alors qu’il est en plein entrainement pour être pilote de titan avec son mentor, le capitaine Lestimosa, le fusiller Jack Cooper est envoyé avec le reste de son escouade en mission sur une planète frontière. Malheureusement, tout le monde ou presque est éliminé dans une embuscade par des mercenaires engagés par les forces de l’IMC. Mourant, le capitaine Lestimosa va donner son titan BT à Cooper. Il lui faudra d’abord le réactiver en récupérant des batteries dans l’épave de leur vaisseau abattu puis rejoindre le reste des forces de la Milice Frontalière pour continuer la mission de Lestimosa. BT va tout faire pour guider et épauler Jack dans son périple qui l’amènera bien plus loin qu’il ne l’aurait jamais cru. Mais à bord d’un Titan, ces énormes armures de combat robotisées, rien ne semble impossible.


A pied …

J’avoue que j’étais très curieux en mettant la galette du jeu dans ma console. Ne jouant jamais en réseau, je n’ai littéralement acheté ce jeu que pour le mode solo. Car oui, pour moi je ne conçois le multijoueur qu’avec plusieurs personnes dans une même pièce qui partagent un bon moment de jeu. Mais passons et revenons au jeu en soi. TitanFall 2 est un FPS qui mélange deux sortes de gameplay. Le premier est le gameplay du pilote du titan. Celui-ci se base sur les mécaniques d’un FPS standard avec l’ajout majeur d’un réacteur dorsal. Celui-ci va vous permettre d’effectuer de grands sauts, des doubles sauts et surtout de marcher sur les murs voire de sauter d’une surface verticale à une autre pour avancer dans le jeu. Vous aurez aussi la possibilité de glisser en avançant, ce qui avec le saut et la marche sur les murs permet très souvent de surprendre les ennemis. Dans un sens, cela m’a très légèrement fait penser aux possibilités de Vanquish dans la logique de mobilité de votre personnage. Le pilote peut également avoir un camouflage optique qui, s’il ne dure pas très longtemps, permet parfois de faire la différence lors d’une attaque surprise.


… ou en Titan !

Et c’est là qu’on s’amuse car être à bord d’un titan donne une tout autre vision des choses. Et ce n’est pas seulement parce qu’on peut écraser un ennemi sous son pied … même si c’est assez fun. Non, déjà un titan est beaucoup plus solide que le pilote (normal). Le titan a beaucoup plus de capacité d’armement mais nettement moins de capacités de mouvement. En fait, même cela dépend de l’armement choisi car celui-ci change directement la « super attaque » de votre titan comme pour l’une d’elle lui donner la capacité de voler ou pour une autre  de se téléporter brièvement. Arme de poing, arme à ciblage multiple, arme à fusion … tout est fait pour expérimenter. Et expérimenter vous devrez le faire assurément car chaque type de titan adverse aura ses forces et ses faiblesses face à vos armes. D’autant qu’il y a en plus un équipement secondaire qui peut être un bouclier d’énergie, un autre bouclier qui permet d’attraper les balles adverses et de les renvoyer, une barrière de plasma … Beaucoup de possibilités donc qui seront à utiliser alternativement au fur et à mesure des ennemis rencontrés. Et à ce niveau il y a de la variété entre les robots, les soldats, les titans, les créatures … Le tout se joue de plus très simplement. Je n’ai jamais eu de soucis avec les deux gameplays, vos actions s’enchaînement assez souplement et sont très simples à appréhender. Et pour continuer dans les bonnes nouvelles, je dois reconnaître que les décors sont assez beaux. Avec une belle variété, des environnements proposant des effets visuels très bien réalisés, un peu (sans spoiler) comme dans un Singularity qui s’incorporent assez bien dans l’histoire, de très beaux effets de lumière … Le petit plus vient des personnages et surtout des visages qui sont très bien réussis à mon sens.


Une courte promenade.

Les voix sont également de très bonne facture. Surtout celle de BT et du major. La musique est … correcte mais rien de bien exceptionnel non plus, elle va très bien dans l’action en tout cas. Et puis il y a l’histoire que j’ai fort bien aimée. Une histoire prenante, bien ficelée et qui surtout propose des personnages forts avec de vraies émotions. Et le fait de pouvoir choisir les réponses que vous voulez lorsque vous interagissez avec BT rend le tout encore plus cohérent. Le mode solo est court, c’est certain. Entre 5 et 7 heures tout au plus. Mais pour moi c’est cela qui fait l’expérience d’un jeu vidéo : je préfère payer pour 5 à 7 heures de jeu que j’ai apprécié et qui me resteront en mémoire que pour 40 heures de répétitions à outrance. Le solo comporte quelques scènes dantesques comme l’attaque de la base de l’IMC ou celle du cargo en plein vol. C’est totalement ce qui me fera recommencer le jeu sans l’ombre d’une hésitation. Après, le mode multi est surement très bien mais franchement, ce n’est pas ce que je recherche.


LA bonne surprise.

TitanFall 2 prouve qu’on peut apprendre de ses erreurs. Ce jeu est excellent, techniquement superbe et très maniable. Mais en plus le solo est impeccable et on en redemande beaucoup plus. Un très bon titre qu’il vous faut dans votre collection.


Appréciation globale
9/10