22 septembre 2016

WII U : Bayonetta 2

ENFIN !!! Depuis le temps que j’attendais de mettre la main sur Bayonetta 2 … cette fois c’est fait. S’il y a un qui m’a fait acheter la WII U, c’est bien ce jeu-là. Pour ceux qui n’ont pas suivi mes critiques (oui, vous deux au dernier rang), Bayonetta est passé directement en numéro un de mes jeux préféré toutes périodes confondues lorsque je m’y suis essayé. C’est vous dire les attentes que j’avais sur ce second opus. Ettttt … 



C’est de la bombe, baby !

Alors que Bayonetta et Jeanne font du shopping, elles se font attaquer par des anges. Bayonnetta invoque un démon pour leur mettre la patée mais celui-ci échappe à son contrôle et l'attaque. Jeanne sauve Bayonetta du coup fatal en le prenant à sa place. Dépitée, Bayonetta part pour la porte des enfers, bien décidée à sauver son amie. Sur son chemin, elle rencontrera un jeune garçon amnésique, lui aussi poursuivi par les anges. Ils feront équipe pour rejoindre les portes des enfers et du paradis, chacun ayant son but à atteindre. Je vais directement vous dire tout ce que j’ai sur le cœur : Bayonetta 2 et bon, très bon et même un peu mieux encore que le premier épisode. Vous ne trouverez probablement pas ou prou en terme de points négatifs dans cette critique mais, je l’avoue, je ne suis peut-être pas le plus objectif possible dans cette histoire. Aussi on va essayer une nouvelle approche : je vais surtout essayer de défendre mon point de vue sur Bayonetta 2 en vous détaillant les principales différences entre les deux épisodes de cette série. 


Retour vers le futur.

Je ne vous parlerais pas plus de l’histoire de Bayonetta 2 car elle est directement liée, et de très elle façon, avec tous les événements du premier épisode.Bayonetta 2 non seulement propose une histoire correcte mais en plus va utiliser les événements du premier épisode comme fil conducteur et vous y retrouverez plein de références bien amenées. Donc, entre le premier épisode et le second il y a une continuité bienvenue et même, sans spoiler, la continuité est plutôt entre le deuxième et le premier épisode à vrai dire. Non je ne spoilerais pas. Revenons à un point essentiel qui a fait que j'apprécie encore plus ce second épisode de Bayonetta : les gentils développeurs de chez Platinium Games ont eu la très bonne idée de virer tout ce qui me dérangeait dans le premier épisode. Je veux dire par là que l'on a plus ou presque tous ces petits puzzles à base de portes à dégommer ou de statues à déplacer pour lancer un witch time. Si ces passages étaient toujours très soignés dans le premier épisode, ils coupaient complètement le rythme de jeu pourtant si jouissif. Et ici, il n'y a quasiment pas ce genre de petits désagréments. Il en reste un ou deux par endroits mais c'est vraiment anecdotique et je pense qu'ils ont été gardé pour montrer ce bel effet lorsque l'on bloque le temps pour courir sur des fontaines d'eau.


Du rythme, du rythme et encore plus de rythme.

Du coup, Bayonetta 2 est bien plus nerveux que son ainé et c'est un sacrément bon point selon moi. Seules les cinématiques ou de rares passages sont moins soutenus. Comme la cavalcade sur un cheval démon ou la partie dans la tornade. Ils rappellent un peu la partie en moto du premier épisode mais sont moins intéressants à jouer. Un autre point positif est l'ajout conséquent de monstres dans le bestiaire. Les anges ne seront plus vos seuls ennemis à présent, les démons sont eux-aussi de la partie. Et puis, on s'attaque beaucoup plus vite à d'énormes boss bien balaises qui proposent un challenge raisonnable (suivant le mode de difficulté). Et les combats en deux plans, vous et votre démone géante contractuellement liée séparément, sont juste dantesques. Et puis, une fois de plus on joue avec les voyages dans le temps pour revenir où tout à commencé. Et là, on va même s'amuser à tout exploser à dos de ... mécha. Bon, sur le coup je ne comprends pas du tout ce que ces méchas font dans l'histoire mais c'était assez amusant. Bien que, il est regrettable de ne pas pouvoir faire de bons combos avec ceux-ci. 


Vous ... avez dit combos?

Et en parlant des combats, on retourne en pays connu tout en améliorant la recette. On peut switcher entre deux paires d'armes poing/pied qui ont des effets dévastateurs comme le sabre ou les gants en temps réel. On n'imagine pas mais du coup çà étends drastiquement les possibilités de combo. Ca et le pouvoir de l'Umbra qui se charge pendant vos combats et multiplie la puissance de vos attaques une fois activé. Et bien que je trouve que ce pouvoir peut se recharger un poil trop vite, il reste visuellement, mais aussi d'un point de vue puissance, terriblement efficace. Que dire de plus? On retrouve les mêmes personnages qu'auparavant, on peut toujours acheter des armes et des objets, on peut encore crafter des sucettes magiques en récupérant des ingrédients, faire des épreuves pour augmenter votre vie ou votre amgie ... Toute cette partie qui marchait très bien auparavant est toujours présente pour notre plus grand bonheur. Et on peut même jouer à deux en coopératif dans un mode en arène proposant une succession de combats à la difficulté croissante. Mais que voulez-vous que je vous dise de plus? Que le jeu est super beau, avec des musiques très appropriées et un doublage aux petits oignons? Que je l'ai kiffé grave?  Ben voilà. Ah, si, il reste un truc que j'ai adoré. En changeant le costume de bayonetta, on peut aussi changer certains aspects du jeu. Simple exemple : en mettant le costume de StarFox, le passage du jeu qui est un shooter 3D (comme dans le premier épisode) se fait au commande du vaisseau de Starfox avec ses armes et tout. Une très chouette attention qui m'a bien fait rigoler.


Over the top.

Bayonetta était génial, Bayonetta 2 est encore meilleur. Je lui mets sans aucun doute la note maximale et je conseille à tous les joueurs de WII U de se le procurer. Et si vous savez encore trouver le pack comprenant les deux opus, c'est encore mieux.


Appréciation globale 
10/10