2 décembre 2015

NINTENDO DS : Prince of Persia - The Fallen King

Prince of Persia est ne série presque aussi longue que le jeu vidéo lui-même. C’est donc sans trop de surprise que la Nintendo DS vit arriver un épisode maaaaiiis … celui-ci est un peu spécial. Fi du jeu de plateforme classique et bienvenue à la maniabilité au stylet. Et si comme moi vous vous demandiez ce que ça peut donner, je vais vous répondre séance tenante.



Une nuit d’Arabiiiiiie.

Notre histoire se déroule dans un temps ou une divinité maléfique a réussi à sortir de sa prison. Il va s’amuser à rependre la corruption dans tout le royaume de Perse dans le but avéré de le détruire. Mais vous, le fameux prince de Perse, allez tout faire pour l’arrêter. Et pour ce faire, vous avez besoin d’une autre divinité, bonne celle-là, mais également d’un magicien qui pourra l’invoquer. Et c’est là que votre périple commence alors que vous allez chercher cette aide tant espérée. Vous traverserez des villes désertées de leurs habitants mais remplies de monstres et autres êtres corrompus. Au détour d’un chemin, vous trouverez Zal qui deviendra votre compagnon de route. Aidé de ce magicien, vous pourrez utiliser ses pouvoirs pour continuer à avancer vers votre but. Mais la route est longue et le chemin est pavé d’embuches. Pourrez-vous, ainsi que votre compagnon,  en voir le bout sans succomber à la corruption ? Il n’en tiendra qu’à votre courage.



Kawaiiii.

Je vais rapidement passer la partie technique et graphismes car ce n'est pas le plus important ici. Graphiquement, le jeu est assez propre. Le personnage principal est assez petit sur l'écran mais est bien détaillé. Les animations sont plutôt correctes malgré la taille du personnage. Les ennemis ont aussi des animations bien réalisées et ont un design plutôt sympa. En revanche, leur nombre est assez limité. Pour les décors, le jeu se passe dans un monde en 3D avec une progression sur un plan 2D uniquement. Prince of Persia oblige, il y a énormément de passage où il faut monter ou descendre donc les niveaux sont assez complexes du point de vue level-design. Oui mais, on voit très souvent se répéter le même passage ou presque dans les niveaux. C'est à croire que les développeurs n'ont eut que cette idée pour augmenter la taille des niveaux. Il y a pourtant de nombreux aller-retour et des zones assez complexes à gérer. Les décors sont nombreux et variés, ce qui heureux pour agrémenter votre voyage. Cependant, les textures sont parfois de basse qualité et tranchent vraiment avec le reste du décor. Concernant l'aspect sonore, la musique est dans l'ambiance de ce que l'on peut attendre mais les bruitages en revanche m'ont paru un peu léger et j'airais aimé plus de travail à ce niveau.



Que le stylet soit avec toi.

Mais là Prince of Persia - The Fallen King se démarque complètement de tous les autres épisodes de la série, c'est par ses contrôle : il se manie presque  exclusivement au stylet. Fini les mouvements millimétrés, et bonjour les automatismes. Je vous avoue avoir été assez  dérouté les premières minutes mais on s'y fait assez vite. On pointe vers l'endroit où le prince doit se diriger et on va plus ou moins vite en éloignant ou rapprochant le stylet. Pour sauter, un click sur l'endroit visé et le saut se lance,  pareil pour grimper ou descendre d'une cornique. Des clics répétés serviront à faire une roulade et pour frapper c'est pareil car il n'y a qu'à cliquer sur un ennemi pour  lancer une attaque. Tout çà à l'air bien facile et c'est le cas, c'est même trop facile. En gros, vos mouvements sont tellement automatisé qu'il est presque impossible de les rater ... presque. Le vrai problème est que vous allez faire tellement de mouvements sans le faire exprès que vous vous jetterez souvent dans le vide vers une mort rapide. Les mouvements s’enchaînent souvent sans votre consentement, surtout lorsqu'il s'agit de séances de plateformes ou de combat qui se suivent rapidement. Et ça va tellement vite que c'est souvent inévitable. Et même durant les combats car on risque souvent d'enchainer les coups sans avoir la possibilité de bloquer l'attaque ennemie, causant votre perte à court terme.  Mais il n'y a pas que la plateforme dans la vie car avec votre second personnage jouable, Zal, vous aurez accès à de la magie en plus du reste. Et la magie apporte de nouvelles notions de gameplay.



Magie, magie, c'est la cuisine d'aujourd'hui.

Avec sa magie, Zal peut faire plusieurs choses mais pour activer la magie, il faut appuyer sur une touche de la croix directionnelle et utiliser son style. Oui, il faut choisir entre bouger le prince ou agir avec Zal. Vous pourrez ainsi attaquer un ennemi à distance, utiliser des éléments de corruption pour soulever des objets, vous déplacer à l'aide d'un espèce d'élastique, retirer les bouclier des ennemis, geler des pièges ou encore ouvrir des portails de téléportation. Zal et le prince seront même parfois obligés de se séparer pour faire des actions chacun de leur côté. Si l'idée est franchement bien, vraiment, la réalisation manque cruellement de panache et le résultat final est assez décevant. Les mécanismes fonctionnent mais sont sans aucune saveur. De plus, le jeu est trop facile et trop linéaire. Même si la durée de vie est correcte, il n'y a rien de bien captivant dedans. Même la narration est à la ramasse. Non, vraiment, ce Prince of Persia - The Fallen King n'est pas terrible et principalement à cause de son maniement au style. L'idée de base était peut-être bonne mais la façon dont elle a été mise en place n'est pas des plus judicieuse. Disons que pour les plus jeunes, çà ira encore tant le jeu est assisté mais autrement ... bof, bof.



Peut vraiment mieux faire.

Intéressant à essayer mais pas trop palpitant à jouer, Prince of Persia - The Fallen King ne ressemble à aucun épisode de la série. Et à vouloir trop s'éloigner de ce qui a fait son succès, on se retrouve devant un jeu au gameplay peu efficace qui casse avec l'image de la série sans pour autant être un ratage complet. A essayer pour le fun mais sans trop en espérer non plus.


Appréciation globale
5/10