9 juin 2015

WII : Call Of Duty - Black Ops

Voilà, ça y est. J’ai enfin mis mes mains sur un de ces Call Of Duty qui sont tellement critiqués par tout le monde. Depuis le temps que l’on me met en garde avec tous les kikoos et autres kevins qui semblent pulluler en multijoueurs, j’ai toujours hésité à m’y lancer. Et puis, voilà que je tombe sur ce jeu mais pour la WII ??? Trop étonné pour m’en rendre compte, je l’ai acheté sans réfléchir et je peux désormais vous parler de cette expérience.




Les nombres Mason, que signifient-ils ?

Beaucoup d’entre vous connaissent déjà ce jeu dans tous ses détails mais je vais quand même refaire un petit tout d’horizon. Nous suivons Mason, un soldat Américain spécialisé dans les opérations « discrètes »,  disons. Celui-ci a été capturé et est questionné sur une série de chiffres étranges et sur ses opérations passées. Que ce soit l’attentat raté de Fidel Castro à Cuba, son arrestation et son emprisonnement dans une prison russe ou ses aventures auVietnam, Mason va devoir se remémorer une grande partie de sa vie en détails. Oui mais, pas seulement. Par moments il faudra aussi prendre les commandes d’autres personnages comme Resnov, l’ancien héro Russe. Et tout ceci tournera autour de la quête de vengeance de Mason et de Resnov. Et je dois avouer que cette histoire est plutôt pas mal.  Même si les twists scénaristiques sont très convenus et très prévisibles, j’ai pris beaucoup de plaisir à vivre ces aventures.


Bon ben … c’est une Wii aussi.

Donc, on va directement faire le point sur les graphismes car comme moi vous vous demandez ce que cette version WII a dans le ventre. Ne vous attendez certes pas à retrouver les mêmes graphismes en haute définition des versions PC, PS3 et XBOX 360. Les capacités des machines ne sont clairement pas similaires. Cependant, cette version WII n’a pas trop à rougir au regard de son hardware. Les graphismes manquent certes de finesse mais en comparaison avec d’autres jeux sur ce support, ce n’est pas trop mal. Les décors sont plutôt pas mal, les personnages ont quelques côtés anguleux mais le tout reste très potable. Le pire, je pense, serait au niveau des visages qui ont parfois quelques expressions fort passables voire avec une synchronisation entre les paroles et les lèvres qui est parfois à la ramasse. Mais je dois quand même avouer avoir été assez impressionné pour le côté technique. Bravo aux développeurs qui ont clairement fait un bon boulot. Pareil pour le côté sonore qui est également d’assez bonne qualité. Que ce soient les bruitages, les quelques fonds musicaux c’est bien rendu et surtout les voix qui doivent être les mêmes que pour les versions HD. Bon, sur ce dernier point, il y a parfois de grosses incohérences comme lorsqu’on entend quelqu’un de très loin alors qu’on suit le personnage d’un mètre ou lorsqu’on entend parfaitement quelqu’un d’assez éloigné et ce en pleine bataille. On ne peut pas tout avoir non plus.


Côté prise en main, par contre …

… Disons que là, on va attaquer clairement les choses qui fâchent. Vous avez 3 façons de jouer à ce Call Of Duty – Black Ops : avec la Wiimote pour tirer sur l’écran et secondé du Nunchuck, avec le Wii Zapper (finalement la même chose) et avec le pad de la Wii. Autant être clair, les deux premières méthodes ne m’ont clairement pas convaincu. En habitué, j’ai très vite obliqué sur la troisième méthode avec le pad. Mais même là, il y avait quelques soucis de maniabilité. Mon problème principal était qu’avec quelque méthode que je choisissais, il y avait toujours trop peu de boutons par rapport à ce que le jeu proposait sur les autres supports. Du coup, on avait des joyeusetés comme le même bouton qui servait à la fois à courir … et à sauter. Et lorsque les deux actions doivent être cumulées, c’est du pur bonheur ainsi que de très nombreuses chutes dans le vide. Pareil pour certaines actions contextuelles pas très bien menées voire quasi à usage unique qui manquent cruellement d’ergonomie. Aussi, il y a certains passages du jeu qui ont une ergonomie générale horrible. Ce passage en hélicoptère … qui a pu penser que c’était une bonne idée ? Heureusement qu’il est assez court car c’est très peu jouable. Et le bateau qui tourne sans que notre regard suive son mouvement. C’est du n’importe quoi. Enfin, l’I.A. des ennemis aurait pu être bien plus travaillée. Combien d’ennemis sont venu se cacher derrière une barricade … à côté de moi pour tirer sur mes coéquipiers cachés derrière.  C’était assez stupide, je trouve.


Instant kill.

Mon vrai problème était avec ces saletés d’instant kill. Tu sors la tête d’une salle … boum, instant kill. Tu regardes où aller rapidement depuis l’arrière d’un rocher … boum, instant kill. Apparemment c’est quelque chose d’assez lié à la version Wii mais c’est énervant au possible de recommencer  10 ou 15 fois le même passage car on ne peut même pas faire 2 pas sans mourir de la première balle perdue. Ajoutez-y le respawn suicidaire et vous aurez tiré le gros lot. Oui, le jeu aime bien vous faire revenir à la vie le dos au chemin qu’in faut prendre, la nuque bien en évidence de tout tir ennemi. Génial, non ? Hormis ces points, le mode solo est quand même solide et en plus il est épaulé par un multijoueur … que je n’ai pas pu essayer faute de serveurs et de joueurs locaux. Aussi, vous aurez également le mode zombie qui vous fera résister à d’innombrables vagues de zombies nazis dans différents endroits. Seul ou à plusieurs (enfin, j’imagine sur le plusieurs), ce mode est assez fun avec son aspect stratégie en construisant ou réparent des barricades, etc. Dans l’absolu, je pense que ce Call Of Duty – Black Ops a été pour moi une assez bonne surprise malgré quelques crises de nerf surtout dues aux instant kill à répétition.


Etonné, mais dans le bon sens.

Vraiment, je ne savais même pas que la WII avait eu sa version de Call Of Duty – Black ops. Et le jeu reste de qualité malgré de gros soucis d’ergonomie par endroit, des instant kill incompréhensibles ou d’autres soucis mineurs. J’ai apprécié y jouer malgré tous ses défauts et c’est bien le principal pour un joueur. Je le recommande sans soucis aux amateurs du genre qui doivent se sentir un peu seuls sur la WII.


Appréciation globale 
6/10