13 janvier 2015

GAME BOY ADVANCE : F-ZERO GP Legend

Le grand F-Zero est de retour, après avoir atomisé tout le monde au lancement de la Super Nintendo, après en avoir mis plein la vue sur Nintendo 64, voici F-Zero GP Legend sur Game Boy Advance. Alors bien sur, il ressemble plus à la version Super Nintendo qu’à la version Nintendo 64. Dans ce cas, il sera systématiquement comparé à son illustre prédécesseur ce qui est une fameuse épine dans le pied dès le départ. Mais ayons confiance,  C’est un F-Zero après tout.



Les concurrents au départ!

Pour se démarquer de son glorieux ancêtre, Ce F-Zero portable va proposer énormément plus de possibilités. Et la première d’entre elle est un mode histoire. Dans celui-ci, on suit le quotidien de 8 personnages dont 4 accessibles dès le départ et chaque histoire est composée de 5 missions. C’est en finissant les différentes histoires que les autres se débloqueront. Si ces histoires sont loin d’être palpitantes, elles ont le mérite de mettre en place l’univers du jeu. En revanche, il est regrettable que les missions relatives à ces histoires soient aussi peu variées. Faire une course de plusieurs tours ou simplement arriver premier en un tour, ce seront quasiment les deux seuls possibilités qui vous seront proposées. Mais bon, on ne pouvait pas vraiment espérer autre chose dans un jeu de course futuriste il me semble, non? Heureusement qu’il y a encore beaucoup de modes disponibles dans F-Zero.


Du classique … mais efficace.

Il y a bien sur le mode grand prix, l’entrainement et des missions diverses mais qui, une fois encore, se ressemblent trop souvent. Je vais plutôt m’attarder sur le mode grand prix qui est le cœur même des F-Zero. Vous aurez à votre disposition 3 modes de difficultés et pour chaque mode 3 coupes à gagner. Chaque coupe se joue sur 5 circuits en moyenne et, heureux veinards, le jeu est en mode 7 intégral. Pour les ignorants que je clouerais au pilori un peu plus tard, le mode 7  était une exclusivité de la Super Nintendo qui permettait entre autre de voyager sur des environnements en simili trois dimensions. Si les jeux de rôles l’utilisaient souvent pour se déplacer sur la carte du monde, les jeux de courses comme F-Zero et, bien sur, Mario Kart l’ont sublimé. Mais là où le F-Zero de l’époque pique un peu aux yeux de nos jours, celui de la Game Boy Advance est très correct. Les graphismes sont toujours avec le style de la Super Nintendo mais les vaisseaux et les décors ont eu beaucoup de soins dans leur réalisation. Il faut dire qu’il y avait un niveau de qualité minimal à respecter pour ne pas vexer les fans de la première heure (dont votre serviteur). Donc, le jeu est joli mais ce n’est pas tout, il est également très fluide.


On passe en vitesse démesurée!

Le premier F-Zero impressionnait avec sa fluidité et sa vitesse et F-Zero GP Legend, en digne rejeton, fait au moins aussi bien si ce n’est mieux. Mieux? Je dirais quand même que oui car je n’ai vu passer ni ralentissements, ni petits bugs ou quoi que ce soit. Aussi, l’impression de vitesse est assez bien respectée même si je pense que le turbo pourrait donner un effet plus visible. Les environnements sont variés et les musiques restent dans le thème du premier F-Zero, autant dire qu’elles sont très bonnes. Là aussi, les fans de la première heure seront comblés. Oui mais … je pense quand même qu’il y a un mais. En fait, il y a une petite chose qui me chagrine avec ce F-Zero GP Legend, c’est le tracé des circuits. Ceux-ci sont nombreux et gna gna gna, pas de problèmes. Ils sont également jolis et respectent la série. Pourtant, je trouve malgré tout qu’ils manquent de personnalité. A part les courses en un tour où il faut juste arriver avant l’adversaire, toutes les courses régulières sont trop classiques. Je n’ai pas dit non plus qu’elles n’avaient pas de personnalité mais elles n’arrivent pas pour moi à se démarquer de leur fabuleux parent. Il faut dire que le premier F-Zero avait fait très fort sur ce point et il paraît en effet assez difficile de faire mieux. Mais certaines courses ont des passages assez mal pensés. Je prends pour exemple une course avec Captain Falcon où il y a un énorme saut à faire mais que l’on rate 9 fois sur 10 sans trop comprendre pourquoi au début. Par la suite, on fini par piger le truc mais quand même.


Une difficulté bien dosée.

Si le jeu reste donc assez classique dans ses circuits, il vous donnera quand même pas mal de fil à retordre. Le mode histoire est assez simple, les missions … sont de difficulté variable mais les grand prix sont comme je l’espérais. Oubliez le mode facile qui n’offre aucun challenge si ce n’est de découvrir les circuits. Les autres modes auront en revanche une difficulté plus présente qui vous demandera de bien connaître les circuits pour réussir sans trop de soucis. Il y a bien la mini carte pour se repérer avec le tracé global mais en vrai, on n’a quasi jamais l’opportunité de la regarder. C’est bien normal vu que la profondeur de vue n’étant pas énorme, il est très compliqué de quitter la course des yeux sans finir rapidement dans un mur ou en dehors du circuit. Voilà, ceci conclut ce test d’un jeu qui se veut le successeur d’une légende et qui ne s’en sort pas trop à vrai dire mais manque quand même d’un peu de personnalité.


Un bon jeu mais …

Quelqu’un qui n’aurait jamais eu le premier F-Zero entre les mains n’aura certes pas la même opinion que moi et apprécierait peut-être bien plus ce F-Zero GP Legend. Pour ma part, je trouve que c’est un très bon jeu mais qui manque d’un quelque chose pour le rendre encore supérieur au tout premier F-Zero. Il y a quand même de quoi s’amuser et je le recommande vivement.

Appréciation globale
7/10