12 juin 2014

MEGADRIVE : Mighty Morphin Power Rangers

Décidément, Street Fighter 2 n’a eu de cesse que d’avoir moult clones tout au long de sa glorieuse carrière. Et voilà une des licences les plus vendeuses de l’époque qui, du coup, se décide aussi à avoir un jeu de combat et donc quoi de mieux que de reprendre le maître du genre? Après la série télé à succès, c’est au tour de la Megadrive d’accueillir les fameux combattants arc-en-ciel et leurs robots géants.





Go, go, Power Rangers.

Quoi, vous ne connaissez pas les Power Rangers? Ces sentais américains qui ont pullulés sur nos écrans et sous toutes les formes de merchandising possible. C’est simple, ils ont inondé le marché des enfants et ados pendant des années. Et c’est bien pour cela que de nombreux jeux vidéo tirés de la licence ont vu le jour sur différentes plateformes. En l’occurrence, je me concentrerais sur la version Megadrive. Pourquoi celle-là précisément? Hé bien en premier parce que je la possède (ben oui …) et puis parce qu’il s’agit d’un jeu de combat et j’adore les jeux de combats. Donc, ce jeu mets en scène nos ados en collants unicolores aux prises avec Rita la sorcière aidée de ses sbires. Ils combattront certains des ennemis de la série avant de s’attaquer au bras droit de Rita. Dans l’ensemble, on peut considérer que l’on va voir la totalité de la première série en version super accélérée et beaucoup édulcorée. Mais qu’à cela ne tienne, tant que l’on s’amuse. Oui mais … est-ce bien le cas? Creusons un peu plus pour connaître tout ce qui se cache derrière ces atours accrocheurs.

La série TV en mode filoguidé.

Comme je le disais, Street Fighter 2 aura fait beaucoup de clones. Ce Power Rangers reprend d’ailleurs beaucoup de son modèle comme lorsque les personnages sont en flammes ou certaines attaques. Mais bon, concentrons-nous un peu sur ce que nous avons à disposition. Comme dans la série, on assiste à l’arrivée de la sorcière Rita qui lance une attaque sur la terre. Et je dois avouer que les cut-scènes sont vraiment de très bonne qualité avec des images à tendances photo-réalistes avec des animations légères mais correctes. Donc, on doit affronter le premier monstre de Rita et on a le choix entre les 5 Power Rangers. Concernant ceux-ci, leur design est totalement similaire hormis leur couleur et leurs attaques spéciales. Mais pour leurs coups de base, c’est totalement identique. On a donc un gameplay en 2 boutons : coup de poing et coup de pied. Bien sur, on peut sauter, se baisser, faire des quart de cercles ou des charges pour les attaques spéciales. Donc, le tout est très classique dans les contrôles. Mais ce qui m’a le plus frappé, ce sont les graphismes. Je dois reconnaître que c’est très beau, que ce soient les environnements ou les ennemis, les couleurs et les détails font plaisir à voir. C’est du très bon travail et on reconnaît assez facilement les personnages à l’écran.

On a besoin du Megazord!

Le petit plus qui fait mouche est lorsque vous avez vaincu le monstre de Rita. En effet, comme dans la série, celui-ci va être agrandi par magie et vous ferez alors appel au Megazord via une cut-scène du plus bel effet. Bon, le gameplay reste assez similaire et les niveaux sont toujours aussi beaux. Vous pourriez vous dire que le jeu va toujours répéter la même séquence : combat contre un monstre puis le même en plus grand … et vous auriez raison. Pourtant, le second ennemi à affronter n’est autre que le Ranger vert qui, une fois vaincu lui et son Godzilla mécanique, se joindra à votre équipe. Ce ne seront donc plus 5 mais 6 combattants disponibles ainsi que 2 robots géants à utiliser. Bon, si vous choisissez un Ranger classique, ce sera systématiquement le Megazord qui sera utilisé et donc si vous choisissez le Ranger vert, ce sera l’autre robot. Et, soyez-en sur, vous choisirez souvent le Ranger vert car il est diablement plus fort que ses collègues multicolores. En effet, en bourrinant sur la touche de poing il enchainera deux coups puis un coup de laser quasi imparable. Et je dois avouer que sa monture mécanique elle aussi tient un peu plus la route que son collègue en kit (car composé des 5 différentes dinosaures mécaniques). Et donc, après avoir affronté un autre monstre et puis Goldar, il vous faudra affronter le dernier boss géant … 2 fois mais la seconde fois il augmentera en puissance. C’est d’ailleurs le seul combat un peu plus difficile que les autres car autrement le jeu est encore relativement facile.

Et à part ça, quoi d’autre?

Ben pas grand-chose de plus en fait. Le jeu est certes assez joli pour une Megadrive, il propose un mode histoire assez bon et des cut-scènes superbes, je dois dire, pour un jeu de combat. Le mode deux joueurs est assez simple vu qu’on peut choisir entre tous les combattants du jeu et c’est tout. Bon, je trouve quand même que le gameplay est un peu léger avec peu de coups et pas de combos ou autres. Maintenant, je comprends qu’il n’y ait pas de mode championnat vu que le mode histoire est assez complet et puis ça n’irait pas avec l’idée de la série télé. Un autre bon point vient de la musique très correcte même si les bruitages sont, quand à eux, plutôt quelconques. Et puis, il est un peu dommage également qu’il n’y ait pas plus de 2 monstres en plus de Goldar et du boss final. Un ou deux monstres supplémentaires auraient clairement été un plus pour renforcer l’histoire et même le style de la série télé. Mais bon, la musique du générique fait toujours plaisir aux fans de la première heure et c’est tout ce qui compte.

Un bilan très positif.

Voilà, tout est dit mais je pense réellement que ce Mighty Morphin Power Rangers est plutôt un bon jeu car il propose énormément de bonnes choses dont ses graphismes, ses cut-scènes, ses robots et son mode histoire très correct pour un jeu de combat. Si vous n’êtes pas allergique à la série télé, aux sentais en général et aux jeux de combats, n’hésitez pas à l’essayer.

Appréciation globale


7/10